L'Ordre des Templiers

Lieu de rassemblement des Frères de l'Ordre nés pour défendre la justice, les opprimés, les valeurs humaines et maintenir la paix au nom du Seigneur et du Sauveur dans les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Nouvelle Charte de l''Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:33

La Grande Charte du Nouvel Ordre du Temple


Table des matières :



1. Prologue


2. Préceptes de l’ordre :


2.1 Le Code de Conduite Templiers

2.2 Les valeurs de l'Ordre des Templiers

2.3 Le code de conduite du joueur (HRP)


3. Du recrutement :


3.1 Conditions de recrutement

3.2 Démarche de recrutement

3.3 Du recruté

3.4 De l'écuyer
3.4.1 De l’enquête par le Parrain et le Tuteur
3.4.2 Des test par le frère Gonfanonier
3.4.3 Des devoirs et des obligations de l'Ecuyer

3.5 De l’élévation au Grade d'Aspirant

3.6 De la non acceptation

3.7 De la procédure et du cours de l'initiation

3.8 Des anciens Templiers


4. Des Frères:


4.1 Des ecclésiastiques et des Laïcs : Les voeux

4.2 Les Chapelains (ecclésiastiques)

4.3 Les Paladins (ecclésiastiques)

4.4 Les Sergents d’Armes (laïcs)

4.5 Les Frères servants (laïcs)

4.6 Des Frères sans Voie (Aspirants)

4.7 Des Soeurs

4.8 Des attributions spéciales
4.8.1 L'Instructor
4.8.2 Le Héraut
4.8.3 Le Scribe
4.8.4 L'Archiviste
4.8.5 L'ambassadeur

4.9 La tenue des Templiers

4.10 Des absences

4.11 Des Frères morts


5. Des offices [RP]


5.1 Baptêmes des frères

5.2 Fêtes à célébrer

5.3 Jeûnes


6. La Hiérarchie de l’Ordre et les structures de commandement


6.1 Du Chapitre

6.2 Des Hauts Dignitaires
6.2.1 Du dirigeant de l'Ordre
6.2.1.1 Du Grand Maître
6.2.1.2 Du Magister Templi
6.2.2 Du Sénéchal
6.2.3 Du Haut Justicier
6.2.4 Du Trésorier Général
6.2.5 Du Maréchal
6.2.6 Du Turcopolier
6.2.7 Du Grand Aumônier
6.2.8 Du Gonfanonier
6.2.9 Du ou des Hauts Commandeurs

6.3 Des Dignitaires
6.3.1 Des Commandeurs Régionaux
6.3.2 Des Délégués
6.3.3 Des postes Honorifiques

6.4 Du Princeps Sénatus ou Conseil des Sages
6.4.1 De sa constitution
6.4.2 De ses attributions
6.4.3 De son fonctionnement




7. Des élections


7.1 De l'élection du Grand-Maître

7.2 De l'élection du Sénéchal/Primus

7.3 De l'élection du Haut-Justicier, du Trésorier Général, du Gonfanonier et du Gardien du Temple

7.4 De l'élection du Maréchal, du Turcopolier et du Grand Aumônier

7.5 De l'élection des Commandeurs régionaux

7.6 De l'élection des Délégués

7.7 De l'élection du Haut Commandeur

7.8 Du fonctionnement des Cellules et de la Désignation des Capitaines de Cellules d'Intervention et du Capitaine de la Cellule de Renseignements


8. Règles judiciaires


8.1 Fonctionnement du pouvoir judiciaire
8.1.1 La constitution des instances judiciaire du Temple
8.1.2 Déroulement du procès.
8.1.3 Procès d’exception


8.2 Actes pouvant entraîner une punition

8.3 Sanctions, par ordre de gravité

8.4 Le Codex de Loi du Temple


9. Des rapports entre le Temple et Rome


9.1 De l'Ordre

9.2 Rapport du Temple avec Rome

9.3 Envers l'Inquisition


10. Des rapports entre le Temple et les pouvoirs politiques

10.1 Relations de l'Ordre avec les souverains des royaumes renaissants.

10.2 De L’implication des Frères dans la Politique
10.2.1 Sont autorisés sans accord spéciaux mais avec avis d'information au Chapitre:
10.2.2 Sont autorisés avec accord préalable du Chapitre :
10.2.3 Sont autorisés avec accord préalable du Chapitre et des Frères du Bastion de la ville :
10.2.4 Sont interdits :

10.3 De la nécessité des Frères à tenir informé l'Ordre

10.4 Des postes de l'Eglise


11. Des distinctions et des honneurs rendus aux Frères pour service rendu

11.1 Des décorations

11.2 Des hautes distinctions

11.3 De l'attribution

11.4 Du port

11.5 Du registre et du suivi des Frères méritants

11.6 Du retrait des distinctions


12. De la Diplomatie


12.1 Préambule

12.2 De la hiérarchie
12.2.1 L'organisation hiérarchique
12.2.2 Les postes

12.3 Les Institutions
12.3.1 Le Conseil Diplomatique
12.3.2 L'assemblée des ambassadeurs

_________________


Dernière édition par Haeven le Jeu 7 Mai 2009 - 0:12, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:34

Citation :
Prologue de l'Unification Aristotélicienne :

Malgré tous les efforts, les règles, l'investissement, l'engagement... Malgré tout cela, la vigilence décroit tôt ou tard. Une erreur fut commise, grave, fatale. La culpabilité et la faute en rejaillit sur chaque membre de notre Ordre. Mais des Frères et des Soeurs soucieux du devenir de leur fraternité et de leur Ordre ont su s'interposer avant qu'il ne soit irrémédiablement trop tard.
En ce jour, nous sommes conscients du fardeau qui pèsent sur nos épaules de par ces erreurs qu'il faudra racheter au centuple.

Qu'il soit redit ici, pour citer le très grand Isenduil de son vivant, Second Grand Maître du Temple "que nous ne vivons que pour être agréable au Tout Puissant et pour protéger et servir la Sainte Mère l'Eglise".

Qu'il soit dit avant toute chose que l'Ordre du Temple obéit et se conforme en tout point aux injonctions du Très Saint Père, car il représente sur notre Terre le pouvoir divin.

Qu'il soit dit que l'Ordre du Temple se conforme au Droit Canon et de fait, à l'autorité légitime
du Cardinal Camerlingue, représentant le Souverain Pontife,
du Cardinal Connétable, dirigeant les Saintes Armées
et de la Sainte Curie.

Qu'il soit dit que plus jamais l'ennemi ou le Sans Nom ne se manifesterait si facilement depuis l'intérieur. A trop lutter et prévenir le danger de l'extérieur des remparts, on en baisse sa garde.

Qu'il soit dit que la morale et la discipline sont désormais les préceptes jumelés à ceux de la Foi.

Qu'il soit dit que nul ne puisse plus se jouer de la Charte et des Règles de vies du Temple et des Templiers. Nous ne sommes point des mauvais juristes ou des bonimenteurs. Il s'agit là de règles de vie et de guides. En cas de doute, c'est le Haut Justicier qui est à même de trancher et en dernier ressort le Grand Maître.

Qu'il soit dit que le Temple est le domaine de la Raison et du Libre Arbitre, on s'y engage pour plaire à Dieu et ses soumettre au Temple. Ainsi fait, il n'est plus question de déroger à ses voeux ou d'interpréter la morale, mais de faire et d'agir comme le veulent nos Lois.

L'Ordre du Temple est et resta le premier des Ordres militaro-religieux. Il fut le Glaive Céleste au service de la Foi toute puissante et malgré les dures épreuves des temps derniers, notre dévoument reste inébranlable.

L'unité est la force des Saintes Armées.
La Foi est la force des serviteurs de Dieu.
La discipline est la force de la Milice de Dieu.
Le dévoument est la force des Templiers.
L'unification Aristotélicienne est la force et le salut du Nouvel Ordre du Temple.

Le cinquième jour de juillet de l’an de grâce 1456, en la Villeneuve du Temple; furent présent et participèrent à l'Unification Aristotélicienne son Eminence le Connétable Ingeburge von Ahlefeldt-Oldenbourg ; le Chevalier Sénateur Leg di Cesarini ; le Sénéchal Akkar de Angelys ; le Haut-Justicier Haeven ; le Gonfanonier Elyena de Angelys ; son Eminence Kreuz de Castelnou von Rosenberg Valendras.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:35

2. Préceptes de l’Ordre :


2.1 Le Code de Conduite Templier

a) Le Templier respecte toujours et en toute circonstance les préceptes de l’Ordre, de la Charte et du Droit Canon.

b) Le Templier agit toujours dans l’esprit et le respect de son serment et sa Foi Aristotélicienne.

c) Le Templier fait preuve d’humilité et de modestie en toute circonstance.

d) Le Templier se doit de porter en tout circonstance la tenue templière, de l'entretenir et de faire honneur à icelle, car elle représente l'Ordre et par delà la force de la Foi et de la Sainte Eglise.

e) Le Templier doit être actif dans l'Ordre.

f) Le Templier doit être honnête et sincère envers ses pairs, les fidèles en général, les clercs et ses supérieurs en particulier.

g) Le Templier respecte ses Frères les plus anciens car l'expérience et le savoir sont les clés des réussites et des victoires.

h) Le Templier doit obéissance sans faille à ses supérieurs.

i) Le Templier ignore tout ordre contraire à l’esprit aristotélicien et au serment qu'il a fait. Sauf si son supérieur le lui redemande par deux fois.

j) Le Templier doit porter assistance aux fidèles ou aux inconnus en difficulté.

k) Le Templier doit faire preuve de respect et de savoir vivre en toute circonstance envers son prochain, ami ou ennemi.

l) Le Templier respecte le secret et la confidentialité des plans et des actions de l’Ordre. Du voile du secret nait la sûreté.

m) Le Templier rend compte à l'Ordre de toute chose car le Templier n'a aucun secret pour l'Ordre, il lui appartient et en est partie intégrante.

n) Le Templier doit respecter et faire respecter les traités signés par l’Ordre et les engagements pris de l’Ordre vis-à-vis d’autrui.


2.2 Les valeurs de l'Ordre du Temple


a) L’Ordre du Temple défend les valeurs de la foi aristotélicienne en agissant au nom du Saint Père le Pape, depuis Nicolas V et sous Eugène V et cherche à maintenir la paix dans les royaumes, plus particulièrement dans le Royaume de France et dans le Saint Empire.

b) L’Ordre du Temple défend les fidèles, les opprimés et les indigents, les pélerins, la justice, la foi et les valeurs humaines que sont : le respect, l’égalité, l’amitié, la fraternité, la tolérance, le courage, la franchise, la loyauté, la fidélité et l’honneur.

c) L’Ordre du Temple existe pour défendre l'Eglise Aristotélicienne, protéger ses ministres et ses fidèles, faire régner la justice, la paix et la foi aristotélicienne partout sur les royaumes, plus particulièrement dans le Royaume de France et dans le Saint Empire.


2.3 Le code de conduite du joueur (HRP).

a) Le joueur s’arrangera pour être présent régulièrement et participer à la vie du Temple (afin que cela reste intéressant de venir au Temple).

b) Il respectera les balises RP/HRP (afin que le débat demeure clair aux yeux de tous).

c) Il tentera autant que possible de faire du rp (c’est un jeu de rôle, n'oublions pas).

d) Il prendra soin d’écrire correctement (l’utilisation des correcteurs des traitements de textes pouvant aider les frères dans le besoin.).

e) Il s’arrangera pour écrire dans le sujet adéquat et ne pas copier un message identique sur trois ou quatre sujets du forum.

f) Tout excès ou manquement hrp, toute insulte ou propos à caractère diffamatoire, raciste, sexiste, insultant, menaçant, encourageant ou supportant la violence ou la haine sous quelque forme que ce soit ou contraire aux bonnes moeurs ou aux règles de cordialité que veut ce jeu que sont les RR, sera sanctionné immédiatement et entraînera le bannissement du forum ou la suppression des accomptes.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:35

3. Du recrutement :

3.1 Conditions de recrutement

a) Tout aristotélicien peut postuler au Temple. Si un postulant n'est pas baptisé il devra auparavant se tourner vers sa paroisse ou vers un frère chapelain afin de remplir cette condition préalable.

b) Tout postulant devra se présenter au monastère templier en y inscrivant son véritable nom au sein des royaumes (IG) et sans user d'aucun artifice maléfique visant à dissimuler ce dernier.

c) Le postulant respectant ces deux conditions préalables suivra ensuite la démarche détaillée ci-dessous.

3.2 Démarche de recrutement

a) Tout aristotélicien souhaitant rejoindre l’Ordre du Temple doit s’inscrire au Temple et attendre ensuite le jugement du Grand Maître, du Sénéchal ou du Gardien du Temple afin que ceux-ci lui donne l'accès.

b) Une fois la demande enregistrée, le postulant se dirigera vers la salle de recrutement où il pourra ouvrir une chambre (topic) afin de se présenter aux frères de l’Ordre, de répondre aux questions de ceux-ci et ainsi devenir officiellement postulant. Ce faisant, il rentre sous la juridiction du Gonfanonier qui répondra désormais à ses questions.

c) Pour pouvoir avoir l'honneur de se battre pour la gloire et la toute-puissance de Dieu, il faut dans cette chambre poser sa candidature en répondant aux questions qui lui seront posées par le Gardien du Temple de Salomon, le Sénéchal ou le Grand Maître :

1. Pouvez-vous vous présentez ? (antécédents, âge, qualités, défauts, caractéristiques IG)
2. Quelles sont vos motivations ?
3. Qu'est-ce qui ferait de vous un(e) bon(nne) templier(e) ?
4. Etes-vous baptisé ?
5. Préférez-vous défendre le Très-Haut et l'Eglise en tout premier lieu face à tout autre chose ou seigneur temporel ?
6. Jurez-vous d'être actif au Temple ?
7. Êtes-vous déjà membres de guilde ou parti politique (autre que les coopératives de marchands) ?
8. Seriez-vous prêt à les quitter pour nous rejoindre ?
9. Avez vous fait parti d'une organisation ou guilde par le passé ?
10. Occupez vous actuellement ou dans un avenir très proche des fonctions ou des charges ?
11. Avez vous occupé des fonctions ou des charges ?
12. Avez vous été poursuivi par la Justice d'un Royaume ou d'un Duché ?
13. Avez vous lu la Charte et les Codex, et plus précisément le Codex de Loi ?
14. Avez vous déjà une idée de la voie que vous comptez emprunter au Temple si vous parvenez à réussir tous les concours ?
15. Comment avez vous connu notre Ordre et qu'est-ce qui l'a distingué des autres dans votre choix ?

d)Le candidat devra également avoir rempli sa fiche RP sur le jeu.


e) Si les réponses sont jugées positives par les instances supérieures du Temple, le postulant sera autorisé à se faire parrainer par un Templier (en se renseignant sur le forum, il devra trouver si possible un Templier de sa région et le contacter par courrier pour obtenir une réponse positive). La démarche doit être entièrement entreprise par la jeune recrue. Un Parrain ne peut pas être un Ecuyer.

Le Parrain a pour rôle de guider, d'aider, de conseiller son filleul sur le forum des Royaumes Renaissants afin qu'il progresse, qu'il évolue dans sa formation d'Ecuyer de l'Ordre. Il est chargé également d'enquêter sur son protégé et de remettre au Gonfanonier les résultats de son enquête.

L'Ecuyer devra chercher un Tuteur parmi les Frères de l'Ordre non Ecuyers. Le Tuteur a pour rôle de guider, de conseiller son tutoré sur le forum de l'Ordre du Temple afin qu'il y progresse, qu'il y évolue également. Il est chargé aussi d'enquêter sur son protégé et de remettre au Gonfanonier les résultats de son enquête.

3.3 Du postulant

a) Tout nouveau membre doit se présenter dans la salle de recrutement, suivant les modalités du point 3.2 et nommer son parrain et son tuteur.

b) Tant que le postulant n'a pas rempli ces premières conditions, à savoir, avoir parrain, tuteur et prêter serment, il n'est pas encore Frère de l'Ordre du Temple et peut en être banni ou exclu à discrétion.
Cependant il accepte de se soumettre à l'autorité de l'Ordre et de sa Justice interne.
Pour pouvoir prêter serment, le Postulant doit déjà avoir parrain et tuteur.

c) Une fois que le Grand Maître, le Sénéchal ou le Maréchal aura donné accès au Temple au postulant, qu'il aura été dit qu'icelui a les qualités requises pour être Templier, le Postulant intégrera l'Ordre. Pour ce faire, il faudra que le Postulant prête serment d'allégeance en récitant ce texte qui montre l'engagement et le dévouement à l'Eglise et à l'Ordre du Temple :

" Je jure de consacrer mes discours, mes armes, mes forces et ma vie à la défense des mystères de la foi, et à celle de l'unité de Dieu. Je promets aussi d'être soumis et obéissant. Je promets de tourner mes attentions et mes actions vers les plus pauvres et les nécessiteux... Toutes les fois qu'il en sera besoin, je passerai les mers pour aller combattre; je donnerai secours contre les rois et princes infidèles, et en présence de trois ennemis je ne fuirai point, mais quoique seul, je les combattrai, si ce sont des infidèles."

"Je jure en outre de respecter la Charte et les Codex dont je fais étude approfondie.
Je jure d'être fidèle et dévoué à Aristote et Christos.
Je jure de ne pas prendre part à des débats ou prononcer des propos qui pourraient être nuisible à l'Ordre.
Je juge d'être attentif et digne de mon comportement et je n'hésiterais pas à prendre conseil auprès de mes Frères plus expérimentés ou du Chapitre si j'ai le moindre doute.


d) Le Postulant devient Ecuyer après son premier serment et sera placé sous la responsabilité du Gonfanonier.

Il est rappelé qu'un Templier ne peut être à la fois tuteur et parrain du même Ecuyer. Par contre, un Templier peut être parrain et tuteur de deux Ecuyers au maximum. Et il est en outre rappelé que tout manquement à ses devoirs de parrain ou de tuteur est passible de poursuite par le Tribunal du Temple.

3.4 De l'écuyer.

a) Pendant 4 semaines au moins (à partir moment où il devient Ecuyer) le parrain enquête sur son filleul au niveau des Royaumes et le tuteur enquête pendant cette même période au niveau du Temple.

3.4.1 De l’enquête par le parrain et le tuteur :

a) Ces enquêtes seront sous la forme :
- Identité et vérification de l’existence de cette identité dans le royaume (pour le parrain) et au Temple (pour le tuteur).
- Existence d’une vie sociale et respect son caractère dans les royaumes et le Temple (Profil RP+joue-t-il bien son RP ? Notez bien que le caractère RP de son jeu sera primordial dans les résultats de l’enquête)
- Est-il parrain ? De qui ?
- Présence sur les royaumes (parrain) et au Temple (tuteur) (message+qualité des interventions, rien ne sert de flooder)
- Contrôle des messages :
* fond : contenu
*forme : orthographe
- Vérification de sa signature, de son avatar, de sa citation. (en accord avec les préceptes du Temple)
- Montre-t-il son appartenance à l’Ordre ? Dans ses messages ? Dans ses actes ?
- Vérification des procès à son encontre :
- Contrôle des appartenances politiques ou autres.
- Contrôle des réponses apportées au questions d'entrée.
- Avis du parrain, du tuteur.

b) L’enquête devra être remise à la fin des 4 semaines au Gonfanonier.

3.4.2 Des Epreuves du Savoir et de la Foi supervisées par le Gonfanonier :

a) Durant ces mêmes 4 semaines, l’Ecuyer continue sa formation au sein du Temple en passant des Epreuves. Toutes les 4 semaines, 4 Epreuves seront proposées aux Ecuyers dans « La Cour ». L’Ecuyer a donc 4 semaines pour passer ses Epreuves. Toute Epreuve non passée est considérée comme étant échouée.

b) Au bout des 4 semaines (ou plus tôt), l'Ecuyer rend son travail par missive privée au Gonfanonier et ce dernier le vérifie et jugera si l’Ecuyer peut être prêt à postuler auprès d’une Voie. Le Gonfanonier a une semaine pour afficher les résultats.
Ce délai pêut être revu à la hausse en cas de crise en cours ou de circonstances particulières, avec l'accord du Grand Maître.

c) Les Epreuves se décomposent comme suivant :
- lettre de motivation: à envoyer aux responsables de la Voie que l'Ecuyer choisit
- un QCM concernant la Charte de l'Ordre et les Préceptes de l'Eglise Aristotélicienne (20 questions minimum).
- une question d'ordre général concernant le Temple (rp) proposée par les autres Frères Templiers.
- une question d'ordre historique proposée de la même façon
- une question selon l'orientation de l'Ecuyer, proposée par les commandeurs des orientations et accompagnée d'un bref correctif (pas forcément sous forme de phrase mais reprenant les points cruciaux afin de faciliter la correction du Gonfanonier).

Les dates de début et de fin des Epreuves sont précisées dans un message du Gonfanonier dans "La Cour".

D'autres Epreuves peuvent être exceptionnellement proposées, particulièrement dans le cadre de suspicion ou de promotion trop importante quantitativement. Le Gonfanonier est alors en droit de prolonger la correction d'une semaine supplémentaire, voir d'avantage avec l'accord du Grand Maître et selon les circonstances.

3.4.3 Des devoirs et des obligations de l’Ecuyer

L’écuyer devra faire preuve de sa motivation et de son investissement.

Le fait d’être Ecuyer n’est pas un statut ou une voie à part entière. C’est un grade provisoire et temporaire, qui permet à l’Ordre d’apprendre à connaître et à tester le futur Frère.

Les Ecuyers devront se conforter en tout point à la Charte, respecter leurs Frères plus expérimentés, faire preuve de diligence et de tempérance, et obéir au Grand Maître et aux Frères du Chapitre.

Il est obligatoire de passer les Epreuves qui se déroulent et sera refusé et rejeté de l’Ordre tout Ecuyer et a fortiori tout Postulant qui se refuse à respecter ces ordres et/ou ne peut passer les Epreuves.

La plus grande retenue est demandée aux Ecuyers. Ils ont obligation de référer à leurs supérieurs (le Gonfanonier en premier lieu) de leurs doutes ou de leurs questionnements. Mieux vaut retarder une réponse ou une action pour prendre conseil plutôt que se mettre en contradiction des valeurs et de la Charte du Temple.

Le Grand Maître, le Sénéchal, le Gonfanonier pourront confier des tâches ou des missions permettant de tester les compétences et la volonté des Ecuyers.

Le Grand Aumonier, le Maréchal, le Turcoplier pourront également confier des travaux aux Ecuyers dans les mêmes objectifs, avec l'accord du Grand Maître, du Sénéchal ou du Gonfanonier.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:37

3.5 De l’élévation au Grade d'Aspirant:

a) L’Ecuyer doit réussir 3 Epreuves au moins pour pouvoir postuler auprès du responsable de la Voie qu’il aura choisi par l’intermédiaire du Gonfanonier.

b) En cas de réussite, le Gonfanonier a une semaine pour préparer un dossier contenant ses appréciations (en tenant compte bien entendu des appréciations reçues). Il le donne alors au Maître de Voie responsable des Paladins, Chapelains ou Sergents d’Armes suivant le choix fait. L’Ecuyer sera alors considéré comme Aspirant Paladin, Aspirant Chapelain ou Aspirant Sergent d’Armes.

c) S’il ne réussit pas au moins 3 Epreuves, l’Ecuyer sera considéré comme Novice et passera les 4 Epreuves suivantes (les résultats des Epreuves précédentes ne seront pas retenus). Le Novice devra alors attendre les prochains résultats.

d) Un Maître de Voie peut tout à fait refuser un Ecuyer et lui refuser donc le droit à être élevé Aspirant. Ce refus devra être justifié par écrit auprès du Gonfanonier et du Chapitre. L'Ecuyer deviendra Novice et sera soumis au point précédent.

3.6 De la non acceptation

a) A tout moment le Gonfanonier peut justifier le renvoi d’un Ecuyer auprès du Grand Maître ou du Maréchal. Mais la décision de renvoi doit être soumise au Haut Justicier.
De la même façon, le Haut Justicier ou le Grand Maître peuvent à tout moment mettre fin à la période de test de l’Ecuyer, en conformité avec le Codex de Loi du Temple et de la présente Charte.
Enfin, tout membre du Chapitre peut saisir le Haut Justicier afin qu'une instruction soit menée envers l'Ecuyer, le Postulant, l'Aspirant ou le Novice dans le cadre de la procédure simplifiée exposée dans le Codex de Loi du Temple.

b) En cas d’échec aux Epreuves deux fois de suite, le Novice est exclu de l'Ordre du Temple définitivement. Une troisième chance peut être accordée à titre exceptionnelle par le Grand Maître.

3.7 De la procédure et du cours de l’initiation

a) Arrivée au Temple, le Postulant devra faire preuve de persuasion et devra aller au devant de ses futurs Frères pour se faire tutorer et parrainer. Une fois fait, le Postulant prêtera serment, conformément à l’article 3.3.

b) Une fois mentors trouvés, le Postulant devient Ecuyer et devra être exemplaire dans ses actes, paroles et pensées, en respect de la Charte, des us et coutumes et des valeurs du Temple.
L'Ecuyer renoncera à ses effets antérieurs et devra se couvrir de la cape noire et de l’épaulette d’acier, au Temple comme dans les Royaumes.

Une cérémonie sanctionnera la fin des Epreuves et la reconnaissance des nouveaux Frères. Il devront en outre prêter le serment suivant :

"Je promets de tourner mes attentions et mes actions vers les plus pauvres et les nécessiteux...
Je promets de défendre et de servir les valeurs de notre Seigneur.
Je promets être prêt à sacrifier ma vie au service de Dieu et de notre Sainte Mère l'Eglise et à offrir mon sang à Celui qui déjà nous offrit le Sien.

Toutes les fois qu'il en sera besoin, je quitterais mes terres et les miens, je renoncerais à mon maigre confort terrestre pour endurer la rigueur et la dureté de mon engagement envers l’Ordre du Temple, la Sainte Eglise Romaine, Apostolique, Aristotélicienne et Universelle et le Très Haut.

Je promets de respecter mes serments et la Pourpre Croix que de part mes faits et gestes je représente.

Je promets connaître et respecter les écrits de la Charte et des Codex du Temple, les conseils et sages avis ou les ordres de mes supérieurs, du Chapitre et du Grand Maître.

Je promets de faire preuve de vertu et de retenue dans mes paroles, de toujours garder à l’esprit la volonté supérieur du Saint Père et la nécessité impérieuse de me confondre aux volontés de l’Ordre et par delà de la communauté des fidèles et de la Sainte Eglise.

Je veux et désire être soumis aux lois et codes de l’Ordre Séculier du Temple,
Je veux être au service de Sa Sainteté le Pape et de la Curie,
Je veux avoir pour unique privilège que de pouvoir mourir pour défendre les fidèles et faire de mon être le Bouclier de la Foi.

Par ce serment, je m'apprête à devenir Templier dans mon corps et mon âme.

Je promets enfin qu’en présence de trois ennemis je ne fuirai point, mais quoique seul, je les combattrai, si ce sont des infidèles ou des ennemis de la Foi."


c) Une fois le sermont prononcé, l'Ecuyer reprend le Credo Aristotélicien. Il devient alors Aspirant et devra se soumettre aux tests du Maître de la Voie choisie ou de son adjoint. Après ces ultimes Epreuves de Voie, l'Aspirant pourra finalement prononcer ses vœux.

d) Les Postulants, Ecuyers, Novices et Aspirants devront donc modifier leur tenue et signature au fur et à mesure de leur progression au sein de l’Ordre du Temple. Il leur faudra y être particulièrement attentif sous peine de sanction.

- Postulant, sans cape ni atours.
- Ecuyer, drapé de la noire cape, tutoré et ayant prêté serment.
- Aspirant, Frère à part entière, devant réaliser ses épreuves avant de faire ses vœux et de revetir la cape de sa Voie définitivement.

3.8 Des anciens Templiers

Des Frères ayant renoncés à leurs voeux et statut Templier pourront éventuellement être réintégrés sur leur demande.

Le Chapitre et la Cellule d'Enquêtes étudieront les cas de manière détaillée pour chaque demande en fonction du passé de l'ancien Templier et de son vécu en dehors du Temple, de ses actes et de ses relations.

Un vote du Chapitre (à la majorité absolue) validera alors la réadmission, qui aura lieu au statut d'Ecuyer, reprenant ainsi le cursus d'intégration au commencement.

Une demande de véto du Haut Justicier, du Sénéchal ou du Grand Maître pourra être prise en compte, afin de laisser un délai supplémentaire au déroulement de l'enquête pour une durée maximale d'un mois.

Un second vote du Chapitre pourra éventuellement avoir lieu pour réintégrer l'ancien Templier à ses grades et fonctions (si elles ne sont pas déjà attribuées à un autre Frère ). Ce vote doit être effectué à l'unanimité.

Cette procédure est également applicable aux membres n'ayant pas fréquenté le Temple pendant 3 mois consécutifs.

Cette procédure peut être interrompue ou interdite si elle venait à contredire une décision prise par les Conseils des Saintes Armées en vertu du Droit Canon sur les démissionnaires ou les exclus.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:38

4. Des Frères:

4.1 Des ecclésiastiques et des Laïcs : Les voeux.

a) Les membres de l’Ordre du Temple peuvent prêter trois vœux :
- le vœu d’obéissance : en tout point le Templier se conforme aux exigences de l'Ordre, de la Charte et de ses supérieurs,
- le vœu de pauvreté : le Templier ne s'enrichit jamais inutilement, vit avec retenue et offre le surplus, car il vit et sert le Temple,
- le vœu de chasteté : le Templier consacre toute son âme et son Amour à Dieu, à l'Eglise et au Temple.

b) Lorsqu’un Aristotélicien postule auprès de l’Ordre, il doit prêter les vœux d’obéissance et de pauvreté avant de devenir Ecuyer.

c) Lorsqu’un Ecuyer va devenir Frère, il doit alors choisir s’il prête le vœu de chasteté, qui fera de lui un ecclésiastique. Si non, il sera alors un laïc.

d) Les ecclésiastiques sont donc les Frères de l'Ordre ayant fait voeux d'obéissance, de pauvreté et de chasteté.

e) Mis à part le poste de Grand Aumonier où seuls les ecclésiastiques peuvent prétendre, tous les membres des autres voies peuvent accéder aux postes de Hauts Dignitaires dans l’Ordre (membres du Chapitre).

f) Par manque de Frères compétents et expérimentés, des dérogations peuvent être accordées par le Grand Maître, qui nomme alors les Hauts Dignitaires à titre provisoire. Le cumul de poste est possible dans ce cas présent.

4.2 Les Chapelains (ecclésiastiques).

a) Ils servent spirituellement l’Ordre en tant que clercs (dûment investis par l’Eglise), oeuvrant au sein de l’Ordre afin d’y enseigner les commandements de Notre Seigneur.

b) Par conséquent, le Chapelain se doit d'être un homme défendant les droits des opprimés et des faibles et la justice, les valeurs humaines universelles de la foi aristotélicienne, d'être un homme de paix et d'apporter ces enseignements au peuple !

c) Les Chapelains sont représentés au Chapitre et suivis dans l'accomplissement de leur voie par le frère Grand Aumônier.

d) L'Ecuyer qui désirera suivre la voix du Chapelain devra prêter un serment supplémentaire. Il s'avancera ainsi devant le Grand Aumônier et prononcera ces mots : "Moi, N... je veux servir avec l’aide de Dieu la règle fraternelle de Christos et de sa milice et je promets pour la vie éternelle de subir tous les jours de ma vie le joug de la règle. Et afin que je puisse tenir fermement cette promesse, je présente perpétuellement cette obéissance, en présence des frères, que je dépose de ma main sur autel qui est consacré à Dieu tout-puissant. Et, ensuite, je promets obéissance à Dieu et à cette maison, de vivre sans biens, et de tenir la chasteté suivant les préceptes du seigneur Pape et de tenir la conversion des frères de la maison des Templiers."

e) A ceux-ci, le Grand Aumônier devra répondre en s'adressant à l'assemblée des chapelains réunis : "Prions, Dieu qui par toi et par tous nos saints pères garde la régularité, nous t’implorons avec bienveillance afin que par l’intercession de tous tes Saints, tu accordes la clémence à ton serviteur et que tu reçoives sa renonciation au siècle ; que tu conserves son coeur de la vanité du siècle, que tu le fasses accéder à l’amour de sa vocation et qu’il persévère dans ta grâce, pour qu’il soit rempli de la grâce que tu lui as promise et qu’il puisse exécuter sa profession pour que, par elle, il mérite d’arriver dignement aux persévérances qu’il t’a promises." Par ces mots il consacrera le choix du jeune Frère et l'intégrera à l'orientation des Chapelains.

f) Les Chapelains doivent :
- Se conformer à toutes les règles propres aux clercs et à l'Eglise
- Venir en aide à tous les ecclésiastiques
- Venir en aide à tous les laïcs le demandant
- Participer à la politique religieuse de leur diocèse (sauf si l'Evêque y est opposé)
- Faire au moins une messe par semaine au Temple
- Etre aussi actifs au Temple qu'à Rome

4.3 Les Paladins (ecclésiastiques).

a) Ils servent militairement l’Ordre en tant que moines-soldats.

b) Les Paladins combattent le mal et l’injustice. Ils sont aussi les défenseurs des pauvres et des opprimés.

c) Les Paladins sont représentés au chapitre et suivis dans l'accomplissement de leur voie par le frère Maréchal.

d) Les Paladins doivent :
- Se conformer aux obligations du Droit Canon les concernant
- Etre toujours prêt à partir défendre la veuve et l'orphelin, ainsi que d'escorter les ecclésiastiques.
- Une fois l'escorte partie, ils doivent conduire l'ecclésiastique jusqu'à destination, quelque soit celle-ci, sauf si une relève est assurée.
- Défendre les valeurs du Temple et de l'Eglise chaque fois que nécessaire
- Faire preuve de charité, autant que possible
- Être présent sur toutes les halles du Duchés/Comté et sur la Gargotte autant qu'au Temple, tout en respectant la Charte du Temple
- Aller au moins une fois semaine dans un autre village que le leur

4.4 Les Sergents d’Armes (laïcs).

a) Les Sergents d’arme sont les Frères de l’ordre ayant fait voeux d'obéissance et de pauvreté, mais n’ayant pas prêté le voeu de chasteté. Ils servent militairement l’Ordre en tant que Sergents d’Armes.

b) Les Sergents d’Armes sécurisent les routes de la Commanderie à laquelle ils sont rattachés, ils défendent l’Eglise et la paix grâce à la puissance militaire.

c) Les Sergents d'Armes sont représentés au Chapitre et suivis dans l'accomplissement de leur voie par le frère Turcoplier.

d) Les Sergents d’arme doivent :
- Etre prêt à partir escorter quelqu'un qui en fait la demande et a les moyens de payer à tout moment.
- Une fois une escorte acceptée, ils se doivent d'assurer cette escorte jusqu'à la frontière de leur Duché/Comté, où d'autres Sergents d'Armes continueront la mission.
- Défendre les valeurs du Temple et de l'Eglise chaque fois que nécessaire
- Etre présent autant au Temple que sur la halle de leur village et de leur Gargotte. (au moins une fois semaine, sauf absence (voir plus loin) tout en respectant la Charte du Temple
- Faire un rapport quotidien au Temple, sur la situation de leur village et comté (particulièrement en période de crise...)

4.5 Les Frères servants (laïcs).

a) Ils servent administrativement et manuellement l'ordre.

b) Ils s'occupent de véhiculer l'image de l'Ordre dans les Royaumes et Empires et de fournir le Temple en matériaux.

c) Les Frères servants sont représentés au chapitre et suivis dans l'accomplissement de leur voie par le frère Grand Aumônier.

d) Les Frères servants doivent :
- Servir la diplomatie et la communication du Temple le plus rigoureusement possible.
- Créer des contacts avec les autorités temporelles.
- Promouvoir les valeurs du Temple et de l' Église à tout moment.
- Se procurer les fourniments de l'Ordre.
- Faire preuve de charité, autant que possible.
- Être présent sur toutes les halles du Duchés/Comté et sur la Gargote autant qu'au Temple, tout en respectant la Charte du Temple.

e) Les Frères servants ne peuvent voter que pour les élections du Sénéchal et du Grand Maistre.

f) Les Frères servants sont divisés en deux sections
- Les Frères de métier : Ils servent l'Ordre avec leur métier en fournissant des vivres et des matériaux à prix cassés.
Ceux ci sont exemptés de dîme s'ils accomplissent correctement leur rôle.

- Les Clercs : Ils servent l'Ordre avec leur savoir et leur verve. Discoureurs de talents, ils sont plus orientés vers des places de diplomates.
Les Clercs ont le droit de postuler pour toutes les fonctions électorales.


4.6 Des Frères sans Voie (Aspirants).

Les Frères sans voie sont tous les Ecuyers promus qui n'ont pas encore fait preuve de leurs capacités ou n'ont pas d'affinité spécifique avec les trois Voies.

Les Frères sans voie doivent :
- Faire leurs preuves
- S'initier aux particularités de la Voie qu'ils ont choisi
- Eduquer les Ecuyers du Temple
- Assister les autres Frères des quatres autres Voies

4.7 Des Soeurs.

a) Les Soeurs sont soumises aux mêmes conditions que les Frères du Temple. Elles ont les mêmes droits et les mêmes devoirs que leurs Frère Templiers. Elle peuvent ainsi rejoindre, selon leur choix, n'importe laquelle des quatre Voies du Temple et servir l'Eglise.

4.8 Des attributions spéciales

4.8.1 De l'Instructor

a) L'Instructor est le second du Gonfanonier : il s'occupe de guider les Ecuyers dans leur intégration du Temple, leur dévoiler les étapes qui les attendent et répondre à leurs questionnements.
Il doit également être le lien entre ces nouvelles recrues et les frères plus expérimentés, lui même étant un Frère du Temple.

b) Par ce rôle de "lien", il est de son devoir d'informer de tout problème que les Ecuyers vivent aux autorités concernées (soit le Gonfanonier qui transmet alors au Chapitre, soit directement en salle d'audience) dans leur vie au Temple voire même à l'extérieur de ses murs.

c) Il est également dans ses fonctions d'informer de possibles manquement à leur devoir des tuteurs et parrains vis à vis de leurs filleuls afin de pouvoir y reméder et que ces derniers n'en soient point victimes.

d) En cas d'absence du Gonfanonier, c'est l'Instructor qui le remplacera temporairement dans ses fonctions.

4.9 La tenue des Templiers.

a) Le Frère Drapier sera chargé de veiller à ce que chaque Frère possède son habit au sein du Temple comme dans les Royaumes. Un compte-rendu sera adressé au Haut Justicier de l’Ordre en cas de non-port de l’habit ou en cas de port d’habit ne correspondant pas au Grade du Templier.

b) Le Frère Héraut sera chargé de l'héraldique de l'Ordre, de la création des différentes signatures suivant les postes, les Commanderies, les statuts.

c) Chaque Commanderie Régionale se verra remettre un blason et les Frères devront porter la bannière de leur Commanderie.

d) Les signatures ne doivent pas dépasser une certaine taille afin de ne pas surcharger les forums (notamment celui des RR qui a ses légendaires lenteurs et ce n’est pas un mythe !) donc ayez une pensée pour ceux qui ont de petite connections en minimisant vos signatures.

4.10 Des absences.

a) Chaque Frère se doit d'être présent au Temple une fois par semaine au moins.

b) Si un Frère est absent de façon répétée, il pourra être déchu de son titre de Frère par un vote du Chapitre et redeviendra Ecuyer provisoirement, a moins que le Frère en question n'aie prévenu de son absence et de sa durée approximative.

4.11 Des Frères morts.

a) Lorsqu’un Frère passe de vie à trépas, chose que personne ne peut éviter, une messe sera chantée pour le repos de son âme par le Grand Aumônier ou le Chapelain qu'il aura assigné à cette tache.

b) Le corps du Frère défunt sera ramené parmi ses pairs et exposé à ses pairs durant deux jours dans une chambre spécialement ouverte à cet effet située dans la salle mortuaire du Temple.

c) Il s’ensuit une période de recueillement pour tout l’Ordre. Les Frères passeront rendre un dernier hommage à leur pair défunt, ils jeûneront également en sa mémoire en ne consommant le jour de son enterrement que du pain ou du maïs.

d) Le Frère sera finalement inhumé et afin d'en conserver la mémoire la chambre ou il connut son dernier repos sera scellée et soigneusement conservée et entretenue...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:40

5. Des offices [RP]


5.1 Baptêmes des frères

a) Les frères qui rejoindront l'Ordre devront être baptisé par un prêtre aristotélicien. Dans le cas ou cette condition ne serait pas remplie, il sera de leur devoir de se tourner au cours des premiers jours de leur service d'écuyer vers un chapelain afin de recevoir le sacrement en question. Aucun frère non baptisé n'aura le droit d'inclure l'Ordre. En cas de doute sur la bonne foi d'un baptême, le sacrement sera dispensé une seconde fois...

5.2 Fêtes à célébrer

a) Les jours de fêtes, un office sera célébré au Temple par un chapelain, désigné par le Grand Aumônier et ayant les pouvoirs requis.

b) Les frères fêteront dignement cette journée en respectant les différentes recommandations du Temple et en assistant autant que possible à l'office templier du jour.

c) Les jours de fêtes, les frères - et si possible les écuyers - se devront de consommer soit de la viande, soit des légumes, soit du poisson.

d) Nulle élection ne pourra avoir lieu durant un jour de fête, cela afin que les frères se consacrent entièrement aux cérémonies et à la prière sans que leur esprit ne soit accaparé par d'autres préoccupations matérielles.

e) Les jours de fête du Temple sont :

Citation :

    Calendrier des Saints par noms


    Archanges

    Fête de tous les Archanges : 29 septembre

      Michel : 8 novembre
      Raphaëlle : 24 octobre
      Sylphaël : 17 mars
      Gabriel : 24 mars
      Georges : 24 avril
      Miguaël : 7 juin
      Galadrielle : 5 juillet


    Apôtres

      Titus : 29 juin
      Kyrène : 28 juillet
      Calandra : 6 janvier
      Adonia : 3 mars
      Hélène : 18 août
      Ophelia : 30 avril
      Uriana : 3 juin
      Thanos : 1er septembre
      Paulos : 25 janvier
      Nikolos : 9 octobre
      Samoht : 5 septembre


    Saints Anciens

      Thomas : 7 mars
      François : 3 octobre
      Mhour : 16 décembre
      Antoine : 17 janvier
      Barnabé : 11 juin
      Benoît : 11 juillet
      Bernard : 20 août
      Boulasse : 22 septembre
      Corentin : 12 décembre
      Dominique : 8 août
      Dwywai : 30 mai
      Hubert : 3 novembre
      Jean : 27 décembre
      Jérôme : 30 septembre
      Lazare : 29 février
      Louis : 25 août
      Marie (de la Villeneuve) : 16 juillet
      Marie-Madeleine : 22 juillet
      Martin : 11 novembre
      Nicolas : 6 décembre
      Nitouche : 6 février
      Noël : 25 décembre
      Olcovidius : 20 février
      Origène : 29 janvier
      Patern : 15 avril
      Radegonde : 13 août
      Ripolin : 13 septembre
      Thécle d'Icorium : 23 septembre
      Valentin : 14 février


    Saints canonisés depuis le début de l'Ère du Renouveau de la Foi

      Abysmo : 2 avril
      Arnvald : 21 mai
      Bynarr : 30 juillet
      Trufaldini : 4 octobre
      Himérius : 28 décembre
      Horace : 17 novembre
      Illinda : 15 janvier
      Karel : 7 mai
      Lescure : 9 mai
      Loyats : 1er Mai
      Nicolaïde : 10 avril
      Nicolas V : 29 novembre


    Bienheureux


      DeSauvigny : 17 juin
      Abbé Tise de Cambrai : 10 février
      Norv : 8 mars
      Jarkov : 14 octobre
      Pouyss : 2 février
      Mikolo : 7 septembre


-----------------------------------------


    Calendrier des Saints par dates


    Janvier

      Sainte Calandra l'Apôtre : 6 janvier
      Sainte Illinda : 15 janvier
      Saint Antoine : 17 janvier
      Saint Paulos l'Apôtre : 25 janvier
      Saint Origène : 29 janvier


    Février

      Bienheureux Pouyss : 2 février
      Bienheureux Abbé Tise de Cambrai : 10 février
      Saint Valentin : 14 février
      Saint Olcovidius : 20 février
      Saint Lazare d'Autun : 29 ou 28 février


    Mars

      Sainte Adonia l'Apôtre : 3 mars
      Saint Thomas : 7 mars
      Bienheureux Norv : 8 mars
      Saint Sylphaël l'Archange : 17 mars
      Gabriel l'Archange : 24 mars


    Avril

      Saint Abysmo : 2 avril
      Saint Nicolaïde : 10 avril
      Saint Patern : 15 avril
      Saint Georges l'Archange : 24 avril
      Sainte Ophelia l'Apôtre : 30 avril


    Mai

      Saint Loyats : 1er Mai
      Saint Karel : 7 mai
      Saint Lescure : 9 mai
      Saint Arnvald : 21 mai
      Sainte Dwywai : 30 mai


    Juin

      Sainte Uriana l'Apôtre : 3 juin
      Saint Miguaël l'Archange : 7 juin
      Saint Barnabé : 11 juin
      Bienheureux Pierre-Morgan de Lusignan (DeSauvigny) : 17 juin
      Saint Titus l'Apôtre : 29 juin


    Juillet

      Sainte Galadrielle l'Archange : 5 juillet
      Saint Benoît : 11 juillet
      Sainte Marie de la Villeneuve : 16 juillet
      Sainte Marie-Madeleine : 22 juillet
      Sainte Kyrène l'Apôtre : 28 juillet
      Saint Bynarr : 30 juillet


    Août

      Saint Dominique : 8 août
      Sainte Radegonde : 13 août
      Sainte Hélène l'Apôtre : 18 août
      Saint Bernard : 20 août
      Saint Louis : 25 août


    Septembre

      Saint Thanos l'Apôtre : 1er septembre
      Saint Samoht l'Apôtre : 5 septembre
      Bienheureux Mikolo : 7 septembre
      Saint Ripolin : 13 septembre
      Sainte Boulasse : 22 septembre
      Sainte Thécle d'Icorium : 23 septembre
      Saint Jérôme : 30 septembre


    Octobre

      Saint François : 3 octobre
      Saint Trufaldini : 4 octobre
      Saint Nikolos l'Apôtre : 9 octobre
      Bienheureux Jarkov : 14 octobre
      Sainte Raphaëlle l'Archange : 24 octobre


    Novembre

      Saint Hubert : 3 novembre
      Saint Michel l'Archange : 8 novembre
      Saint Martin : 11 novembre
      Saint Horace : 17 novembre
      Saint Pape Nicolas V : 29 novembre


    Décembre

      Saint Nicolas : 6 décembre
      Saint Corentin : 12 décembre
      Saint Ânani Mhour : 16 décembre
      Saint Noël : 25 décembre
      Saint Jean : 27 décembre
      Saint Himérius : 28 décembre


    Calendrier établi le le 22 avril 1457

5.3 Jeûnes

a) Les jours de jeûnes, les frères consommeront uniquement du pain ou du maïs laissant toute nourriture noble de côté et ce quels que soient leur besoins... Il est vivement recommandé aux écuyers d'en faire de même.

b) Nul office, nulle élection ne pourront avoir lieu durant les dates de jeûnes.

c) Les jours de jeûnes sont : (apôtres)

Titus : 29 juin
Kyrène : 28 juillet
Calandra : 6 janvier
Adonia : 3 mars
Hélène : 18 août
Ophelia : 30 avril
Uriana : 3 juin
Thanos : 1er septembre
Paulos : 25 janvier
Nikolos : 9 octobre
Samoht : 5 septembre

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:42

6 La Hiérarchie de l’Ordre et les structures de commandement

6.1 Du Chapitre

6.1.1 De sa composition

a) Le Chapitre est le Conseil dirigeant l’Ordre du Temple. En temps de Paix, les décisions sont prises par le Chapitre dans sa collégialité. Le dirigeant de l’Ordre du Temple est le Grand Maître, qui s’appuie sur son Chapitre pour l’assister.

b) Le Chapitre est composé par les Hauts Dignitaires dont voici la liste :
. Le Grand Maître
. ou à défaut et sous couvert de Rome, le Magister Templi
. le Sénéchal
. le Haut Justicier
. le Maréchal
. le Turcopolier
. le Grand Aumônier
. le Gonfanonier
. l' Intendant Général( ex Trésorier )
. éventuellement, le ou les Haut(s) Commandeur(s)


c) Les membres du Chapitre doivent être soit de la voie des paladins soit de la voie des sergents d'armes à l'exception du Grand Chapelain qui doit être obligatoirement un ecclésiaste de la voie de l'église, cependant par manque de Frères compétents et expérimentés, des dérogations peuvent être accordées par le Grand Maître, qui nomme alors les Hauts Dignitaires à titre provisoire.

d) Le cumul de mandat est interdit au sein du Chapitre à l’exception faite d’un manque d’ecclésiastiques. Dans ce cas, les Frères nommés par le Grand Maître peuvent cumuler jusqu’à deux postes de Hauts Dignitaires, ainsi que des postes subalternes. Cette possibilité doit rester exceptionnelle et la plus courte possible dans la durée.

e) Un Commandeur Régional ne peut être élu au sein du Chapitre que comme Haut Commandeur. Si ce n'est pas le cas, il devra choisir entre le poste du Chapitre auquel il vient d'être élu, et son poste de Commandeur Régional. A contrario, un Haut Dignitaire peut devenir Commandeur Régional.

f) De même, un Délégué élu au Chapitre devra faire un choix entre ces deux postes.

g) Tout les membres du Chapitre devront choisir un suppléant qui les remplacera en tous points en cas d'absence du Haut Dignitaire, sauf lors des votes du Chapitre. Ces suppléants devront être conformes aux particularités (voeux, voie...) du Haut Dignitaire qu'ils remplaceront éventuellement. Ils n’auront sauf avis contraire du Grand Maître pas accès à la Salle Capitulaire.



6.1.2 Du déroulement des votes.

a) Les votes au sein du Chapitre sont effectués de la façon suivante :
- Les votes devront durer 48 heures pour une demande ou une décision non urgente, et 24 heures pour une décision urgente.
- si le vote concerne une modification des Règles de l'Ordre, la décision doit être prise à la majorité relative des votants.
- si la décision concerne le statut d'un frère (nomination, déchéance, exclusion,...), elle doit être prise à la majorité absolue. Si le vote n’ atteint pas les 4 voix exprimées, la décision doit être prise à la majorité relative des votants lors d’un second vote.
- si la décision concerne un passage à l'Etat de Guerre ou un retour à l'Etat de Paix, elle doit être prise à la majorité absolue. Si le vote n’ atteint pas les 4 voix exprimées, la décision doit être prise à la majorité relative des votants lors d’un second vote.
- Le chapitre, en l’absence de commandeur compte 7 membres. 4 voix sont nécessaires pour qu’une décision soit acceptée.
- En cas de cumul provisoire de poste, chaque membre du Chapitre ne possède qu’une voix.
- En tous les cas, il appartient au Grand Maître de trancher sur les indécisions ou les égalités.
- En tous les cas, le Grand Maître dispose d’un droit de veto sur toute décision.
- En tous les cas, il appartient au Grand Maître ou au Sénéchal d’entériner les décisions.

b) Le Grand Maître étant le dirigeant du Temple, il peut faire appel à une procédure d’exception : le casus urgentis, et peut prendre toute décision d’autorité dans les cas suivants :
- lorsque l’Etat de Guerre a été déclaré par un vote du Chapitre
- lorsque les membres du Chapitre présents ou en état de voter sont moins de 3

c) Lors de son absence c’est au Sénéchal de prendre les décisions dans l’urgence, et ce dernier peut faire appel au casus urgentis en cas d’absence du Grand Maître d’au moins 72 heures.

d) Lors de l’absence du Grand Maître et du Sénéchal c’est au Haut Justicier que revient la charge de prendre les décisions importantes pour le Temple. Il ne peut toutefois pas faire appel au casus urgentis sans absence des deux premiers dirigeants du Temple d’au moins une semaine.

e) Les décisions entérinées par ce moyen pourront être modifiées ou revues par un vote du Chapitre, un fois l’Etat de Guerre terminé ou bien une fois le nombre de Hauts Dignitaires redevenu normal.


6.2 Des Hauts Dignitaires

6.2.1 Du dirigeant de l'Ordre

Celui-ci est soit le Grand Maître du Temple, soit le Magister Templi.
Cela dépend en réalité de la situation de l'ordre.
Les deux possibilités sont évoquées ci-dessous.

6.2.1.1 Du Grand Maître

a) Le Grand Maître est le chef de l'Ordre. Il dirige et a autorité sur le Chapitre par l’intermédiaire du Sénéchal. Il dirige et a autorité sur les Régiments Templiers. Il dirige et a autorité sur tous les frères de l'Ordre, toutes voies confondues.

b) En temps de paix, le Grand Maître applique les décisions prises collégialement par le Chapitre, en donnant des ordres aux Commandeurs Régionaux.

c) En temps de guerre, Le Grand Maître décide seul des actions militaires à effectuer. Il doit cependant en informer le Chapitre dans un délai raisonnable (quelques jours au plus).

d) Le Grand Maître peut organiser et commander directement des cellules d'intervention, sans passer par l'intermédiaire des Commandeurs Régionaux.

e) Lors de la prise de fonction, chaque nouveau Grand Maître est adoubé Chevalier par le Grand Maître précédent. Si cela n'est pas possible, tout frère Chevalier pourra adouber le nouveau Grand Maître.

f) A titre exceptionnel, et pour services rendus à l'Ordre, Le Grand Maître pourra adouber Chevalier un frère de l'Ordre.

6.2.1.2 Du Magister Templi

a) Le Magister Templi remplace le Grand Maître dans des situations extrêmes.

b) Il n’a pas les mêmes droits, devoirs et privilèges que le Grand Maître. Il codirige le Temple avec le Sénéchal. Il doit prendre toutes ses décisions collégialement avec le Chapitre.
Il ne tranche pas les débats ni les votes. Il ne bénéficie pas de droit de veto. En Etat de Guerre, il décide seul des actions militaires à effectuer. Il doit cependant en informer le Chapitre dans un délai raisonnable (quelques jours au plus).

c) En cas d'incompétence, d'absence injustifiée de longue durée du Grand Maître ou de situations exceptionnelles, le Chapitre devra prononcer un vote à la majorité absolue puis soumettre son vœu à la Congrégation des Saintes Armées. Après accord de Rome , le Chapitre devra nommer collégialement le Magister Templi et faire confirmer cette nomination par le Cardinal Connétable.
Cela entraîne alors à la destitution du dirigeant précédent.

d) Le Magister Templi n'est pas forcément un ecclésiastique, à l'inverse du Grand Maître.

e)Le Magister Templi peut être démis de ses fonctions par un vote à la majorité relative ou une simple injonction de la Congrégation des Saintes Armées.
Dans tous les cas, cela ne reste qu’une procédure d’exception et ne peut perdurer plus de 3 mois.

f) Au-delà de ce délai, il appartient au Cardinal Connétable d’autoriser la prolongation du mandat du Magister Templi par période d’un mois.
S'il ne l'est pas, un Grand Maître légitime doit élu dans les plus brefs délais.

6.2.2 Du Sénéchal

a) Le Sénéchal dirige le Chapitre. Il organise et structure les débats au sein du Chapitre et notifie les décisions prises. Il est le garant du bon déroulement et du respect des règles durant les votes.

b) Le Sénéchal est l'Ambassadeur de l'Ordre auprès du Roy et de l'Empereur et des autorités civiles. Il détient le sceau de l'Ordre.

c) Le Sénéchal est le chef de la diplomatie de l'Ordre. Les Ambassadeurs de l'Ordre envers les autres ordres et organisations lui rendent donc compte et reçoivent leurs consignes directement du Sénéchal.

d) Le Sénéchal est le suppléant du Grand Maître ainsi que son adjoint. Il a toute autorité sur le Temple en l’absence de celui-ci.

6.2.3 Du Haut Justicier

a) Le Haut Justicier s'occupe de la Justice et de la Discipline au sein de l'Ordre en appliquant et faisant appliquer la Règle de l'Ordre et le Codex de Loi du Temple.

b) Le Haut Justicier commande aux enquêteurs de l'Ordre et en particulier à leur Capitaine. A ce titre, le Haut Justicier s'engage, pendant et après son mandat, à ne jamais divulguer l'identité des enquêteurs, qui doit toujours rester secrète.

c) Son autorité en matière de Justice et de Discipline s’applique à tout le Temple.

6.2.4 Du Maréchal

a) Le Maréchal est le représentant et le Maître de la Voie des Paladins mais n'est pas nécessairement lui-même Paladin. Il a toute autorité sur eux.

b) Le Maréchal doit être à l'écoute de ses frères de voie et informer le Conseil de leurs éventuelles propositions ou doléances.

c) Le Maréchal doit informer ses frères de voie ou ceux qui désirent postuler dans la voie des Paladins, des conditions et règles à respecter.

6.2.5 Du Turcopolier

a) Le Turcopolier est le représentant et le Maître de la Voie des Sergents d'Arme et donc nécessairement lui-même Sergent d'Arme. Il a toute autorité sur eux.

b) Le Turcopolier doit être à l'écoute de ses frères de voie et informer le Conseil de leurs éventuelles propositions ou doléances.

c) Le Turcopolier doit informer ses frères de voie ou ceux qui désirent postuler dans la voie des Sergents d'Arme, des conditions et règles à respecter.

d) Le Turcopolier est le membre laïc du Conseil.

6.2.6 Du Grand Aumônier

a) Le Grand Aumônier est le représentant et le Maître de la Voie des Chapelains et des Frères servants. Il est nécessairement lui-même Chapelain. Il a toute autorité sur les Chapelains et les Frères Servants.

b) Le Grand Aumônier doit être à l'écoute de ses frères de voie et informer le Conseil de leurs éventuelles propositions ou doléances.

c) Le Grand Aumônier doit informer ses frères de voie ou ceux qui désirent postuler dans la voie des Chapelains et des Frères servants, des conditions et règles à respecter.

6.2.7 Du Gonfanonier

a) Bien qu'il ne soit pas lui-même Ecuyer, le Gonfanonier est le représentant des Ecuyers. Il a toute autorité sur eux.

b) Le Gonfanonier doit être à l'écoute des Ecuyers et informer le Conseil de leurs éventuelles propositions ou doléances.

c) Le Gonfanonier guide et teste les écuyers afin de déterminer ceux qui sont aptes à devenir Templiers en choisissant leur voie, et ceux qui devront encore attendre en appliquant l'article 3 des Règles de l'Ordre.

6.2.8 Du ou des Hauts Commandeurs

a) Sera nommé un Haut Commandeur si le Temple dispose d’au moins cinq Commanderies Générales actives.

b) Etant déjà Commandeurs, les Hauts Commandeurs n'ont pas d'autres responsabilités au sein du Conseil que celle de voter.

c) Les Hauts Commandeurs doivent être à l'écoute de leurs frères Commandeurs Régionaux et informer le Conseil de leurs éventuelles propositions ou doléances.

d) Les Hauts Commandeurs n'ont pas de pouvoir de commandement sur les Commandeurs Régionaux.

e) Si de nouvelles Commanderies sont ouvertes, le Chapitre pourra intégrer plusieurs Hauts Commandeurs, à raison d'un Haut Commandeur pour trois Commanderies Régionales (donc 2 postes pour six Commanderies...).


6.3 Des Dignitaires

6.3.1 Des Commandeurs Régionaux

a) Les Commandeurs Régionaux dirigent les Frères de l’Ordre dans la Commanderie Régionale dont ils ont la charge, ainsi que ceux présents dans les Bastions de leur région.

b) Les Commandeurs Régionaux reçoivent leurs ordres militaires du Grand Maître. Ils doivent y obéir promptement et les communiquer à leurs frères sous leur responsabilité.

c) Les Commandeurs Régionaux doivent rendre compte au Grand Maître des résultats des actions engagées et lui faire part de toute information d'ordre militaire locale.

d) Les Commandeurs Régionaux sont les ambassadeurs de l’Ordre auprès des autorités Municipales, Ducales ou Comtales. A ce titre, ils peuvent recevoir de la part du Sénéchal, des consignes ou des directives à suivre. Cependant, ils doivent respecter les prérogatives des Diplomates du Temple.

e) Les Commandeurs Régionaux doivent faire part au Chapitre de toute information civile importante en leur possession.

f) Les Commandeurs Régionaux centralisent partiellement la dîme de leur région et la gère en fonction des consignes données par l'Intendant Général.

g) Une Commanderie Régionale est géographiquement projetée sur un Duché ou un Comté.

h) Les frères et soeurs de toutes les voies peuvent être élus Commandeurs.

i) Les Commandeurs Régionaux doivent appliquer et faire appliquer le Codex des Commanderies.

6.3.2 Des Délégués

a) Les Délégués dirigent les Bastions dans chaque ville où habitent au moins 5 Templiers, sous les ordres de leur Commandeur Régional. Ils commandent à leurs frères du Bastion et informe leur Commandeur Régional des résultats des actions menées et des évènements locaux importants.

b) Les délégués procèdent à la récolte de la dîme sous la responsabilité du Commandeur Régional.

c) Les Délégués veillent au respect de l'Eglise dans leur ville.

d) Les frères laïcs et moines peuvent postuler pour être élus Délégués de leur ville.

e) Les Délégués doivent appliquer et faire appliquer le Codex des Commanderies.


6.3.3 De l'Intendant Général

a) L'Intendant Général gère les finances de l'Ordre avec l'aide des Commandeurs Régionaux et des Délégués. Il tient le Grand livre des Comptes, en comptabilisant les recettes (dîmes et autres), ainsi que l'affectation des dépenses en fonction des votes du Chapitre et assure l'intendance du ravitaillement en cas de mobilisation ou de conflit. Il doit s'assurer que chaque frère fasse quelques provisions prévisionnelles et demander des comptes à chacun.

b) L'Intendant Général doit présenter régulièrement ses comptes au Chapitre, afin de les faire approuver (au moins une fois par mois).


6.3.4 Des postes Honorifiques

a) Les postes Honorifiques peuvent être librement cumulés avec d'autres postes et d'autres fonctions.

b) L'Amiral de la flotte est chargé de la flotte templière.

c) Le frère Drapier est chargé de veiller à ce que tous les membres de l'Ordre aient leur équipement réglementaire en appliquant l'article 4.5 de la Règle de l'Ordre (HRP avatars et signatures).

d) Le frère Archiviste est chargé de la bibliothèque de l'Ordre et de renseigner les Ecuyers pour leurs tests.

e) Le frère Héraut est chargé de l'héraldique (HRP contenu des signatures).

6.3.5 Du Gardien du Temple

a) Le frère Gardien du Temple est le Commandeur de la première Commanderie des Templiers : la Villeneuve du Temple. Il aura donc a charge sa sécurité et son accès. Il aura pour fonction d’accueillir et d’organiser les invitations des invités du Temple.

b) Il a sous ses ordres la garde permanente de Villeneuve Et sera responsable de sa défense et de sa protection.

c) Le frère Gardien du Temple est chargé de donner l'accès au diverses salles en fonction des prérogatives de chacun.

d) Le frère Gardien du Temple est également chargé d'accueillir les nouveaux arrivants et de leur poser les questions rituelles à leur arrivée à la Villeneuve du Temple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:45

7. Des élections

7.1 De l'élection du Grand-Maître

a) Dans un premier temps le Haut-Justicier, le Turcoplier, le Grand Aumonier, le Maréchal, l'Intendant Général, le Gonfanonier et le Sénéchal se retirent ensemble et conviennent après discussion et accord de principe de la date de l'élection. Celle-ci devra se situer entre 180 et 200 jours après la précédente nomination

b) Durant la prériode de l'élection, le Sénéchal, reçoit les atours du Grand-Maître. Il devra être obéi comme s'il occupait ce poste depuis toujours et portera le sceau du Temple. Le bon déroulement et l'arbitrage de l'élection à venir relèvent de sa seule juridiction.

c) Dès ce moment, les frères jeûneront jusqu'à ce qu'un nouveau Grand-Maître leur soit attribué. Ils consacreront leurs journées aux prières et à la réflexion, se retirant temporairement et sauf exception accordée par le Sénéchal des débats temporels.

d) Le premier jour de l'élection, le Sénéchal, ouvrira la séance dans une salle réservée à ce seul usage et dont les écrits seront conservés au sein des archives afin que nul ne puisse jamais contesté les paroles qui furent dites en ce jour.

e) Le Sénéchal commencera par inviter les frères désireux de servir le Temple à venir se présenter devant lui. Et ceux-ci n'useront d'aucunes paroles inutiles, ils répondront juste à la convocation de la façon la plus simple qu'il soit de telle sorte qu'ils soient jugés sur leurs actes passés et non sur leurs paroles enjouées...

f) Ces candidats auront le droit de se présenter durant un seul jour de 24h et durant tout le temps des élections ils s'engagent à ne pas mettre en péril leur honneur et celui du Temple en ouvrant une quelconque forme de débat électoral en un quelconque lieu que ce soit au Temple ou ailleurs au sein des royaumes. Si l'un des candidats est prit à ce jeu puéril, il devra se retirer de lui-même de l'élection et tombera sous la juridiction du Haut-Justicier.

g) Les candidats ne rempliront plus que leurs devoirs les plus simples, s'abstenant de prendre part aux débats de fond secouant éventuellement l'ordre à ce moment.

h) Dans un second temps, les candidats prêtent serment devant le Sénéchal et en répondant à sa propre demande, de ne point voter ni s'exprimer sur le vote avant la fin de l'élection.

i) Le Sénéchal convoque ensuite l'ensemble des frères Templiers désireux de voter. Ceux-ci se présenteront entoute humilité devant le Sénéchal et prêteront serment à leur tour de ne point ouvrir de controverse inutiles au sein des murs du Temple. Seuls les frères s'étant présentés auparavant auprès du Sénéchal auront le droit de voter... Le Sénéchal n'a cependant pas le droit d'accepter ou de refuser un frère, il prendra juste acte de leur présence et inscrira celle-ci au sein d'un registre prévu à cet effet. Les frères peuvent se présenter devant lui durant toute la durée du vote et ce jusqu'à une heure avant la clôture de ce dernier.

j) Le second jour, le Sénéchal invite ensuite les frères à donner leur avis sur les candidats via un vote secret. Pour ce il ouvre le vote par la formule consacrée : "Nous conjurons -de par Dieu, et de par Madame Sainte Marie et de par Monseigneur Saint Pierre et par tous les saints et par toutes les saintes de Dieu et de par tout le chapitre, en vertu de l’obéissance, pour la peine de la grace de Dieu et du jour du jugement, si en telle manière comme vous devez aller en cette élection, vous soyez tenus de rendre compte et raison devant la face de Dieu et de tous ses saints- que, vous, tels frères du Temple, élisiez celui qui vous semblera le plus digne et le plus profitable et le plus commun à tous les frères, à la maison et à la Terre sainte et qu’il soit de grande renommée."

k) Les élections seront ouvertes durant trois jours complet et ne pourront être clôturée avant quel qu'en soient les raisons évoquées. Le Sénéchal veillera à ce que l'ensemble des votes soient déclaré et exécutés par les seuls frères s'étant présenté devant lui auparavant.

l) Dans le cas ou le vote serait mis en doute, le Sénéchal est autorisé à prendre les frères ayant voté en tout légalité de côté et à leur demander leur vote afin de vérifier la validité de ce dernier. Cette procédure sera déclarée publiquement mais les résultats et les votes particuliers demeureront à la seule connaissance du Sénéchal.

m) Le Sénéchal consacrera la fin des élections par les ces mots : "Beaux seigneurs, rendez grâce et merci à Aristote et à Christos que nous nous sommes accordés ensemble. Et si nous avons, de par Dieu, élu par vos commandements le maître du Temple, soyez apaisés de ce que nous avons fait"

n) Il s'adressera ensuite à l'assemblée des frères : "Et nous, nous avons élu un maître et vous élisons, frère N..."

o) Il se tournera ensuite vers le candidat élu et lui posera cette question : "Commandeur, si Dieu et nous t’avons élu pour maître du Temple, promets-tu d’être obéissant tous les jours de ta vie au couvent et de tenir les bonnes coutumes de la maison et les bons usages ?" Ce à quoi le candidat devra répondre : "Oui, s’il plaît à Dieu". Cette demande doit être faite par trois fois par les trois Hauts dignitaires les plus élevés à savoir le Sénéchal, Le Haut Justicier et le Trésorier Général.

p) Le Sénéchal se tournera ensuite vers les reste de l'assemblé des frères en lançant ces mots : "Beaux seigneurs frères, rendez grâce à Dieu, voyez ici notre maître"

q) Les frères chapelains chanteront alors sous la direction du Grand Aumonier le chant suivant :
"Kyrie eleison. Christe eleison. Kyrie eleison
Oh Très-Haut, ne nous induis pas à la tentation
Mais délivre-nous du mal
Sauve ton serviteur
Mon Dieu, j’espère en toi
Envoie-lui, Oh Dieu tout puissant, l’aide de ton sanctuaire
Et de Sion qu’il les soutienne
Qu’il soit Mon Dieu à l’abri de la tour fortifiée
A la face de l’ennemi
Tout-Puissant, écoutez ma prière
Et que mon cri parvienne vers vous
Que le Très Haut soit avec vous !
Prions.
Dieu tout-puissant, prends pitié de ton familier et dirige-le selon ta clémence dans la voie du salut éternel, afin que, toi donnant, il veuille t’être agréable et qu’il accomplisse la totale vertu, par le Très-Haut ."

r) Un office sera ensuite célébré, du plus simple apparat, afin de clôturer la cérémonie de l'élection... Les frères seront ainsi délié de leurs serments et pourront retourner à leurs occupations passées...

7.2 De l'élection du Sénéchal

a) Dans un premier temps, le Grand-Maître, le Haut-Justicier et le Trésorier Général se retirent ensemble et conviennent d'une date pour l'élection du Sénéchal. Cette élection ne pourra jamais se faire pendant qu'une autre élection pour un poste quelconque sera en cours... La date choisie devra se situer entre 90 et 110 jours après le début du mandat. La date de l'élection est ensuite proclammée par le Grand-Maître.

b) Le bon déroulement et l'arbitrage de l'élection du Sénéchal relèvent de la seule juridiction du Grand-Maître.

c) Le premier jour de l'élection une chambre (sujet) spéciale sera ouverte au sein de laquelle le Grand-Maître recevra les frères désireux de se présenter à ce poste.

d) Les candidats se présenteront de la façon la plus simple qui soit. Ils prêteront serment de ne point entamer une quelconque campagne d'élection et éviteront autant que possible de se prononcer le temps des élections sur les débats de fonds ébranlant éventuellement l'ordre à cet instant. S'ils outrepassent ces directives les candidats devront se retirer d'uex-même des élections et ils tomberont sous la répression du Haut-Justicier.

e) Les candidats prêteront ensuite serment devant leur Grand-Maître de ne point voter ou s'exprimer sur les votes durant toutes la durée de ceux-ci.

f) Le second jour des élections et après avoir laissé durant 24 heures la possibilités aux candidats de se présenter, le Grand-Maître clôturera cette chambre.

g) Le Grand-Maître ouvrira dès lors une seconde chambre ouverte aux seuls frères de l'Ordre et à l'intérieur de laquelle nul écuyer ne sera toléré. C'est dans cette chambre qu'il prendra compte des votes.

h) Les frères désireux de voter devront marquer leur passage dans la chambre.

i) Dans le cas ou le nombre de votes ne correspondraient pas au nombre de votant déclarés, le Grand-Maître sera habilité à demander le résultat de leur vote aux frère dans leur bon droit. Cette procédure sera déclarée publiquement mais les résultats et les votes particuliers demeureront à la seule connaissance du Grand-Maître.

j) Les élections seront clôturées 48 heures après leur lancement et nul frère ne pourra revenir sur son vote ce délai passé.

k) Le Grand-Maître consacrera ensuite la fin de l'élection en nommant le candidat vainqueur devant l'assemblée des frères.

l) Il posera ensuite cette question au vainqueur : "Commandeur, si Dieu et nous t’avons élu pour sénéchal du Temple, promets-tu d’être obéissant tous les jours de ta vie au couvent et de tenir les bonnes coutumes de la maison et les bons usages ?" et le candidat devra répondre : "Oui, s’il plaît à Dieu".

m) Le Grand-Maître déliera ensuite les candidats de leur serment de silence et il les renverra à leurs différentes fonctions...

7.3 De l'élection du Haut-Juticier, de l'Intendant Général Général, du Gonfanonier et du Gardien du Temple

a) Concernant l'élection du poste de Haut-Justicier, celle de l'Intendant et celle du Gonfanonier, la procédure sera similaire. Il en ira de même si un poste quelconque est créé au dessus des orientations et en dessous du Sénéchal.

b) Les élections seront sous la seule juridiction du Sénéchal et leur bon déroulement relevera de ses charges.

c) Le premier jour de l'élection une chambre (sujet) spéciale sera ouverte au sein de laquelle le Sénéchal recevra les frères désireux de se présenter à ce poste.

d) Les candidats se présenteront de la façon la plus simple qui soit. Ils prêteront serment de ne point entamer une quelconque campagne d'élection et éviteront autant que possible de se prononcer le temps des élections sur les débats de fonds ébranlant éventuellement l'ordre à cet instant. S'ils outrepassent ces directives les candidats devront se retirer d'uex-même des élections et ils tomberont sous la répression du Haut-Justicier.

e) Les candidats prêteront ensuite serment devant leur Sénéchal de ne point voter ou s'exprimer sur les votes durant toutes la durée de ceux-ci.

f) Le second jour des élections et après avoir laissé durant 24 heures la possibilités aux candidats de se présenter, le Sénéchal fermera cette chambre.

g) Le Sénéchal ouvrira dès lors une seconde chambre ouverte aux seuls frères de l'Ordre et à l'intérieur de laquelle nul écuyer ne sera toléré. C'est dans cette chambre qu'il prendra compte des votes.

h) Les frères désireux de voter devront marquer leur passage dans la chambre.

i) Dans le cas ou le nombre de votes ne correspondraient pas au nombre de votant déclarés, le Sénéchal sera habilité à demander le résultat de leur vote aux frère dans leur bon droit. Cette procédure sera déclarée publiquement mais les résultats et les votes particuliers demeureront à la seule connaissance du Sénéchal.

j) Les élections seront clôturées 48 heures après leur lancement et nul frère ne pourra revenir sur son vote ce délai passé.

k) Le Sénéchal consacrera ensuite la fin de l'élection en nommant le candidat vainqueur devant l'assemblée des frères.

l) Le Sénéchal déliera ensuite les candidats de leur serment de silence et il les renverra à leurs différentes fonctions...

m) L'élection d'un nouveau Gardien du Temple n'aura lieu que dans le cas ou le frère Sencha ou son successeur titulaire de cette charge ne souhaiterait ou ne pourrait plus l'exercer.

7.4 De l'élection du Maréchal, du Turcopolier et du Grand Aumônier

a) L'élection des représentants des différentes orientations de l'ordre du Temple se feront sous une forme similaire.

b) La procédure sera similaire à l'élection des postes entre le Sénéchal et les commandants des orientations à l'exception près que seuls les frères Templiers de l'orientation concernée pourront voter ou se présenter comme candidat.

c) Nul supérieur ne sera habilité à s'exprimer en ces lieux de façon à influencer les votes et ce quel que soit son orientation d'origine.

d) Ces élections seront sous la seule juridiction du Sénéchal et leur bon déroulement relèvera de ses charges.

7.5 De l'élection des Commandeurs régionaux

a) Pour qu'une élection d'un commandeur régional ait lieu, il faudra que dix frères actifs habitent la même région. Le commandeur devra remettre sa démission dès que ce nombre tombera en dessous de cinq frères seulement.

b) La procédure sera similaire à l'élection des postes des commandants des orientations à l'exception près que seuls les frères Templiers de la région concernée pourront voter et que seuls les ecclésiastiques de cette région pourront se présenter comme candidat.

c) Ces élections seront sous la seule juridiction du Sénéchal et leur bon déroulement relèvera de ses charges.

7.6 De l'élection des Délégués

a) Pour qu'une élection d'un délégué ait lieu, il faudra que cinq frères actifs habitent la même région. Le délégué devra remettre sa démission dès que ce nombre tombera en dessous de deux frères seulement.

b) La procédure sera similaire à l'élection des postes des commandants des orientations à l'exception près que seuls les frères Templiers - laïcs ou ecclésiastiques - de la localité concernée pourront voter ou se présenter comme candidat.

c) Ces élections seront sous la seule juridiction du Sénéchal et leur bon déroulement relevera de ses charges.

7.7 De l'élection du Haut Commandeur

a) La procédure sera similaire à l'élection des postes des commandants des orientations à l'exception près que seuls les commandeurs Templiers pourront voter ou se présenter comme candidat.

b) Ces élections seront sous la seule juridiction du Sénéchal et leur bon déroulement relevera de ses charges.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:46

7.8 Du fonctionnement des Cellules et de la Désignation des Capitaines de Cellules d'Intervention et du Capitaine de la Cellule de Renseignements

a) Le Grand Maître peut créer ou supprimer plusieurs Cellules d'Intervention en fonction des besoins du Temple.

b) La Cellule de Renseignements ne peut jamais être supprimée.

c) Les nominations des Capitaines de toutes les Cellules s'effectuent de la façon suivante : le Grand Maître propose au Chapitre un nom de frère ou de soeur. Le Chapitre valide ou non cette proposition par un vote à la majorité absolue. Si le Chapitre refuse une proposition de nomination, le Grand Maître doit alors faire une nouvelle proposition au Chapitre.

d) Les Capitaines des Cellules d'Intervention recoivent leurs ordres et rendent compte directement au Grand Maître.

e) Le Capitaine de la Cellule de Renseignement recoit ses consignes directement du frère Haut Justicier et éventuellement du frère Sénéchal ou du Grand Maître (en cas d'absence du Haut Justicier), et communique les résultats de ses enquêtes aux frères Haut Justicier et Sénéchal et au Grand Maître.

f) Les Capitaines des Cellules choisissent les membres de leur équipe et l'organisent de façon interne comme ils le souhaitent, en nommant des Lieutenants qui les assisteront. Le Grand Maître peut s'il le souhaite leur donner des directives en ce sens.

h) Les Cellules de Renseignements et d'Intervention doivent entretenir une collaboration étroite au sein de leurs missions quotidiennes qui se dérouleraient en deux temps. Les enquestes seront tout d'abord effectuées par la cellule de Renseignements, qui fera état de leur résultat à la Cellule d'Intervention, qui elle-mesme agira par la suite. En cas de présence d'un ou plusieurs membres de la Cellule de Renseignements sur les lieux de l'interventions, ceux-ci seront, avec accord du Sénéchal et du H'aut-Justicier, autorisés à intervenir.


8. Règles judiciaires


8.1 Fonctionnement du pouvoir judiciaire

8.1.1 La constitution des instances judiciaire du Temple

a) Préambule
Afin que le Haut-Justicier puisse officier en toute impartialité et sérénité, il sera constitué une Cour de Justice mais il est rappelé que la Justice au Temple n'est pas forcement équité, mais aussi outil de répression pour les excès

b) Le Haut-Justicier Membre du Conseil de l’Ordre et membre du Chapitre. Garant des actes et des débats de la justice du Temple. Intègre et indépendant, ne prends pas parti.
Poste en charge Juge
Fonction Organise le procès et introduit l'accusation Propose la peine au Chapitre et rend le verdict.Administrateur des ombres et responsable devant le conseil de la bonne tenue de ce forum annexe.

c) le Capitaine d'Enquête Elu. Templier confirmé, Paladin ou Sergent d’armes. Ne peut faire partie du chapitre mais peut donner un avis consultatif, Autorisé en cette salle. (Chapitre et secrète). Administrateur du Forum secret des Ombres
Poste en charge Procureur Général. Intervient dès qu’une infraction est constatée.
Fonction Mène l'enquête à charge. Il est aux ordres exclusifs du Haut-Justicier, du Grand Maitre, et du Sénéchal.
Il prend décision sous accord du Haut-justicier de poursuivre ou non le présumé coupable .
S’il envoie le présumé coupable devant le tribunal de l'Ordre, il aura la charge de diriger le débat de l'accusation. Il dirige l’activité du Frère Instructeur ci besoin est d’un désigner un.
Nota Désigné parmi les Ombres celui-ci se charge d’instruire, d’enquêter et de constituer le dossier à charge. Il aura pouvoir et devoir de perquisitionner chez le présume coupable. Il ne rendra compte qu'au Procureur Général de ses travaux. Ne peut être que témoin au procès.

d) Par le principe du fait que chaque accusé à droit a défense il pourra se faire représenter par le Frère Apôtre. Celui-ci ne pourra se désister a défendre le présumé coupable sauf cas de force majeure dûment présentée au Haut-Justicier et approuvée par lui.

e) Le Frère Apôtre Elu .Templier. Peut être sergent d'armes ou paladin. Ne peut faire partie du chapitre mais peut donner un avis consultatif, Autorisé en cette salle. (Chapitre et secrète).
Poste en charge Défendeur
Fonction Constitue le Dossier à décharge et dirige le débat de la défense. A accès au dossier de préparation mais pas à l'enquête proprement dite. Convoqué aux Ombres mais avec accès limité.

f) Le Frère Rédempteur Choisi par le Haut-Justicier. Templier de la voie des Chapelains. Non membre du Chapitre. Curé ou membre du clergé. Ne peut faire partie du Conseil,
Poste en charge Assister le prévenu
Fonction Il accompagne le prévenu tout au long du procès et le pousse à la rédemption de ses crimes ou délits.



8.1.2 Déroulement du procès.

a) Les débats seront publics, mais seuls les personnes autorisées pourront participer aux dits débats.

b) Personnes autorisées aux débats

Le Haut-Justicier
Le Capitaine d'enquêtes
Le Prévenu
Le Frère apôtre
Le Frère Rédempteur
Les témoins cités à comparaitre

c) A la fin des réquisitoires, le jugement sera rendu dans les 7 jours par le Haut-Justicier sur décision du jugement du Chapitre. La sentence sera exécutable au jour même du verdict.
Par conséquent l’inculpé aura 7 jours pour demander un recours ou faire une demande en grâce.

d) Les verdicts seront affichés publiquement par notification

e)Ce jugement sera dûment notifié par écrit et classé dans les archives de la Cour de Justice du Temple

8.1.3 Procès d’exception

a) Cette cour aura aussi pour but de faire Juridiction spécialisée chargée de juger les Dignitaires et les Frères en charges de responsabilités au sein du Temple pour les actes commis dans l'exercice de leur fonction et qui engagent leur implication personnelle.

b) Les débats, vu la position statutaire du présumé coupable seront effectués a huis clos.
Seuls les témoins cités à comparaitre pourront accéder à ce huis Clos.

c)Les verdicts seront affichés publiquement par notification.

d)Ce jugement sera dûment notifié par écrit et classé dans les archives de la Cour de Justice du Temple

8.2 Actes pouvant entraîner une punition

a) Seront punis, les frères qui dévoileront des plans ou actions décidées secrètement.

b) Les frères qui mentiront déliberement à leurs pairs.

c) Les frères qui désobéiront à leurs supérieurs hiérarchiques.

d) Les frères qui prendront seuls des décisions importantes sans en avoir l'aval de leurs supérieurs hiérarchiques.

e) Les frères qui rejoindront une guilde ou un parti politique sans en avoir l'aval de leurs supérieurs.

d) Les frères qui créeront une guilde ou un parti politique sans en avoir l'aval de leurs supérieurs.

e) Les frères qui ne transmettront pas des informations vitales pour l'Ordre à leurs supérieurs.

f) Les frères qui effectueront des actions contraires aux préceptes de l'ordre.

g) Les frères qui feront effectuer à un pair des actions contraires aux préceptes de l'ordre

h) Les frères qui ne respecteront pas leur prochain, homme ou femme, aristotélicien ou infidèle.

i) Les frères qui ne respecteront pas les traités et engagements que l'ordre à pris envers d'autres personnes.

j) Les frères qui violeront ou pilleront en temps de paix comme en temps de guerre des aristotéliciens ou des infidèles.

k) Les frères qui tueront, hors de champs de bataille et des attaques de brigands, des aristotéliciens ou des infidèles.

8.3 Sanctions, par ordre de gravité

a) Diverses sanction pourront être prise par le Haut-Justicier à l'égard des frères n'ayant pas respectés ces précepts ou tout autre interdiction prévue dans cette charte.

b) La plus petite sanction donc pourra user le Haut-Justicier reconnaissant la culpabilité d'un frère sera d'exiger de ce dernier des excuses publiques.

c) Le Haut-Justicier reconnaissant un frère coupable pourra condamner celui-ci à travailler un jour ou plus au sein de la paroisse de son village.

d) Il sera également permis au Haut-Justicier désireux de sanctionner un frère de l'inviter à prendre pour quelques temps une retraite spirituelle.

e) Le Haut-Justicier peut aussi demander à un frère afin qu'il expie ses fautes de réaliser un pélerinage.

f) Dans des cas plus graves, le Haut-Justicier pourra demander au Grand-Maître de blâmer le frère impliqué. Trois blâmes équivalent à une radiation de l'Ordre.

g) Le Haut-Justicier peut également demander le mise à pied du frère. Les templier redevient alors écuyer et doit repasser les épreuves pour être réintégré

h) La plus haute sanction dont pourra user le Haut-Justicier sera l'exclusion du frère de l'Ordre.

i) Le Haut-Justicier peut user de peines médianes non précisées en ces lignes mais qu'il juge mieux convenir selon les cas. Les peines pré-citées ne le sont donc qu'à titre d'exemple...

j) Il va de soi qu'en plus de ces sanctions internes le templier devra éventuellement répondre aux accusations de la justice de sa juridiction.

8.4 Le Codex de Loi du Temple

Le Haut Justicier se référera en tout point au Codex de Loi du Temple, qui précise et détaille les points de procédure et d'instruction du Tribunal.

Conformément au Chapitre 8 , toute procédure se devra de respecter l'intégralité de la Charte et du Codex qui développe les articles 8.1, 8.2 et 8.3

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:49

9. Des rapports entre le Temple et Rome

9.1 De l'Ordre

a) Bien que l'Ordre soit militaire et religieux, l'engagement y est avant tout religieux. Les Templiers, qu'ils soient religieux ou laïcs se doivent de respecter en tous points le Dogme et le Droit Canon de l'Eglise Aristotélicienne.

9.2 Rapport du Temple avec Rome

a) L'Ordre du Temple se place directement sous l'autorité du Souverain Pontife et de la Sainte Curie.

b) L'Ordre du Temple fait partie intégrante de l'Eglise Aristotélicienne et Romaine et appartient à la Congrégation des Saintes Armées.

c) Conformément au Droit Canon, les autorité du Cardinal Camerlingue et du Cardinal Connétable de Rome sont reconnues. Le premier dirigeant la Curie, le second la Congrégation des Saintes Armées.

d) Les Nonces Apostoliques et les Cardinaux auront libre accès à toutes les salles de recueillement, d'entraînement et de conseil de l'Ordre afin de témoigner de la fidélité de l'Ordre aux enseignements de l'Eglise.

9.3 Envers l'Inquisition

a) L'Ordre du Temple reconnaît l'Inquisition et aucun des frères du Temple n'y fera obstruction.

b) L'accès à l'Ordre et à toute ses installations est offerte sans aucune retenue aux Cardinaux Inquisiteurs afin de préserver ses membres de toute hérésie.

c) Nul frère ne pourra faire la demande de rejoindre les rangs de l'Inquisition sans s'être auparavant fait délivrer de son serment par sa Sainteté.


10. Des rapports entre le Temple et les pouvoirs politiques


a) L'Ordre, de par sa nature religieuse, est placé sous la seule autorité de l'Eglise.

b) Les membres de l'Ordre se doivent de respecter les lois et coutumes en vigueur dans les pays où ils s'installent dans la mesure où celles-ci ne sont pas en contradiction avec les dogmes de l'Eglise.

10.1 Relations de l'Ordre avec les souverains des Royaumes Renaissants.

a) L'Ordre reconnaît officiellement la totalité des Royaumes Renaissants, à savoir le Royaume de Grande-Bretagne, le Royaume de France, le Saint Empire Romain Germanique et le Royaume d'Espagne..

b) Les Templiers sont responsables de leurs actes tout d’abord devant Dieu puis devant les autorités de leur lieu de résidence.

c) Dans l'éventualité où les lois d'un Comté ou d'un Duché se verraient contradictoires avec les dogmes de l'Eglise, celles-ci ne sauraient être respectées par un templier.

d) Si le Roi nécessite l'aide du Temple et par la même occasion, celle des Frères de l'Ordre, celui-ci se devra, au nom du Très-Haut, de lui apporter un soutien d'une manière ou d'une autre (diplomatique, logistique, militaire). Si le Chapitre ou le Maître du Temple,en temps de guerre, convenaient d'une forme d'aide, le Temple et ses frères se devraient d'assister les autorités royales dans un conflit, de la manière dont ils auraient convenu. L'Ost du Temple pourrait alors se placer aux côtés de l'armée royale, sous son gonfanon.

e) L'Ordre veille au respect de l'Eglise dans toutes les provinces dans lesquelles il est implanté et à la protection des lieux saints et des pélerins. Le Temple se doit d'avertir le Saint Siège de tout manquement à un ou plusieurs dogmes de l'Eglise.

f) L'Ordre du Temple souhaite instaurer durablement des relations d'entente cordiale avec les régions où il est implanté, et affirme que la défense du Roy et de tous les croyants Aristotéliciens est son seul but. Dans cette optique des traités ou des concordats pourront être ratifiés dans les Duchés.

10.2 De L’implication des Frères dans la Politique

Seuls les frères et soeurs Templiers sont autorisés à tenir publiquement des propos politiques et à briguer des postes relevant des Mairies ou des Duchés/Comtés.

L'appartenance à un parti politique n'est pas autorisée, mais les frères et soeurs Templiers peuvent être sympathisants d'un parti politique.

L'annonce au Chapitre de la participation à une liste électorale est obligatoire. La mention devra faire état de la personne qui à convié le Frère à participer à la liste et une explication succinte du contexte de cette participation.

La Cellule d'Enquêtes et le Chapitre pourront ainsi veiller à la bonne moralité des candidats accompagnants le Frère et éviter des associations malheureuses avec des personnes au passé trouble et contestable.

Les Ecuyers ne peuvent prétendre qu'aux postes publics décrits à l'alinéa 10.2.1 (sauf les postes de Lieutenant de Police) et doivent observer la plus grande réserve en ce qui concerne leurs propos publics. Ils ne doivent pas participer à une liste électorale d'un Comté/Duché.

10.2.1 Sont autorisés sans accord spéciaux mais avec avis d'information au Chapitre:
. les postes de fonctionnaires à la Mairie.
. les postes de Conseillers Municipaux.
. les postes de Recteurs d'Université.
. les postes de Sergents et Lieutenants de Police (seuls les postes de Sergent de Police sont autorisés pour les Ecuyers)

10.2.2 Sont autorisés avec accord préalable du Chapitre :
. les postes de Porte-parole du Duché/Comté
. les postes de Juges du Duché/Comté
. les postes de Procureurs du Duché/Comté
. les postes d'Ambassadeurs
. les postes de Prévôts des Maréchaux
. les postes de Conseillers aux Mines
. les postes de Conseillers aux Elevages
. les postes de Conseillers du Duché/Comté sans fonction précise

10.2.3 Sont autorisés avec accord préalable du Chapitre et des Frères du Bastion de la ville :
. les postes de Maires

10.2.4 Sont interdits :
Tous les autres postes liés au Duché/Comté

10.3 De la nécessité des Frères à tenir informé l'Ordre

Mensuellement, les Frères devront faire un rapport sur leurs activités politiques et publiques, afin de prendre conseil et avis sur les risques de leur implication personnelle et des risques de retombées sur l'Ordre.

Il ne s'agit pas d'une ingérence dans les affaires de la ville ou du Duché/Comté, mais bel et bien de préserver une harmonie entre les engagements de nos Frères vis à vis de leurs voeux et serments envers le Temple qui prîment sur toute chose, et le respect de leurs responsabilités.

Le Chapitre se réserve le droit de supprimer l'autorisation accordée si celle-ci représente une menace pour le Temple ou le Frère engagé.

Ce rapport portera sur les actions menées et permettra à ce que le Chapitre puisse épauler les nôtres dans leurs réflexions.

Toute diffamation à l'encontre des nôtres ou du Temple devra être rapportée sans délai.

10.4 Des postes de l'Eglise

Tout Frère ou Soeur obtenant une charge en qualité de Diacre, de Curé ou d'une quelconque charge ou fonction au sein de notre Sainte Mère l'Eglise ne doit pas pour autant oublier son engagement envers l'Ordre.

Si l'on doit obéissance à ses supérieurs diocésains ou de la Curie de part ses fonctions, on doit en outre se plier aux devoirs, aux engagements, aux serments et à la hiérarchie de notre branche séculière de l'Eglise qu'est l'Ordre du Temple au même titre que les autres congrégations.

Aucun des nôtres ne peut oublier son devoir envers sa première famille. Même si toutes les congrégations appartiennent à la même Maison de Dieu et partagent la Communion sous la bénédiction de l'Esprit Sain, il est du devoir de tout nos Frères de soutenir le Temple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:50

11. Des distinctions et des honneurs aux Frères pour service rendu.


Devant le courage et le talent de nos Frères a combattre le mal et a procéder à des missions périlleuses, devant le dévouement ou la sagesse, devant l'aura ou le charisme, l’Ordre des Templiers dispose de décorations et de titres de reconnaissance pour honorer ses Frères.

Nous sommes l'Armée de Dieu, le Bouclier de la Foi. Un soldat, moine ou laïc se reconnaît à sa foi, à ses armes et à ses décorations.

Le Frère Drapier sera en charge avec le Frère Héraut de contrôler et de tenir le registre des décorations attribuées à nos Frères méritoires.


11.1 Des décorations

Médaille de Saint Michel : décoration militaire pour acte de bravoure ou de mérite au combat.

Médaille de Saint Georges : décoration pour combat et traque des criminels et des hérétiques.

Médaille de Saint Gabriel : décoration pour son œuvre de diffusion de la Foi et d’entraide auprès de ses frères et fidèles aristotéliciens.

Médaille de Saint Martin : décoration pour acte de préservation des intérêts de notre Sainte Mère l’Eglise, tel que défense de lieux saints, protection émérite de ses ministres.

Médaille de Saint Marc : décoration pour son aide désintéressée envers les pauvres et les indigents, les mendiants et les vagabonds des Royaumes.

Médaille du Saint Sauveur : commandement, gestion de crise, titre honorifique pour de hautes responsabilités. Cet ordre est destiné aussi bien aux diplomates qu’aux stratèges, et félicite l’excellence dans la gestion d’une crise ou d’une campagne.

Médaille du mérite Templier : décoration pour récompenser les Frères utiles au Temple, pour les tâches logistiques et améliorant le bien être de la communauté, pour une ferveur et un attachement au travail.

Médaille d'Himérius : décoration récompensant les travaux de lettres, de recherches, des sciences et de conservation du savoir.


11.2 Des hautes distinctions


Croix du Saint Suaire : acte de dévotion et de foi extrême (pèlerinage, pureté, conversion et suivi des fidèles). Cet ordre est principalement destiné aux Chapelains.

Croix de Saint Aristote : acte de compassion, d’amour, ou d’aide ou de défense de son prochain. Cet ordre est principalement destiné aux Paladins.

Croix des Preux de Jérusalem : dévouement au combat, en bataille, fait de guerre d'exception. Cet ordre est principalement destiné aux Sergents d’Armes.

Croix de Marie de Villeneuve : dêvoument, prêche, transmission des valeurs du Temple et aide à son prochain, apaisement des conflits. Cet ordre est principalement destiné au Clercs.

Croix de la Flotte Templière : commandement maritime ou bravoure et mérite durant un combat naval.

Croix de la Trinité : ordre ouvert à tous, laïques et religieux, du Temple ou d’autre congrégation, sanctionnant le respect des vertus prônées par le Temple et au service de Notre Sainte Mère l’Eglise.

Croix des Chevaliers Templiers de Jérusalem : ordre des Frères adoubés. Distinction suprême de l’Ordre des Templiers.


11.3 De l'attribution

Il convient de décerner avec parcimonie et réserve ces décorations encourageant le service actif, la dévotion et l'action au sein du Temple.

Les Frères méritants que le Maître de Voie veut honorer seront cités au Chapitre. Sans objection aucune durant 2 jours et sans besoin de vote, la décoration sera accordée.
Tous les Hauts Dignitaires peuvent également soumettre un Frère, avec accord du Maître de sa Voie.

Concernant les Ordres, le Maître de la Voie ou encore le Grand Maître et le Sénéchal devront proposer le Frère méritant. Un vote du Conseil à l’unanimité sera nécessaire.
On ne peut être présenter qu’une fois par mois pour un ordre donné.


11.4 Du port

Les Frères méritants et décorés pourront aborder leurs décorations dans leur signature. Le dessin et la frappe des médailles seront supervisés par le Frère Héraut et approuver par le Conseil. Les modèles des décorations seront conservés dans la Salle du Héraut.


11.5 Du registre et du suivi des Frères méritants

Un registre sera établi en Salle des Registres et recensera tous les Frères récompensés.
Cette registre sera régulièrement mis à jour par les Frères Drapier et Héraut, ainsi que les Maîtres des Voies.
Une copie du dit registre sera conservé dans les Archives du Conseil.

11.6 Du retrait des distinctions

Tout possesseur d'une distinction du Temple pourra se voir retirer celle ci par décision à la majorité absolue du Conseil en cas de manquement flagrant aux valeurs de l'Ordre ou aux valeurs glorifiées par la dite distinction. Ou conformément à une décision du Tribunal du Temple.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   Mer 6 Mai 2009 - 23:51

12. De la Diplomatie.


12.1 Préambule

La diplomatie est sous l'égide du Sénéchal de l'Ordre du Temple, lui même agissant sous les ordres du Grand Maistre.
Le Chapitre a un droit de regard sur toutes les activités diplomatiques.

Tout Duché, Comté, Ordre ou Guilde souhaitant nouer des relations avec l'Ordre du Temple doit réunir ces qualités :
- Ne doit pas s'opposer à la Sainte Eglise Aristotélicienne
- Doit être prêt à recevoir un ambassadeur et à lui donner des informations régulière sur l'évolution de la situation.
- Doit être prêt à envoyer un ambassadeur au monastère du Temple.


12.2 De la hiérarchie.

12.2.1 L'organisation hiérarchique.

Le Sénéchal est responsable de la bonne marche de la Diplomatie.
Les Maitres de maison ou Visiteurs du Temple forment avec lui le Conseil Diplomatique.
Les Ambassadeurs sont les représentants de l'Ordre dans les Duchés, Comtés et Ordres alliés.

12.2.2 Les postes

a) Les Visiteurs du Temple

Ils sont dénommés "Visiteur du Royaume de ..." ou "Visiteur des Terres de ... et de ...."
Il y en aura un par Royaume ou Empire. Et dans certains cas, un délégué spécialement à une ou plusieurs provinces.
Il peu y a en avoir aussi un délégué aux différents Ordres de première importance.
Ils sont sous les ordres directs du Grand Maître et agissent en son nom et nommés par lui.
Ils sont les représentants de l'Ordre dans les Royaumes, Empires, Régions ou Ordres qui leur sont assignés.
La durée de leur mandat n'est pas définie. Le Grand Maître, ou à défaut bien sûr le Sénéchal, peut les démettre à tout moment.
Ils peuvent être Chevaliers, Paladins, Sergents d'Arme, Chapelains ou Frères Servants. Et obligatoirement décorés ou reconnus pour leur mérite exceptionnel.

Les Visiteurs du Temple sont les émissaires directs du Grand Maître, parlant en son nom et au nom du Temple. Ils peuvent être amenés à occuper des postes politiques ou des charges d'importance, la confiance du Temple en eux étant sans faille, afin de faciliter leur mission et les échanges diplomatiques avec la tierce partie.
Leur Foy et leur dévotion ne peuvent être remises en cause, car ils servent par devant tout et au delà de tout le Tout Puissant. Leur Allégeance Céleste prime de facto sur toute chose temporelle et mortelle.
Ils peuvent également être amenés à effectuer des missions de contrôle, d'inspection et de surveillance au sein des Commanderies, des Bastions et des Maisons du Temple sur les territoires où ils sont rattachés.
Ils peuvent déposer directement auprès du Haut Jusiticier rapports et comptes rendus concernant des dysfonctionnements ou des défaillances constatés durant leurs tâches de contrôle et d'inspection.
Ils peuvent d'initiative entamer des pourparlers et prendre des contacts, sans toutefois pouvoir les agréer sans consignes spécifiques de la part du Grand Maistre ou à défaut du Sénéchal.

b) Les Maitres des Maisons Templières ( Dominus Templi )

Ils sont dénommés "Maître de la Maison du Temple du Royaume de..." ou "Maitre de la Maison Templière du Duché de ...".
Il y en aura un par Royaume ou Empire. Et dans certains cas, un délégué spécialement à une ou plusieurs provinces.
Il peu y a en avoir aussi un délégué aux différents Ordres de première importance.
Ils sont sous les ordres direct du Sénéchal et nommés par lui avec l'approbation du Grand Maistre.
Ils sont les représentants de l'Ordre dans les Royaumes ou Empires qui leur sont assignés.
La durée de leur mandat n'est pas définie. Le Sénéchal peut les démettre à tout moment.
Ils peuvent être Chevaliers, Paladins, Sergents d'Armes Chapelains ou Frères Servants.

Ils peuvent d'initiative entamer des pourparlers et prendre des contacts, sans toutefois pouvoir les agréer sans consignes spécifiques de la part du Grand Maistre ou à défaut du Sénéchal.

c) Les Ambassadeurs.

Ils sont nommés par le Conseil Diplomatique.
Ils sont au nombre d'un par Duché, Comté ou Ordre.
Ils sont sous autorité directe du Conseil Diplomatique.
Au contraire des Visiteurs ou des Maîtres des Maisons du Temple, ils ont une durée de mandat définie.
Celui ci est de trois (3) mois, renouvelable sur simple avis du Sénéchal.
Les ambassadeurs se doivent de rendre un rapport par moi sur ses activités.
Il a droit de rendre un rapport blanc s'il ne s'est rien passé du tout.
Le nombre de rapports blanc autorisés est de un (1) par mandat.
Ils peuvent être Paladins, Sergents d'Arme ou Frères Servants.


12.3.2 L'assemblée des ambassadeurs.

Tous les ambassadeurs s'y retrouvent afin de pouvoir échanger diverses informations sur les moyens de mieux effectuer leurs tâches.
Ils y transmettent aussi les demandes des Duchés, Comtés et Ordres.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple   

Revenir en haut Aller en bas
 
Nouvelle Charte de l'Ordre du Temple
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La Grande Charte du Nouvel Ordre du Temple
» Amendement sur le Charte de l'Ordre du Temple.
» Charte de l'Ordre du Mérite
» vote de la nouvelle Charte Communale
» Charte de l'Ordre Equestre du Saint Sépulcre en vigueur au 01/02/1459

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Templiers :: Enceintes de la Villeneuve du Temple :: La salle des Lois-
Sauter vers: