L'Ordre des Templiers

Lieu de rassemblement des Frères de l'Ordre nés pour défendre la justice, les opprimés, les valeurs humaines et maintenir la paix au nom du Seigneur et du Sauveur dans les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Messe

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Estoile
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes


Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: Messe   Mar 6 Mai 2008 - 14:50

EStoile qui était en proie au doute entra dans le lieux sacré pour prier. Elle espérait ainsi trouver plus de sérenité en son coeur et qu'ainsi la prière lui donnairait des éclaicissements aux nombreuses questions qu'elle se posait .

Le visage d'Estoile s'assombrissait de plus en plus chaque jour , son coeur en souffrait et elle n'aimait pas se sentir comme cela . En murmurant elle récita donc le crédo en pensant très fortement aux siens laissés en Bayeux et à tous les templiers avec qui elle vivait chaque jour .


Je crois en Dieu,le Très Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme au moment de la mort.

Et en Aristote son prophète,
Le fils de Nicomaque et de Phaetis,
Envoyé pour enseigner la sagesse,
Et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep,
Il a voué sa vie à nous montrer la voie du Paradis,
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver,
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très Haut.

Je crois en l'action divine,
En la Sainte Eglise Aristotélicienne,Une et Indivisible
En la communion des Saints,
En la rémission des péchés,
En la vie éternelle.

Amen


Elle se releva de la position agenouillée qui était sienne , s'en alla au coeur de la nef puis à plat ventre embrassa le sol sacré comme pour remercier la vie de l'avoir épargnée ... elle remit ensuite son épé dans son fourreau et s'en alla vers le portail de sortie par un coté adjacent à l'allée centrale et tout en se signant , elle quitta la chapelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Messe   Dim 27 Juil 2008 - 12:12

Haeven arriva à la chapelle, elle y entra et alla ensuite sonner les cloches , invitant les fidèles à se présenter . Elle alla méditer dans la petite sacristie un moment .

L'orgue se fit entendre pendant qu'elle approchait lentement du chœur par l’allée centrale et elle commença .


Chères soeurs, chers frères , bienvenus dans la maison du Seigneur.



Je vais commencer par la confession .


Que le Seigneur Tout Puissant et miséricordieux nous accorde le pardon, l'absolution et la rémission de tous nos péchés.
Prions. Enlevez nos fautes, Seigneur, afin que nous puissions pénétrer jusqu'au Saint des Saints avec une âme pure, jusqu'au cercle d'amitié le plus intime.
En suivant l'exemple du Christos ton messie. Amen


Elle s'interrompit un instant .

Aujourd'hui je vais baser mon sermon sur le temps qui passe, car le temps est une création divine et il ne faut pas en avoir peur, car si nous le voulons réellement, chaque jour le temps qui passe nous rapproche de Dieu.

Aujourd'hui passe pour être remplacé par demain, comme hier a passé pour être remplacé par aujourd'hui. Mais un jour où rien ne passe est un jour perdu.
Certains pleurent sur hier au lieu de construire demain, certains regrettent hier sans vivre le présent.
Heureux soit ceux qui vivent pleinement le présent en préparant les jours à venir, car ce qui est passé ne peut être changé
.

Notre présent chers frères et soeurs , c'est à nous à présent de le construire . En allant de l'avant sans plus regarder le passé , c'est seulement ainsi que nous arriverons à nous en sortir .
Notre but est le même , faire revivre le Temple et malgré tous les tracas et les batons que l'on nous met dans les roues , nous sommes toujours là




Citation :
L’archange Gabriel à dit un jour :

Ce jour est un jour tout neuf.
Il n'a jamais existé et il n'existera jamais plus.
Prenez donc ce jour et faites en une échelle
Pour accéder à des plus hauts sommets.
Ne permettez pas que la tombée du jour
Vous trouve semblable à ce que vous étiez à l'aube.


Elle sourit .

- Je crois bien que c'est pour ça que Sainte Boulasse l'aide à distribuer de temps à autres des échelles ... enfin ...

Ne tombons pas dans le passéisme, car si nous nous retournons trop souvent, nous finirons par ne plus avancer, et le Créateur a créé le temps pour qu’irrémédiablement nous avancions vers lui.

Alors frères et soeurs , allons de l'avant et rebatissons ensemble , main dans la main ce Temple que nous aimons tant et qui nous lie les uns aux autres .




Livre des vertus, chapitre 2 : la vie

Citation :
Mais Dieu n’avait pas conçu le mouvement de la vie comme une force infinie et, pour qu’il se perpétue, il fallait que l’animal broute le végétal, que le prédateur dévore la proie, et que les cadavres d’animaux pourrissent pour nourrir les végétaux. Ainsi, la mort faisait partie intégrante de la vie. Mais, pour que cela ne détruise pas Ses créatures, Dieu partagea chaque espèce en deux principes complémentaires, qu’il appela masculin et féminin. Tous deux étaient égaux et devaient se rechercher pour s’unifier, et ainsi perpétuer la vie.

Ainsi, de la vie Dieu créa le temps, où la mort succède à la vie, la vie à la mort, et la progéniture à ses géniteurs. De même, l’eau rejoignait le ciel pour descendre sur terre et alimenter les rivières, et le feu sortait des volcans pour alimenter la terre, qui s’accumulait pour nourrir le feu en son sein. Le monde tout entier était uni dans un mouvement perpétuel de vie, alors que Dieu paraissait immobile, échappant aux contraintes du temps.


Le temps est donc création du Très Haut , sachons bénir le temps qui passe et du passé ne retenons que les heures heureuses . Celles où nous êtions tous si heureux d'être ensemble ... celles où nous servions le Très Haut sans même nous poser de questions , juste heureux d'oeuvrer pour Lui et de Le servir .
Rappelez vous toujours de ces moments bénis que nous avons vécus et faisons les revivre en rebatissant ensemble ! ... dans une mesure et une vision différentes certes ... mais l'important est de continuer !!!!

Et que vive la fraternité dans ces murs !!! Et que vive le Temple !!!!!


Méditons sur ce texte...

A présent prions .




Elle récita avec eux le credo aristotélicien .



- Que les baptisés approchent pour partager le pain et le vin de l'amitié comme nous l'a demandé Christos .





Une fois terminé , elle alla se placer sur le parvis de la chapelle pour saluer et parler un peu avec les frères et soeurs avant qu'ils ne retournent à leurs occupations .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou13
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 35
Localisation : Bayeux
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Messe   Dim 27 Juil 2008 - 12:45

Zizou suivit le son des cloches accompagner de quelques compagnons. Une messe en la chapelle étais organisé, une bonne occasion pour prier et partager un moment avec ses frères et ses soeurs.

Il entra, se signa et s'installa, toujours silencieux comme il en avait l'habitude en entrant dans la maison de Dieu.

La messe commença par la confession, Zizou demanda pardon d'avoir pecher.

Il écouta enssuite avec grande attention les paroles de la soeur Haeven, il s'étais promis desormais de l'écouté pour ne plus causer de problemes.
Bisarement il entendit plus clairement quand elle parla de sainte boulasse, il est vrais que des échelles Zizou en avait eu, mais un jour ou l'autre elle fut detruite.

Il recita par la suite le credo, avec l'enssemble de l'assemblé et la messe se termina dans une bonne humeur qui donna un leger sourir au Templier.
Il alla en direction de la soeur haeven avant de repartir.


Merci beaucoup ma soeur pour cette messe, nous avons de la chance de vous avoir içi et de pouvoir assister a de tels ceremonies, que Dieu vous garde en sa sainte protection.

Il s'en retourna alors après l'avoir saluer chalereusement.


Dernière édition par zizou13 le Dim 27 Juil 2008 - 13:34, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 27 Juil 2008 - 13:23

Sénope entra dans l'eglise heureuse de retrouver ce lieu apres sa retraite. Elle salua de la tete les frères et soeurs templiers deja installés et s'assit au fond. Elle appercue Zizou, lui sourit, et se concentra pour ecouter attentivement le sermont de Soeur Haeven.

Elle recita le crédo avec l'assemblée puis se leva pour communier.

Une fois la messe fini elle sortit de l'église le coeur plein d'une nouvelle espérance. Oui, le temple allait renaitre.
Revenir en haut Aller en bas
Estoile
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes


Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: Messe   Lun 28 Juil 2008 - 23:47

EStoile en retard , entra à pas feutrés dans le chapelle et alla discrètement s'intaller à côté de son si beau parrain Zizou qui était bien entouré ce jourd'hui par la gente féminine ... Sénope se tenant sérieuse non loin de lui .
Citation :
Aujourd'hui passe pour être remplacé par demain, comme hier a passé pour être remplacé par aujourd'hui. Mais un jour où rien ne passe est un jour perdu.
Certains pleurent sur hier au lieu de construire demain, certains regrettent hier sans vivre le présent.
Heureux soit ceux qui vivent pleinement le présent en préparant les jours à venir, car ce qui est passé ne peut être changé.
EStoile écouta très attentionnée les paroles de Heaven et était tout en accord avec ce que celle-ci énonçait .... pour Estoile la vie était simple et se résumait en cela .... le présent , ici et maintenant ... hier fût et demain sera ... vivons donc déjà entièrement cet instant qui est là , avec et devant nous et aussi qui accappare nos émotiosn et notre vigilance ... même si parfois des troubles le diffèrent du chemin prévu.

Elle récita avec l'assemblée et d'une même voix le credo , alla communier et pria aussi en son fort intérieur pour toutes les âmes disparues et pour qu'Arsitote veillent sur chacun !

EStoile vit que Zizou échangeait quelques paroles avec Heaven et quand celui-ci eu fini elle dit à cette dernière :


Merci beaucoup de ton sermon Heaven ... il est bien vrai qu'il faille de temps en temps et tant faire ce peut aussi, savoir se pencher , puis réfléchir à ce que tu as si bien sû nous dire ce jourd'hui sur les notions essentielles du passé, le présent , le futur .... l'instant présent se vit là ... ici et maintenant , le passé est terminé et l'avenir viendra en son temps car à chaque jour suffit sa peine ... merci encore à toi Heaven !

EStoile pressa le pas pour rattraper son frère Zizou qui comtemplait , "on se sait pourquoi un vitrail de la chapelle ??? ... un rayon de soleil perçu à travers ce vitrail et EStoile pû à loisir et ce , sans être vue de lui , admirer à sa guise le vert profond et éclatant de ses si beaux yeux .... cyclops

..... ahhh , le confessional est là , se dit-elle intérieurement , ça pourrait me servir si je continue à avoir de telles pensées ... il n'est jamais trop bon s'atarder ainsi sur le regard d'un homme qui appartient à une autre , Zizou était fiancé et elle aussi ... faudra qu'elle en parle à Heaven un jour ... pas normal que ça lui fasse un tel effet ??? ... Zizou la vit et lui sourit et ils sortirent ensemble du lieu sacré afin de rejoindre l'assemblée sur le parvis de la chapelle .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salvaressa
Gardien du Temple de Salomon
Gardien du Temple de Salomon
avatar

Nombre de messages : 1420
Age : 47
Localisation : Toujours près de son ange éternel.
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Messe   Mer 30 Juil 2008 - 9:59

Salvaressa avait assistée à la messe offiçiée par soeur Haeven,restant toute discrète au fond sur un banc,elle pria de toute son âme en pensant bien fort à ses frères et soeurs qu'elle affectionnait beaucoup.

Un regard sur frère Zizou entouré des soeurs la fit sourire,une bonne entente amicale se lisait sur leur visage,cela faisait chaud au coeur.

La templière écouta toute émue le sermon du Haut Justicier...
ouii c'est vrai... il fallait toujours aller en avant dans un esprit bon et sain en tentant de vivre tous en harmonie.

Aprés avoir récité le credo dans sa tête et communier auprés des fidèles,Salva se leva à son tour,remerçia humblement soeur Haeven pour la messe donnée avec tant de chaleur.

Elle salua respectueusement tout le petit groupe puis s'en alla toute sereine vers ses occupations en se mémorisant les paroles divines du Trés Haut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Salvaressa
Gardien du Temple de Salomon
Gardien du Temple de Salomon
avatar

Nombre de messages : 1420
Age : 47
Localisation : Toujours près de son ange éternel.
Date d'inscription : 18/08/2007

MessageSujet: Re: Messe   Dim 14 Sep 2008 - 15:16

En ce beau dimanche,Salvaressa se rendit à la chapelle afin de se ressourcer auprés de Dieu en récitant une prière qui lui tenait bien à coeur et dont elle aimait pieusement s'y reccueillir en silence.




Voulant remerçier le Trés Haut d'étre si heureuse auprés de son tendre époux Jobas,de ses enfants Diego,Emerance et William,choyée avec tant d'amour,de passion,elle en était toujours trés émue.

Salva avait aussi de la chance d'avoir beaucoup d'amitié dans sa vie,elle était si comblée et respirait le bonheur de ressentir tant d'attachement.

Ses frères et soeurs du Temple lui apportaient du réconfort,de l'apaisement, du bien étre,un lien de solidarité dont elle avait besoin.

Pour rien au monde,l'instructor voulait changer ces instants magiques partagés avec eux.

Baissant la tête,aguenouillée devant l'autel,la templière souhaita de tout son coeur que tous les hommes et femmes trouvent l'amour, la paix ,la joie dans ce monde parfois si dur...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Jeu 18 Sep 2008 - 10:31

L'Ecuyer Dav avait suivi son amie et sœur Salvaressa à la chapelle

Se signa à son tour,fit un petit sourire à l'Instructor pour la saluer,s'agenouilla à ses cotés

Puis récita après l'avoir entendu le credo Alluma une bougie se mit à prier pieusement

pour la paix et l'amour de chacun


Revenir en haut Aller en bas
Elyena
Haut Justicier
Haut Justicier
avatar

Nombre de messages : 971
Localisation : Fécamp (normandie)
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Messe   Dim 28 Déc 2008 - 19:13

Elyena se rendit à la chapelle du Temple pour l'office dominical.
A présent ils avaient officiellement le droit d'officier à nouveau en ce lieu.

Elle avait tant bien que mal tenté d’égayer le lieu et à vrai dire et finalement, elle était assez fière du résultat.
Malgrès le manque de fleurs de la saison, elle avait mit à plusieurs endroits des branches de sapin et des gros noeuds de satin rouge pour honorer la Saint Noel qui venait de passer. Elle avait même trouvé quelques edelweiss.

Elle prépara dans la sacristie le petit repas spécial qu'elle avait amené pour l'occasion.

Elle fit sonner les cloches, invitant les frères et soeurs à se présenter à la chapelle.
Et elle s'en donna à coeur joie. Tirant sur les cordes de toutes ses forces. Jamais les cloches du Temple n'avaient sonnées de la sorte.

Ce geste avait deux significations pour elle.
Elle pouvait réofficier en ce lieu et elle allait honorer la Saint Noël.

Une fois tout le monde installé,elle commença.


Mes chers frères et soeurs,

Bienvenus dans la maison du Très haut.
Je vous souhaite à tous un bon dimanche.
Nous allons tout d'abord commencer par la confession.




Mes frères et soeurs, cette semaine nous avons fêté la Saint Noël.
Je vous rappelle que nos deux prophètes sont nés le 25 décembre, Aristote est né à midi et Christos minuit.
Et voici comment le bon Père Noël que nous fêtons ce jour aussi à agi durant sa vie.

Exceptionnellement pour ce jour, les enfants des Templiers ont le droit de venir.
Je sais que c'est chose peu commune, mais la Saint Noël est une fête à part, exceptionnelle, donc faisons une exception.





Voici un extrait de l'hagyographie de Saint Noël.


Citation :
Tout au long de l’année, il donnait la moitié de son temps pour aider les malheureux, pas forcément les pauvres, mais bien ceux qu’il nommait les malheureux.

Quand on lui demandait pourquoi il aidait des riches comme les pauvres, il aimait répondre des phrases qu’il disait tenir d’Aristote lui-même :
« Les talents du riche ne remplace pas le talent d’être heureux ».
« Etre remplis de talents ne permet pas d’acheter le bonheur »
« on vit avec talent, mais on n’emporte pas ses talents dans la tombe »

Tous ne comprenaient pas, car il y avait longtemps que le talent n’était plus monnaye courante...

Vers l’âgé de 35 ans, il fut nommé Evêque et il continua sa vie de la même façon, aidant ceux qui devaient être aidé, quel que soit leur rang social, il était reconnu pour toujours avoir la parole ou le cadeau qu’il fallait pour rendre la boulasse aux plus malheureux.
Et chaque solstice d’hivers il semblait mourir, mais chaque fois 3 ou 4 jours plus tard il revenait plus en forme que jamais et organisait une messe vers minuit où il racontait une nouvelle histoire.
Une année il annonça que vu son grand âge, il avait près de 90 ans ce qui est un miracle en soi, il renonçait à sa charge et entreprendrait, seul, un dernier pèlerinage. Bien sur tout le monde voulu l’en dissuader, mais il promit qu’il reviendrait pour le 25 décembre, et que de toutes façons il faudrait bénir ce jour particulièrement car il avait appris de Christos et d’Aristote eux même, que c’était le jour de leur naissance à tous trois, Aristote étant né à midi et Christos à minuit et lui juste entre les deux, à dix huit heures.

Le Père Noël, comme avait continué de l’appeler ses fidèles, pris la route et revint parmi les siens le 6 décembre suivant.
Il ne répondit que peu aux questions sur ce pèlerinage, mais il avait ramené deux chariots. L’un remplis de bûches, et l’autre rempli autre de pains
Il fit distribuer le pain et le bois aux plus pauvres, et une fois la distribution terminée, il envoya les chariots faire le tour des plus riches à qui on demandait de déposer un présent.
Le 24 décembre, Monseigneur Noël organisa deux messes, l’une à midi en l’honneur d’Aristote et une à minuit en l’honneur de Christos, puis il se dirigeât vers la sacristie et plus personne ne le revit.

La totalité des villageois, du plus croyant au plus mécréant passèrent la nuit à le chercher, et c’est seulement au petit matin qu’épuisés, ils rentrèrent chez eux.
C’est là que la légende fut inscrite parmi les miracles, car chaque maison sans exception avait son foyer allumé et des cadeaux au pied de la cheminée.

Depuis cette époque, chaque année on dit un peu partout qu’en décembre il passe dans les maisons pour donner un peu de bonheur. On prétend même, que parfois, Christos et Aristote l’accompagnent directement...


Elyena continua son office.

Toute sa vie, Saint Noël nous a enseigné l'importance de donner ainsi que la gratification que cela apporte.
La fête de Noël, qui est la plus universelle des fêtes, et qui plus est est ouverte à tous les croyants, est en fait une occasion de faire valoir l'amitié aristotélicienne qui nous tient tous à coeur.
Que la communion fraternelle soit présente en ce lieu.



Je vous invite à la prière .

Elle récita avec eux le credo aristotélicien.



A présent, approchez vous et venez partager.

Célébrons cette amitié par la communion, ce sera fait de façon moins traditionnelle aujourd'hui.
Vous pouvez vous approcher et partageons tous ensemble. Amenez aussi vos enfants.
Faisons leur voir aussi que c'est un jour de fête et qu'il représente beaucoup à nos yeux.


Elyena alla chercher les corbeilles de petits pains briochés qu'elle avait amené et distribua aussi quelques fruits secs avec du lait au miel pour les enfants et du avec du vin d'hypocras parfumé aux fruits et à la canelle pour les adultes.

Approchez vous chers frères et soeurs et festoyons ce jour de la Saint Noël.


_________________



Rendons grâce au Très Haut car il est juste et bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou13
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 35
Localisation : Bayeux
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Messe   Dim 28 Déc 2008 - 20:20

Le bruit des cloches retentit dans toute la citadelle, le frère Zizou crut à une alerte et s'empressa de se diriger vers se bruit que l'on ne pouvait plus entendre içi depuis longtemps.
Ses pas le menèrent jusqu'a la chapelle Saint Michel, là il comprit qu'une messe allait avoir lieux, peut étre bien pour la Saint Noel.

Les portes étaient dejà ouvertes, et la soeur Elyena était là pour acceuillir le Turcoplier. Il eut le temps de regarder les décorations de saison avec des couleurs vives qui étaient agréables au regard.
Il eut le visage souriant, comme un enfant à qui on a fait une belle surprise, il s'adressa alors à sa soeur.


Bien le bonjou ma soeur, c'est vraiment magnifique cette décoration.
Je pense que vous donnez une seconde vie à cette chapelle.


Il lui fit une révérence et alla se signer pui il alla s'assoir, comme il était le premier, il eut le choix, et celui-ci se portait sur les bancs du premiers rang.
Il aimait bien cette place, on entendait pour le mieux et aucunes tetes ne dérangaient le paysage.

Les Frères et soeurs du Temple ne tardérent point a arriver, et la messe pouvait ainsi commencer.
Il fallait tout d'abord commencer par la confession, qu'il récita au meme rythme et silencieusement.


Je confesse à Dieu tout puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémisson de tous nos péchés.


Il écouta alors le preche du jour, un extrait de l'hagyographie de la Saint Noël.

Pui vint le moment de récité le credo.


Je crois en Dieu, le Trés Haut tout puissant
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour ensaigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est anisi qu'après avoir souffert sous Ponce,
il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoind le soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.


Amen


Il se leva et alla manger le pain, qui était toujours chaud, meme après l'attente.
Ceci fut une messe fort agréable et le Turcoplier s'avança vers sa soeur pour la féliciter.


Merci de cette messe ma soeur, cela à dut vous donner beaucoup de travail mais en tout cas se fut très réussi et agréable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Lun 29 Déc 2008 - 8:06

Les cloches sonnaient à la volée, Géraldine quitta l'infirmerie pour se rendre à la chapelle. Elle y entra et se faufila au fond à gauche. Son coeur était en fête, Joel semblait un peu mieux et son fils qui avait été frappé du même mal en avait aussi réchappé. Elle remercia le Très Haut de veiller sur eux.

Elle fit sa confession avec ses Frères et Soeurs
Je confesse à Dieu tout puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémisson de tous nos péchés
.

Elle resta à genoux pour écouter le prêche, pour ne pas s'endormir, épuisée par la veille

Géraldine récita aussi de tout son coeur le credo
Je crois en Dieu, le Trés Haut tout puissant
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour ensaigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est anisi qu'après avoir souffert sous Ponce,
il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoind le soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Amen


La communion eut lieu, Géraldine était vraiment heureuse de cette messe.
Revenir en haut Aller en bas
Spock
Intendant Général
Intendant Général
avatar

Nombre de messages : 1389
Age : 46
Localisation : Chambéry (Savoie)
Date d'inscription : 18/10/2005

MessageSujet: Re: Messe   Lun 29 Déc 2008 - 14:18

Spock, tête inclinée, se confessa :

Je confesse à Dieu tout puissant, à tous les Saints, et à vous aussi, mes Amis, parce que j'ai beaucoup péché, en pensée, en parole, en action.
Je supplie tous les Saints, et vous, mes Amis, de prier le Créateur pour moi.
Que le Très Haut nous accorde le pardon, l'absolution et la rémisson de tous nos péchés.


Il entonna ensuite le Credo :


Je crois en Dieu, le Trés Haut tout puissant
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour ensaigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est anisi qu'après avoir souffert sous Ponce,
il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoind le soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Amen


Toujours agenouillé, Spock, en ces périodes festives, eut une pensée pour les plus pauvres et les plus démunis

_________________
Capitaine des Archers du Temple
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 4 Jan 2009 - 13:15

L'heure de la messe approchait, Géraldine se rendit rapidement à la Chapelle. C'est qu'elle avait beaucoup de grattitude à expimer envers le Très-Haut! Son fils et son Frère avaient été épargnés après bien des tourments. Et leur mission qui s'était bien déroulée... cela lui avait permis de mieux connaitre ses camarades. Elle avait découvert combien ils pouvaient se faire confiance. Et c'était précieux.

Elle entra, fit sa génuflexion et se posta dans le fond.
Revenir en haut Aller en bas
blackathena
Paladin
Paladin
avatar

Nombre de messages : 697
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Messe   Dim 4 Jan 2009 - 14:06

Paul entra dans l'eglise. Il pria avant de s'assoire en attendand la messe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 4 Jan 2009 - 17:56

Comme a toute les dimanches, Wallan rentra dans la chapelle prier et demander le courage de continuer ce qu'elle entreprend.

Elle salua discretement les freres et soeurs présent et se dirigea vers l'avant de s'agenouiller devant la croix et pria.

Elle récita le crédo.


Je crois en Dieu, le Trés Haut tout puissant
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour ensaigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est anisi qu'après avoir souffert sous Ponce,
il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoind le soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotelicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

Amen


Puis pria pour se redonner le courage necessaire de continuer dans sa voie malgré les difficultés personnelles qu'elle venait de rencontrer elle se devait d'estre forte et de garder la tete haute. Puis sorti de la chapelle ensuite.


Mon Dieu,
donne-moi la
Sérénité
d'accepter les choses
que je puis changer.

Le Courage de
changer les choses que je peux

et la Sagesse
d'en connaître la différence.

. . . en vivant un jour à la fois;
en jouissant d'un moment à la fois,
en acceptant l'adversité comme
le chemin de la paix;

en prenant, comme lui, ce monde
plein de fautes tel qu'il est, pas
comme je le voudrais;

Confiant qu'il arrangera toutes choses
pour le mieux, si je me soumets à
Sa Volonté;
pour que je sois raisonnablement
heureux dans cette vie,
et la félicité avec Lui
pour l'éternité dans l'autre.

Amen
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 18 Jan 2009 - 14:37

Dimanche matin, le Temple se mettait en éveil et la vie reprenait son cours. En ce jour du Seigneur de janvier 1457, Bakuto se mit à l’œuvre pour décorer la Chapelle Saint Michel afin qu’elle soit accueillante, qu’elle resplendisse l’espoir. Richement décorée elle était prête à recevoir les frères et soeur rassemblé, pour lire ensemble la bonne nouvelle, celle des prophètes Christos et Aristote. Dans la communion des saints et dans l’unité de l’Eglise, la prière serait orientée vers ceux qui ont souffert et souffrent encore aujourd’hui. Dans cette même supplication, un hommage serait rendu aux hommes qui ont uni leurs armes pour un même espoir de paix. Dans la Foi, l’Espérance et la Charité.

Après un moment de silence et de prière, Bakuto alla sonner les cloches de la Chapelle Saint Michel afin que tous se rende dans sa maison.



Revenir en haut Aller en bas
blackathena
Paladin
Paladin
avatar

Nombre de messages : 697
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Messe   Dim 18 Jan 2009 - 14:47

Paul entra dans l'église et s'agénouilla pour prier et il dit
"Non pas à nous, Yahweh, non pas à nous, mais à ton nom donne la gloire, à cause de ta bonté, à cause de ta fidélité!
Pourquoi les nations diraient-elles: «Où donc est leur Dieu?»
Notre Dieu est dans le ciel; tout ce qu'il veut, il le fait.
Leurs idoles sont de l'argent et de l'or, ouvrage de la main des hommes.
Elles ont une bouche, et ne parlent point; elles ont des yeux, et ne voient point.
Elles ont des oreilles, et n'entendent point; elles ont des narines, et ne sentent point.
Elles ont des mains, et ne touchent point; elles ont des pieds, et ne marchent point; de leur gosier elles ne font entendre aucun son.
Qu'ils leur ressemblent ceux qui les font, et quiconque se confie à elles!
Allelluia!
"


Après il s'assit en attendant la messe en se demandant qui avait sonné la cloche.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 18 Jan 2009 - 15:29

Le Diacre Bakuto observait les Mancelles et les Mancaux qui étaient venus assister à la cérémonie. Au grands du Comté se mêlaient dans la maison du Très Haut pour Sa plus grande Gloire les gens du peuple. En ce lieu, tous étaient frères, enfant du Seigneur.

La lumière de ce matin d'hiver éclatait dans les vitraux de l'église rappelant à tous la beauté de la Création de Dieu.




Lorsque les cloches cessèrent leur chant, le silence se fit peu à peu dans l'édifice.
Le Diacre Bakuto commença alors la cérémonie.


Au nom du Très Haut, d'Aristote et de Christos. Amen.

Son regard tomba sur l'assemblée des fidèles.

Mes biens chères soeurs, mes biens chers frères.
Soyez tous les bienvenus dans la maison du Très Haut, notre Père pour célébrer et honorer nos frères et soeurs qui ont vaillamment combattu pour la gloire du Très-Haut, du Royaume de France et pour le Peuple.
Que la bénédiction du Seigneur soit sur vos têtes et vous donne la force de vivre dans la Vertu dictée par Aristote et Christos.
Amen.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 18 Jan 2009 - 17:25

Après un court moment de recueillement silencieux, le Diacre Bakuto reprit la parole.

Le chemin de la Vertu est un chemin des plus difficile et il arrive à chacun de nous de pécher. Demandons le pardon du Très Haut pour nos fautes passées. Que notre repentir soit sincère afin d'ouvrir nos coeurs à notre Père à tous.

Revenir en haut Aller en bas
blackathena
Paladin
Paladin
avatar

Nombre de messages : 697
Age : 46
Localisation : Paris
Date d'inscription : 05/12/2008

MessageSujet: Re: Messe   Dim 18 Jan 2009 - 18:10

Paul aimait chanter et pendant la célébration il chantait avec tout son coeur.

Il avait une très belle voix et quand il put chanter le "non nobis" il fut très heureux.

"Non nobis Domine, non nobis Domine,
sed nomini sed nomini,
sed nomini tuo da gloriam"


[hrp]ref: http://fr.youtube.com/watch?v=Z1GDRx-F1C0[hrp]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 18 Jan 2009 - 18:23

Le Bakuto s'avança vers l'autel puis se retourna alors vers l'assemblée puis dit.


Mes enfants, nous allons lire un passage du Livre des vertus à présent. Il s'agit du Livre IV de la Vita de Christos, dont le titre est le Siège d'Aornos.

Le Diacre Bakuto prit alors le Livre des Vertus.



Il l'ouvrit à la bonne page du Chapite puis dit à haute voix.

Citation :
Exclus d’Aornos, Aristote et moi-même rejoignîmes Alexandre, qui attendait avec son armée à quelques centaines de coudées des remparts de la cité. Le roi ne manqua pas de nous interroger sur les défenses de l’ennemi, chose à laquelle, je dois l’avouer, je n’avais pas prêté la moindre attention. Ce n’était manifestement pas le cas d’Aristote, qui fit en détail une description du dispositif militaire Assacène. Il ajouta qu’Aornos n’était qu’une cité corrompue, qui méconnaissait les principes de base devant fonder toute communauté, et qui n’était pas digne du nom de république. Il en concluait qu’il fallait la détruire, et fonder à sa place une cité vertueuse, et qu’il fallait, selon ses propres termes, « extirper l’erreur des esprits faibles, pour y substituer la conviction en la vertu ».

J’eus soudainement un de ces éclairs qui vous font espérer une petite gloire intellectuelle, et je crus pouvoir prendre le philosophe en défaut. Je relevais en effet qu’il avait tantôt affirmé au manitou que la violence était chose vicieuse car relevait de la colère, et que pourtant il encourageait Alexandre dans son entreprise expansionniste. Aristote me répondit plutôt sèchement : « Notre communauté est glorieuse, parce que vertueuse. Ce constat n’a rien de subjectif, c’est une réalité parfaitement tangible, et qui fonde notre droit à établir, sur toute la surface du monde connu, notre république, pour le bonheur des peuples. Nos principes sont la vérité parce que sont tirés de l’ordre naturel des choses. Nous sommes la république universelle de l’esprit ». Je décidais de mesurer, à l’avenir, mes paroles, pour éviter d’être ainsi tourné en bourrique par le philosophe.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 18 Jan 2009 - 18:43

Wallan rentra alors que la messe était déja commencé et se plaça dans le fond de la salle pour ne pas troubler le diacre et ses freres présent. Elle aimait bien ce jour de la semaine lorsqu'elle se rendait a la chapelle pour la priere et cette semaine ils avaient même droit à une messe.

Elle étouta les paroles de Bakuto qui lui semblait entendre comme une douce mélodie a son oreille.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 18 Jan 2009 - 19:41

Après un temps de réflexion sur le texte lu, Bakuto continua...

Frères et sœurs,

« Nous sommes la république universelle de l’esprit » nous dit Aristote notre Prophète. L’Eglise par l’accomplissement de son immense entreprise qui mène vers Dieu, dans la succession et la dignité apostolique nous dit ceci. Quiconque combat pour le bien, péri au nom du Seigneur et souffre pour la gloire de Son Œuvre sera sauvé. Lorsque la fin est juste, les moyens importent peu pour abattre les tentations qui mènent à la subversion. Le Mal est partout et le fidèle doit prendre les armes que sont le Verbe et l’épée pour faire régner la paix de Dieu.

La défense de Sa Majesté le Roi de France, ointe par Sa Sainteté le Pape constitue un pilier de la foi du baptisé. Le Peuple de Dieu a pris les armes contre la félonie qui blesse et fait souffrir notre Seigneur. Est il nécessaire de rappeler que Lévan III tient sa légitimité du pouvoir divin ? Est il nécessaire de rappeler qu’il n’y a de plus grande faute que l’hérésie ? Oui, frères et sœurs, je vous le dis, la félonie lorsqu’elle n’est pas justifiée est une véritable trahison à la divinité de l’Eglise.

A ceux qui enfin ont payé parfois le prix fort de leur soif de Justice. Je vous demande donc d’avoir avec moi une pensée solidaire, dans la communion et la ferveur pour tous ces anonymes à qui nous devons cette liberté.

Délivrés du Mal, nous sommes redevenus un peuple libre. A l’instar des premiers disciples de Jeshua, nous avons été persécutés. Mais par un renfort de Foi et d’Espérance nous avons triomphé du renoncement.

Que la Paix du Seigneur soit sur ceux qui ont souffert en Son Nom.

Que Dieu bénisse Le Temple !

Au nom du seigneur, de Christos et d’Aristote, ainsi soit il.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 18 Jan 2009 - 19:56

Récitons ensemble le Credo de notre Eglise, signe de notre foi inébranlable et de notre amour sans limite pour le Très Haut, notre Père à tous.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe   Dim 18 Jan 2009 - 20:39

Puis Bakuto s'approcha de l'autel pour consacrer le pain et le vin...

Frères et Sœurs,

Nous allons maintenant par la communion, nous rappeler le sacrifice de Jeshua Christos notre prophète, qui a souffert pour nous sous Ponce en ayant bâti notre Eglise. Lorsque les soldats romains vinrent le chercher, Christos s'adressa une dernière fois à l'un de ses apôtres en disant :

« Mon corps va subir mille supplices, mais c'est pour que votre âme n'ait pas à les subir. Lorsque vous prierez le Très Haut, consacrez le pain et le vin de l'amitié, symboles de ma chair et de mon sang, afin de ne jamais oublier mon sacrifice pour vous. »




Puis Bakuto distribua le pain et le vin de la réconciliation aux frères et soeurs rassemblés. Une fois cela fait, ils se placa au centre devant l'autel pour conclure cette célébration et dire quelques mots a tous.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messe   

Revenir en haut Aller en bas
 
Messe
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» Messe d'adieu à notre soeur Audra.
» [RP]Messe du mardi soir - par Enosh de Noirlac..
» Messe de Consécration
» Une messe pour le repos d'une âme

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Templiers :: Enceintes de la Villeneuve du Temple :: Chapelle Saint Michel-
Sauter vers: