L'Ordre des Templiers

Lieu de rassemblement des Frères de l'Ordre nés pour défendre la justice, les opprimés, les valeurs humaines et maintenir la paix au nom du Seigneur et du Sauveur dans les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Amendement sur le Charte de l'Ordre du Temple.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Amendement sur le Charte de l'Ordre du Temple.   Sam 21 Oct 2006 - 8:23

Ici meme je mettrai tous les amendements voté au chapitre, pour pouvoir ainsi en imformer l'ensemble de nos frères! (une relecture de la Charte n'est pas a exclure non plus!!)

Le Mercredi 27 septembre de l'an 1454, accépté a l'unanimité:


Citation :

6.4 Du Princeps Sénatus ou Conseil des Sages
6.4.1 De sa constitution
6.4.2 De ses attributions
6.4.3 De son fonctionnement

et en developement

6.4.1 De sa constitution

a) Le Princeps Sénatus ou Conseil des Sages sera constitué de 3 membres au minimum à 9 maximum appelé Sénatus, parmi d’anciens Haut Dignitaires de l’Ordre, et parmi les Chevaliers de l’Ordre.

b) Pour être Sénatus le Chapitre se basera sur la dignitas des postulants, qui doivent être d'une honorabilité irréprochable. Le Chapitre retiendra comme critère la fonction de Haut Dignitaire qui rentre dans le cursus honorum du postulant : Grand Maitre, Sénéchal, Haut Justicier, Trésorier Général, Maréchal, Turcoplier, Grand Aumônier, Gonfanonier, Hauts Commandeurs.
Le deuxième critère sera le travail effectué et reconnu par le Chapitre du postulant au sein du Temple et par son action au sein des Royaumes Renaissants

c) Les prétendants au titre de sénatus ne pourront se présenter d'eux-mêmes. Les postulants seront nominés sur proposition du Chapitre après approbation et vote de celui-ci.

d) Ce sont les Sénatus en place qui accepteront au sein du Princeps Sénatus les postulants nominés et proposés par le Chapitre.

e) Les Trois premiers Sénatus seront élus par le Chapitre, afin de constituer la base de l’Assemblée des Sages

f) Le fait d'entrer dans ce Conseil des Sages implique a l’ancien Haut Dignitaire de ne plus se représenter (Vita æternam) a un quelconque poste de Haut Dignitaire Il en fera serment devant le Chapitre.

g) S’il contrevenait a cette règle le Sénatus serait exclus du Princeps Sénatus, et sa candidature ne sera pas retenue par le Chapitre.

h) Un Sénatus en place peut démissionner pour se présenter à un poste de Haut Dignitaire. Mais en ce cas, il ne pourra plus jamais redevenir Sénatus.

i) La fonction de Sénatus est perpétuelle. Seules, l’exclusion, la démission ou la mort pourra libérer un Sénatus de sa charge. En ce cas, le remplacement se fera en vertu des articles 6.4.1b, 6.4.1c, et 6.4.1d


6.4.2 De ses attributions

a) De l’Auctoritas : le Princeps Sénatus ou Conseil des Sages est titulaire de l’auctoritas, autorité morale, qui se manifeste sous la forme du sénatus-consulte (avis du Princeps Sénatus)

b) Du Consultatif : Le recours à ce conseil n'est pas obligatoire, mais lors de décisions capitales pour l'avenir du Temple il sera consulté à la suite d'une ou plusieurs questions posées par le Chapitre. De fait le Conseil des Sages, par son auctoritas augmente la portée juridique des actes du Chapitre Le Princeps Sénatus tient la son rôle de conseil.

c) Du Législatif : Le Princeps Sénatus aura aussi un rôle législatif pour proposer des reformes ou des amendements sur les institutions, les lois, ou les statuts par l’intermédiaire de commissions de travail. Ces travaux seront proposés au Chapitre qui peu accepter ou refuser les articles ou les amendements. Si le Chapitre les accepte, il procédera a débat pour approbation, vote et application.

d) De la Médiation : Le Princeps Sénatus sera un garde fou pour le Temple et pour l’Ordre. Il pourra en cas de litige grave au sein du Chapitre ou entre ses membres avec un manquement flagrant des valeurs et des préceptes de l’Ordre du Temple, jouer un rôle de médiateur avec pouvoir de vote au chapitre.

6.4.3 De son fonctionnement

a) Tous les Hauts Dignitaires en place peuvent convoquer le Princeps Sénatus ou Conseil des Sages, en salle secrète ou en salle du chapitre.

b) Les Sénatus auront accès non restrictifs sans pour autant avoir le droit de poster ou de troubler les débats du Chapitre, ni voter sans demande du Chapitre. Si un Sénatus contrevenait à ce principe, des sanctions seront prises à son égard :
- premier avertissement : Exclusion temporaire au Chapitre et a la Salle Secrète sans préavis
- deuxième avertissement : Exclusion provisoire du Sénatus, au Chapitre et a la Salle Secrète
- faute grave ou récidive = exclusion définitive du Sénatus

c) Le Princeps Sénatus disposera d'un Salle fermée et invisible ou seuls les Sénatus auront accès afin de pouvoir travailler et délibérer au calme et sereinement


Le lundi 16 octobre de l'an 1454, accépté a l'unanimité:

Citation :
II.2.1 Les "Visiteurs du Temple"


Ils sont dénommés "Visiteur du Royaume de ..." ou "Visiteur des Terres de ... et de ...."
Il y en aura un par Royaume ou Empire. Et dans certains cas, un délégué spécialement à une ou plusieurs provinces.
Il peu y a en avoir aussi un délégué aux différents Ordres de première importance.
Ils sont sous les ordres directs du Grand Maître et agissent en son nom et nommés par lui.
Ils sont les représentants de l'Ordre dans les Royaumes, Empires, Régions ou Ordres qui leur sont assignés.
La durée de leur mandat n'est pas définie. Le Grand Maître, ou à défaut bien sûr le Sénéchal, peut les démettre à tout moment.
Ils peuvent être Chevaliers, Paladins, Chapelains ou Frères Servants. Et obligatoirement décorés ou reconnus pour leur mérite exceptionnel.

Les Visiteurs du Temple sont les émissaires directs du Grand Maître, parlant en son nom et au nom du Temple. Ils peuvent être amenés à occuper des postes politiques ou des charges d'importance, la confiance du Temple en eux étant sans faille, afin de faciliter leur mission et les échanges diplomatiques avec la tierce partie.
Leur Foy et leur dévotion ne peuvent être remises en cause, car ils servent par devant tout et au delà de tout le Tout Puissant. Leur Allégeance Céleste prime de facto sur toute chose temporelle et mortelle.
Ils peuvent également être amenés à effectuer des missions de contrôle, d'inspection et de surveillance au sein des Commanderies, des Bastions et des Maisons du Temple sur les territoires où ils sont rattachés.
Ils peuvent déposer directement auprès du Haut Jusiticier rapports et comptes rendus concernant des dysfonctionnements ou des défaillances constatés durant leurs tâches de contrôle et d'inspection.
Ils peuvent d'initiative entamer des pourparlers et prendre des contacts, sans toutefois pouvoir les agréer sans consignes spécifiques de la part du Grand Maistre ou à défaut du Sénéchal.



II.2.2 Les "Maitres des Maisons Templières"


Ils sont dénommés "Maître de la Maison du Temple du Royaume de..." ou "Maitre de la Maison Templière du Duché de ...".
Il y en aura un par Royaume ou Empire. Et dans certains cas, un délégué spécialement à une ou plusieurs provinces.
Il peu y a en avoir aussi un délégué aux différents Ordres de première importance.
Ils sont sous les ordres direct du Sénéchal et nommés par lui avec l'approbation du Grand Maistre.
Ils sont les représentants de l'Ordre dans les Royaumes ou Empires qui leur sont assignés.
La durée de leur mandat n'est pas définie. Le Sénéchal peut les démettre à tout moment.
Ils peuvent être Chevaliers, Paladins, Chapelains ou Frères Servants.

Ils peuvent d'initiative entamer des pourparlers et prendre des contacts, sans toutefois pouvoir les agréer sans consignes spécifiques de la part du Grand Maistre ou à défaut du Sénéchal.


II.2.3 Les Ambassadeurs.


Ils sont nommés par le Conseil Diplomatique.
Ils sont au nombre d'un par Duché, Comté ou Ordre.
Ils sont sous autorité directe du Conseil Diplomatique.
Au contraire des Visiteurs ou des Maîtres des Maisons du Temple, ils ont une durée de mandat définie.
Celui ci est de trois (3) mois, renouvelable sur simple avis du Sénéchal.
Les ambassadeurs se doivent de rendre un rapport par moi sur ses activités.
Il a droit de rendre un rapport blanc s'il ne s'est rien passé du tout.
Le nombre de rapports blanc autorisés est de un (1) par mandat.
Ils peuvent être Paladins, ou Frères Servants.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amendement sur le Charte de l'Ordre du Temple.   Lun 20 Nov 2006 - 23:19

Le lundi 20 Novembre de l'an 1454 accépté a l'unanimité:

Citation :
13.Des commanderies :

13.1- Général
13.2- Des liens avec les autorités civiles
13.3- Des liens avec les autorités religieuses


1- Général

A-De la Hiérarchie

La hiérarchie des commanderies sera organisé ainsi :

Le commandeur
Le commandeur en second
Le trésorier
Les représentants

A-1- Du commandeur

Les frères résidant dans sur le territoire de la commanderie devront élire leur commandeur. Ils lui devront respect et obéissance et chaque frère devra s’adresser à lui en cas de problème.

Il représente le chapitre dans la zone qui lui est dévolu et possède un pouvoir de commandement, judiciaire et militaire.

A-2-Du commandeur en second

Nommé par le commandeur, il est son assistant et son remplaçant en cas d’absence.

A-3- Du trésorier

Le trésorier est le templier chargé de tenir les caisses de la commanderie. Il devra tenir la taverne du temple dans son village et assurer la collecte de la dîme. Il tiendra un compte mensuel très précis et s’assurera que chacun a bien versé sa part. Dans la mesure du possible, le trésorier sera le commandeur ou le commandeur en second. De part la difficulté de sa tâche, il sera exempté de dîme.

A-4-Des représentants

Ils sont désignés par le commandeur. Ils représentent le temple dans le village où ils résident et se doivent de faire un rapport sur les activités des templiers de leur zone d’attribution. Dans la mesure du possible, ils devront avoir un rapport privilégié avec les autorités locales. Les templiers de leur village leur doivent respect et obéissance.

B-De la présence des frères dans la commanderie

B-1 Des obligations spatiales

Pour faire partie de la commanderie, il faut être dans les limites du territoire défini par l’accord avec le duché.

Des déménagements peuvent êtres autorisés, mais pour de courtes durées, sauf en cas de mission pour la commanderie, par ordre d'un membre du chapitre, avec l'accord de ce dernier, par ordre du Grand-Maître, du Sénéchal ou du Haut-Justicier. Tout frère résidant dans le comté/duché, y demeurant plus de deux semaines, et n'étant pas en mission est automatiquement considéré comme faisant partie de la commanderie. Il devra respecter les droits et devoirs en vigueur dans la commanderie, sous peine d'entre jugé par le Haut-Justicier pour insubordination.

Pour pouvoir être partout pressent sur le territoire, le temple se doit d'avoir des frères partout, dans chaque ville. Pour cette raison, le commandeur à le droit de demander la mutation d'un frère dans une des villes de la commanderie, et ceci avec un préavis d'un mois. Le templier concerné pourra faire appel en envoyant un message au commandeur, mais ce dernier n'est pas tenu de changer d'avis.

B-2- Autres obligations

Tout frères de la commanderie devra apposer dans sa signature, en plus de sa bannière templière réglementaire, un message montrant son appartenance à la commanderie.

Tout frère doit respecter la charte du temple et être représentatif des valeurs templières au sein de sa ville et de son duché. Tout manquement fera l'objet d'une poursuite et d'un jugement auprès du Haut-Justicier.

Tout frère doit s'acquitter de la dîme (voir article correspondant)Tout frère doit recevoir un MP d'accord de la part du commandeur si il veut participer à un rp de grande échelle et de grande importance. Le commandeur peut refuser la participation du temple à ce rp si il juge que ce dernier n'est pas profitable à l'ordre

C- De la justice

C-1 Le commandeur

Le commandeur est le responsable de la justice pour les templiers placés sous sa juridiction. Il peut juger des manquements disciplinaires et des fautes délictuelles (fautes graves ?). Il appliquera les sanctions prévues par la charte et le codex de loi.

C-2- De la cour de justice des commanderies

Le jugement a lieue dans l’enceinte de la commanderie. Les manquements disciplinaires peuvent faire l’objet d’une sanction immédiate et sans appel en ce qui concerne les écuyers. Mais pour les autres fautes et pour les frères en général, il se tiendra un procès. La procédure sera la même que d’habitude. Le commandeur tiendra le rôle de juge, le commandeur adjoint celui de procureur et le frère apôtre sera le défenseur. Le Haut Justicier a un rôle consultatif et a libre accès au jugement.

C-3- De l’appel

Un frère mécontent de son jugement peut faire appel auprès du Haut justicier. La procédure sera alors classique. Si l’accusé est à nouveau déclaré coupable, sa peine sera obligatoirement augmentée pour avoir oser mettre en doute le jugement du temple.


D- Du paiement de la dîme

D-1- Consignes générales

Tous les templiers d’une commanderie exceptés le trésorier et d’autres membres exemptés exceptionnellement doivent payer la dîme.

Extrait de la charte :

Citation:

Niveau 1, 1 champ 0.6 écus/jour (soit 18 écus/mois)
Niveau 1, 2 champs 0.9 écus/jour (soit 27 écus/mois)
Niveau 2, 1 champ 0.9 écus/jour ( soit 27 écus/mois)
Niveau 2, 2 champs 1.2 écus/jour ( soit 36 écus/mois)
Niveau 3, 1 champ 1.2 écus/jour (soit 36 écus/mois)
Niveau 3, 2 champs 1.5 écus/jour ( soit 45 écus/mois)


La dîme sera récoltée par le trésorier selon le mode de paiement qui lui conviendra.


Des liens avec les autorités temporelles



1- Les rapports



Dans la mesure du possible, le commandeur doit avoir et entretenir de bons rapports avec le conseil. Il doit aussi établir des rapports de confiance, notamment avec le CaC, le duc/comte et les représentants judiciaires et militaires.

Les représentants des villes doivent avoir des rapports privilégiés avec le maire et le conseil municipal. Dans la mesure du possible, il doit faire parti de ce même conseil, ou tout du moins y avoir un avis consultatif. Il doit organiser la sa zone de façon à avoir des rapports de confiance avec la population et pouvoir faire du recrutement.



2- Le concordat



Avant l’installation d’une commanderie dans une zone définie, un concordat sera établit avec les gouvernants de cette zone. Ce concordat devra être validé par le maître de la maison templière du territoire concerné et par le chapitre.

Ce concordat devra impérativement donner aux templiers le droit de porter et de vendre librement des armes, de la nourriture et des denrées entre eux sans devoir payer de taxe ou être sujet à une loi quelconque. De plus, le duché/comté concerné devra leur donner une terre vouée à l’établissement d’une commanderie.



3- Respect des lois civiles



Hormis les clauses spécifiées par le concordat, les templiers sont soumis aux mêmes lois civiles que leurs concitoyens. Ils ne doivent pas user de leur position à des fins malhonnêtes. En cas de manquement aux lois du duché, un jugement par le tribunal du temple pourra éventuellement se superposer ou se substituer à un jugement civil.



4- Les missions



De par leur nature, les templiers peuvent recevoir des mission à tout moment, ils doivent donc être prêts à partir précipitamment. Ils doivent se soumettre aux éventuelles clauses du concordat concernant ce point (escorte de marchands ambulants, de personnalités religieuses et temporelles, de voyageurs…) Les autorités temporelles doivent être averties des éventuelles misions se déroulant sur leur territoire afin de conserver les bonnes relations et le climat de confiance entre eux et le temple.

Des liens avec les autorités religieuses




1- Des rapports d’autorité



Les templiers n’ont aucun compte à rendre aux autorités religieuses locales. Ils ne peuvent recevoir d’ordre que du pape.

Les templiers, en exerçant certaines fonctions, peuvent être soumis à la hiérarchie épiscopale. Ils peuvent exercer les postes de diacre, curé, garde épiscopal ou vidâme après accord du chapitre. Dans le cadre de leur fonction, ils devront obéissance à leur supérieur direct dans la hiérarchie ecclésiastique.



2- Des rapports militaires



Les paladins et sergents d’armes qui le désirent peuvent, après accord du chapitre, faire parti de la garde épiscopale. Ils devront défendre et escorter les autorités religieuses de la province. D’une manière générale, les templiers doivent répondre favorablement aux demandes d’escorte des religieux. Ils doivent défendre les intérêts de l’Eglise dans leur comté/duché.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amendement sur le Charte de l'Ordre du Temple.   Ven 1 Déc 2006 - 18:24

Le vendredi 1er decembre, accépté a l'unanimité:
Citation :

3.3 Du Postulant.


a) Tout Postulant doit se présenter dans la Salle de Recrutement, suivant les modalités de l'article 3.2 et nommer son Parrain et son Tuteur.

b) Le Tuteur sera obligatoirement un Frère Chevalier, un Sénatus ou un Haut Dignitaire du Temple. Le Postulant deviendra alors l’assistant dudit Chevalier, Sénatus ou Haut Dignitaire qui le prendra en charge. Chaque Tuteur ne peut avoir en charge que deux Ecuyers au maximum. Le Tuteur a ainsi rôle de suivre l’Ecuyer au sein du Temple et de lui inculquer les valeur Templières. Il suivra l'Ecuyer jusqu'à son ordination dans une des voies templières.

c) Le Parrain sera un Frère ou une Soeur du Temple (non-Ecuyer et non-Aspirant). Il vérifiera donc le bon comportement de l'Ecuyer a l'extérieur du Temple, dans sa vie en communauté, et dans son investissement dans la société civile. Chaque action de l’Ecuyer en dehors du Temple devra être conforme à la Charte de l'Ordre et le Parrain s'en portera garant.

d) Le Postulant a ainsi accès à la salle des Ecuyers mais il n'est pas encore Ecuyer. Il ne peut pas participer aux actions du temple et n'a pas accès à certains lieux comme la Salle des Cartes ou la Bibliothèque. Il ne porte pas la bannière du Temple.

e) Les Parrains et les Tuteurs devront enquêter sur les actions RR de leur filleul afin de dresser un rapport préliminaire. Ce rapport est d'une grande importance puisqu'il permet de statuer sur les éventuelles actions que l'Ecuyer aurait tû et qui pourraient nuire à l'Ordre. Deux semaines environ après l'arrivée du Postulant, les Parrains et les Tuteurs remettront leurs rapports au frère Gonfanonier afin qu'il statue sur son devenir. Tout Frère ou Soeur voulant formuler une objection sur l’ascension du Postulant au rang d'Ecuyer devra la formuler au frère Gonfanonier soit directement, soit par l'intermédiaire du frère Haut-Justicier si ses fonctions l'empêchent de se dévoiler. Le frère Gonfanonier pourra exiger une confrontation entre lui et le Postulant s'il l'estime nécessaire. Lorsque le frère Gonfanonier juge avoir tous les éléments en main, il donne son verdict.

f) Le Postulant sera alors conduit en Salle de Cérémonie et il sera célébré une cérémonie pour son ascension au rang d'Ecuyer. Il y prononcera le serment des Ecuyers :

« Je jure de consacrer mes discours, mes armes, mes forces et ma vie à la défense des mystères de la foi, et à celle de l'unité de Dieu. Je promets aussi d'être soumis et obéissant. Je promets de tourner mes attentions et mes actions vers les plus pauvres et les nécessiteux... Toutes les fois qu'il en sera besoin, je passerai les mers pour aller combattre; je donnerai secours contre les rois et princes infidèles, et en présence de trois ennemis je ne fuirai point, mais quoique seul, je les combattrai, si ce sont des infidèles.

Je jure en outre de respecter la Charte.
Je jure de ne pas prendre part à des débats ou prononcer des propos qui pourraient être nuisible à l'Ordre.
Je juge d'être attentif et digne de mon comportement et je n'hésiterais pas à prendre conseil auprès de mes Frères plus expérimentés ou du Chapitre si j'ai le moindre doute. »


Afin de s’assurer que l'Ecuyer a bien pris conscience du Serment qu'il vient de prononcer, il transmettra au frère Gonfanonier une courte réflexion sur celui-ci.

g) Le Postulant deviendra alors Ecuyer et sera placé sous la responsabilité du frère Gonfanonier.

3.4 De l'Ecuyer.

3.4.1 De l’enquête par le Parrain et le Tuteur :

a) Pendant 4 semaines au moins (à partir moment où il est Ecuyer) le Parrain enquête sur son filleul au niveau du Royaume et le Tuteur enquête pendant cette même période au niveau du Temple. Cette enquête sera plus poussée que l'enquête préliminaire.

b) Ces enquêtes seront sous la forme :
- Identité et vérification de l'existence de cette identité dans le royaume (pour le Parrain) et au Temple (pour le Tuteur).
- Existence d'une vie sociale et respect son caractère dans le royaume et le Temple (Profil RP+joue-t-il bien son RP ? Notez bien que le caractère RP de son jeu sera primordial dans les résultats de l'enquête)
- Est-il Parrain ? De qui ?
- Présence sur le royaume (Parrain) et au Temple (Tuteur) (message+qualité des interventions, rien ne sert de flooder)
- Contrôle des messages :
* fond : contenu
* forme : orthographe
- Vérification de sa signature, de son avatar, de sa citation. (en accord avec les préceptes du Temple)
- Montre-t-il son appartenance à l'Ordre ? Dans ses messages ? Dans ses actes ?
- Vérification des procès à son encontre.
- Contrôle des appartenances politiques ou autres.
- Contrôle des réponses apportées au questions d'entrée.
- Avis du Parrain, du Tuteur.

c) L’enquête devra être remise à la fin des 4 semaines au frère Gonfanonier.

3.4.2 Des devoirs et des obligations de l’Ecuyer :

a) L’Ecuyer devra faire preuve de sa motivation, de son investissement.
Le fait d’être Ecuyer n’est pas un statut ou une voie à part entière. C’est un grade provisoire et temporaire, qui permet à l’Ordre d’apprendre à connaître et à tester le futur Frère.

b) Les Ecuyers devront se conforter en tout point à la Charte, respecter leurs Frères plus expérimentés, faire preuve de diligence et de tempérance, et obéir aux Frères du Chapitre.
La plus grande retenue est demandée aux Ecuyers. Ils ont obligation de référer à leurs supérieurs (le frère Gonfanonier en premier lieu) de leurs doutes ou de leurs questions. Mieux vaut retarder une réponse ou une action pour prendre conseil plutôt que se mettre en contradiction envers les valeurs de la Charte du Temple.

c) Les frères Grand Maître, le Sénéchal, le Gonfanonier pourront confier des tâches ou des missions permettant de tester les compétences et la volonté des Ecuyers.
Les frères Grand Aumonier, le Maréchal, le Turcoplier pourront également confier des travaux aux Ecuyers dans les mêmes objectifs, avec l'accord du Grand Maître, du Sénéchal ou du Gonfanonier.

d) Les Ecuyers devront poster un minimum de messages construits et feront l’effort de participer aux différents sujets de réflexion postés en salle des écuyers. Tout Ecuyer ne postant pas de message durant un mois et n'ayant aucune justification pourra être banni sans justification par le Sénéchal, le Grand Maître ou le Haut Justicier.

3.4.3 Des épreuves de l’Ecuyer :


a) Les Ecuyers se verront proposer une tâche collective de temps à autres. La participation à la réalisation de cette tâche est obligatoire.

b) La participation à une action IG comme une patrouille pourra être demandée sous l’égide de frères expérimentés. Les Ecuyers ne pourront refuser de faire cette épreuve mais peuvent en choisir la date.

c) Les Ecuyers devront participer à une action RP parmi celles proposées. Ils devront respecter les règles du RP stipulées dans la charte et devront aux autres frères le respect habituel. Tout manquement aux règles ou aux directives d’un officier pourra entraîner une sanction.

d) Les contributions RP à la vie du temple seront fort appréciées et les initiatives intéressantes seront récompensées et prises en compte dans les tests, témoignant ainsi de l’engagement et de la motivation des futurs frères. Ces contributions diverses ne sont pas obligatoires mais fortement recommandées.

e) Le Tuteur devra prendre en compte les éléments stipulés plus haut dans son rapport.

3.4.6 Des tests par le frère Gonfanonier :

a) Durant ses 4 semaines, l’Ecuyer continue sa formation au sein du Temple en passant des tests. Toutes les 4 semaines, des tests seront proposés aux Ecuyers dans « La Cour ». L’Ecuyer a donc 4 semaines pour passer ses tests. Tout test non passé est considéré comme étant échoué.

b) Au bout des 4 semaines (ou avant) il rend son travail par missive privée au frère Gonfanonier et ce dernier le vérifie et jugera si l’écuyer peut être prêt à postuler auprès d’une voie. Le frère Gonfanonier a une semaine pour afficher les résultats.

c) Les Tests:

- La lettre de motivation: à envoyer aux responsables de la voie que l'Ecuyer choisit.

- 4 questions :

- Un QCM concernant la Charte de l'Ordre ( 10 questions).

- Une question d'ordre général concernant le Temple RP proposées par les frères.

- Une d'ordre historique proposée par les frères...

Le date de début et la date de fin des Tests sont précisées dans un message du frère Gonfanonier de "La Cour".

Le Gonfanonier a alors 7 jours pour corriger les Tests. Les 7 autres jours, il communique les résultats dans "La Cour".

3.5 De l’ordination

a) Les Ecuyers reçus aux tests accèderont au statut d’Aspirant à l'issue d’une cérémonie. Ils y prononceront leur serment qui les engagera pour l’avenir.

« Je jure de consacrer mes discours, mes armes, mes forces et ma vie à la défense des mystères de la foi, et à celle de l'unité de Dieu.

Je promets aussi d'être soumis et obéissant aux règles de l’Ordre, à la Charte dont j’ai longuement pris connaissance, à son Chapitre et au Grand Maître.

Je promets de tourner mes attentions et mes actions vers les plus pauvres et les nécessiteux...
Je promets de défendre et de servir les valeurs de notre Seigneur.
Je promets être prêt à sacrifier ma vie au service de Dieu et de notre Sainte Mère l'Eglise et à offrir mon sang à Celui qui déjà nous offrit le Sien.

Toutes les fois qu'il en sera besoin, je quitterais mes terres et les miens, je renoncerais à mon maigre confort terrestre pour endurer la rigueur et la dureté de mon engagement envers l’Ordre du Temple, la Sainte Eglise Aristotélicenne Romaine et le Très Haut.

Je promets de respecter mes serments et la Pourpre Croix que de part mes faits et gestes je représente.

Je promets connaître et respecter le Codex de la Loi, les conseils, les sages avis et les ordres de mes supérieurs et du Conseil.

Je promets de faire preuve de vertu et de retenue dans mes paroles, de toujours garder à l’esprit la volonté supérieur du Saint Père et la nécessité impérieuse de me confondre aux volontés de l’Ordre.

Je veux et désire être soumis aux lois et codes de l’Ordre Séculier du Temple,
Je veux être au service de Sa Sainteté le Pape,
Je veux avoir pour unique privilège que de pouvoir mourir pour défendre les fidèles et faire de mon être le Bouclier de la Foi.

Par ce serment, je m'apprête à devenir Templier dans mon corps et mon âme.

Je promets enfin qu’en présence de trois ennemis je ne fuirai point, mais quoique seul, je les combattrai, si ce sont des infidèles. »

b) Les Aspirants devront faire leur demande d’intégration dans la voire qu'il souhaite en contactant le Maître de voie concerné. Une lettre de motivation devra être jointe (par MP).

c) Le frère Gonfanonier dispose alors d'une semaine pour préparer le dossier de l'Aspirant qu’il transmet au Maître de voie concernée. Le dossier contiendra ses appréciations et une synthèse des appréciations déjà formulées à son égard.

d) Le Maître de la voie accepte ou non de laisser l'Aspirant accéder aux tests d’entrée dans sa voie. En cas de refus, ce dernier doit chercher une autre voie ou tenter de convaincre le Maître de voie du bien fondé de sa demande.

3.6 De la non-acceptation

a) A tout moment, le frère Gonfanonier peut justifier le renvoi d’un Ecuyer auprès du Grand-Maître. Mais la décision de renvoi doit être soumise au frère Haut Justicier. De la même façon, le Haut Justicier ou le Grand Maître peuvent à tout moment mettre fin à la période de test de l'Ecuyer, en conformité avec le Codex de Loi du Temple et de la présente Charte. Enfin, tout membre du Chapitre peut saisir le frère Haut Justicier afin qu'une instruction soit menée envers l'Ecuyer, le Postulant ou l'Aspirant dans le cadre de la procédure simplifiée exposée dans le Codex de Loi du Temple.

b) En cas d’échec aux tests d’entrée de sa voie deux fois de suite, l’Aspirant peut être rejeté du Temple sans justification supplémentaire.

3.7 De l'Aspirant

a) Est considérée comme Aspirant toute personne ayant réussie ses tests d'Ecuyers et ayant son diplôme de réussite aux tests. L’Aspirant n’est pas encore un Frère à part entière car il n’appartient à aucune voie.

b) Les Aspirants auront accès aux Salles de Débats et à toutes les parties de la Bibliothèque. Ils ne pourront pas exercer de charges de Dignitaire ni d’officier dans l'armée du Temple.

c) Les Aspirants feront de la réussite aux tests proposés par les responsables des voies leur priorité. De plus, une épreuve RP réunissant tous les Aspirants d’une même promotion sera exigée par le frère Sénéchal afin de montrer leur volonté et leur fraternité. Une entraide lors des épreuves sera exigée.

d) Les Aspirants intègreront de manière définitive leur corps d’armée. A cet effet, ils en feront la demande auprès des officiers concernés. Ils ne pourront pas exercer de charge d’officier, sauf cas exceptionnel.

e) Les Aspirants veilleront à porter la bannière de leur future voie. Mais ils demanderont au frère Héraut de la briser afin de montrer qu’il reste encore du chemin à parcourir avant d’accéder au statut de frère.

f) Les Maîtres de voies décident seuls du moment où les Aspirants leurs semblent prêts à accéder au statut de Frère. L'organisation de la cérémonie est laissée à leurs soins.

3.8 De la procédure et du cours de l’initiation

a) Arrivé au temple, le Postulant devra répondre aux questions d’usage et se faire parrainer et tutorer.

b) Une fois tutoré et parrainé, le Postulant devra attendre le jugement du frère Gonfanonier. Pendant ces deux semaines, il tentera de s’intégrer afin de faire plus ample connaissance avec l’univers du temple. Il devra ainsi gagner la confiance des Frères et des Ecuyers.

c) Au cours d’une cérémonie, le Postulant accède au statut d'Ecuyer. L'Ecuyer devra accomplir les tâches demandées et répondre le plus assidûment possible aux tests proposés par le frère Gonfanonier.

d) En cas de réussite, l’Ecuyer devient Aspirant lors d'une cérémonie officielle. Il devra alors suivre les derniers tests spécifiques aux voies choisies qui feront de lui un Frère ou une Soeur. Une fois ceux ci réussis, il est un Frère ou une Soeur à part entière.

d) Au fur et à mesure de son évolution au sein de l’ordre du temple, le postulant devra modifier sa tenue au temple et dans les RR.

Postulant, sans cape ni atours
Ecuyer, bannière des écuyers
Aspirant, bannière de la voie choisie mais brisée
Frère ou Soeur, bannière de la voie choisie et/ou des charges exercées.

3.9 Des anciens Templiers

Des Frères ou Soeurs ayant renoncés à leurs voeux et statut Templier pourront éventuellement être réintégrés sur leur demande.

Le Chapitre et la Cellule d'Enquêtes étudieront les cas de manière détaillée pour chaque demande en fonction du passé de l'ancien Templier et de son vécu en dehors du Temple, de ses actes et de ses relations.

Un vote du Chapitre (à la majorité absolue) validera alors la réadmission, qui aura lieu au statut d'Ecuyer, reprenant ainsi le cursus d'intégration au commencement.

Une demande de véto du Haut Justicier, du Sénéchal ou du Grand Maître pourra être prise en compte, afin de laisser un délai supplémentaire au déroulement de l'enquête pour une durée maximale d'un mois.

Un second vote du Chapitre pourra éventuellement avoir lieu pour réintégrer l'ancien Templier à ses grades et fonctions (si elles ne sont pas déjà attribuées à un autre Frère). Ce vote doit être effectué à l'unanimité.

Cette procédure est également applicable aux membres n'ayant pas fréquenté le Temple pendant 3 mois consécutifs.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amendement sur le Charte de l'Ordre du Temple.   Dim 17 Déc 2006 - 17:37

Le dimanche 17 decembre accépté a l'unanimité:

Citation :
6.2.10) Du Gardien du Temple

a) Le frère gardien du temple est le commandeur de la première commanderie des templiers Villeneuve le temple. Il aura donc a charge sa sécurité et son accès. Il aura pour fonction d’accueillir et d’organiser les invitations des Invités du temple.
b) Il a sous ses ordres la garde permanente de Villeneuve. Et sera responsable des patrouille dans paris.
c) Il est Consultant au Chapitre.

d) Le frère Gardien du Temple est chargé de donner l'accès au diverses salles en fonction des prérogatives de chacun.

e) Le frère Gardien du Temple est également chargé d'accueillir les nouveaux arrivants et de leur poser les questions rituelles, avant de leur donner accès au Temple.


f) En remerciement pour ses services, ce titre est attribué à vie (ou jusqu'à ce qu'il remette sa charge) au frère Sencha.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Amendement sur le Charte de l'Ordre du Temple.   Mer 20 Déc 2006 - 21:13

Le mercredi 20 decembre de l'an 1454:

Citation :
6 La Hiérarchie de l’Ordre et les structures de commandement

6.1 Du Chapitre

a) Le Chapitre est le Conseil dirigeant l’Ordre des Templiers. Sauf en cas de guerre, toutes les décisions sont prises par le Chapitre et uniquement par celui-ci.

b) Le Chapitre est composé par les Hauts Dignitaires dont voici la liste :
. Le Grand Maître
. le Sénéchal
. le Haut Justicier
. le Trésorier Général
. le Maréchal
. le Turcopolier
. le Grand Aumônier
. le Gonfanonier
. le (ou les) Hauts Commandeurs


c) Si de nouvelles Commanderies sont ouvertes, le Chapitre pourra intégrer plusieurs Hauts Commandeurs, à raison d'un Haut Commandeur pour trois Commanderies Régionales (donc 2 postes pour six Commanderies...).

d) Tous les membres du Chapitre sont obligatoirement des moines ayant prononcé les trois voeux, sauf le Turcopolier qui est un obligatoirement laïc, le Trésorier Général et le Gardien du Temple qui peuvent être laïc ou moine.

e) Le cumul de mandat est interdit au sein du Chapitre.

f) Un Commandeur Régional ne peut être élu au sein du Chapitre que comme Haut Commandeur. Si ce n'est pas le cas, il devra choisir entre le poste du Chapitre auquel il vient d'être élu, et son poste de Commandeur Régional.

g) De même, un Délégué élu au Chapitre devra faire un choix entre ces deux postes.

h) Tout les membres du Chapitre devront choisir un suppléant qui les remplacera en tous points en cas d'absence du Haut Dignitaire, y compris lors des votes du Chapitre. Ces suppléants devront être conformes aux particularités (voeux, voie...) du Haut Dignitaire qu'ils remplaceront éventuellement.

i) Les votes au sein du Chapitre sont effectués de la façon suivante :
. si le vote concerne une modifications des Règles de l'Ordre, la décision doit être prise à la majorité qualifiée.
. si la décision concerne le statut d'un frère (nomination, déchéance, exclusion,...), elle doit être prise à la majorité absolue
. si la décision concerne un passage à l'état de guerre ou un retour à l'état de paix, elle doit être prise à la majorité absolue
. sinon la décision doit être prise à la majorité relative
. Les votes devront durer 48heures pour une demande ou une décision non urgente, et 24heures pour une décision urgente.
. Le chapitre, en l’absence de commandeur compte 8 membres. 5 votes sont nécessaire pour qu’un décision soit accépté.


[chapitre de 6.2 a 6.4]


6.5 De la hiérarchie du Temple

a) Le Grand Maître est le dirigeant du Temple. Il peut faire appel au casus urgentis, et peut prendre toute décision lorsque l’état de guerre, par un vote du chapitre, est déclaré. Il est en outre le chef des armées.

b) Lors de son absence c’est au Sénéchal de prendre les décisions dans l’urgence, et ce dernier peut faire appel au casus urgentis en cas d’absence du Grand Maître d’au moins 72 heures.

c) c) Lors de l’absence du Grand Maître et du Sénéchal c’est au Haut Justicier que revient la charge de prendre les decisions importantes pour le Temple. Il ne peut toutefois pas faire appel au casus urgentis sans absence des deux premier dirigeant du Temple d’au moins une semaine.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Amendement sur le Charte de l'Ordre du Temple.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Amendement sur le Charte de l'Ordre du Temple.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Amendement sur le Charte de l'Ordre du Temple.
» La Grande Charte du Nouvel Ordre du Temple
» Charte de l'Ordre du Mérite
» Charte de l'Ordre Equestre du Saint Sépulcre en vigueur au 01/02/1459
» [RÈGLEMENT] + Charte de l'ordre Teutonique +

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Templiers :: Enceintes de la Villeneuve du Temple :: La salle des Lois-
Sauter vers: