L'Ordre des Templiers

Lieu de rassemblement des Frères de l'Ordre nés pour défendre la justice, les opprimés, les valeurs humaines et maintenir la paix au nom du Seigneur et du Sauveur dans les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Messe du 19 juillet 1457

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Messe du 19 juillet 1457   Dim 19 Juil 2009 - 9:39

[Le RP se déroulera sur plusieurs jours afin de vous donner le temps de répondre. Il ne sera pas terminé ce soir]

[dimanche 19 juillet, 10 heures, dans la chapelle Saint Michel]

Comme convenu avec le Gonfanonier, l'écuyer Bombadil célèbrerai aujourd'hui une messe pour ses frères et sœurs templiers. Cette tâche lui convenait parfaitement, et c'était parfaitement dans ses cordes.
Il était venu un peu en avance à la chapelle, afin de préparer tout ce dont il aurait besoin, et s'assurer qu'elle serait prête à recevoir l'office.
A dix heures du matin, les cloches retentirent, invitant les membres de l'Ordre du Temple à se recueillir ensemble. Bombadil les attendait sur le parvis de la chapelle.
Revenir en haut Aller en bas
kaoticgroup
Turcoplier
Turcoplier
avatar

Nombre de messages : 1080
Age : 66
Localisation : Honfleur
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Dim 19 Juil 2009 - 10:29

c'est dimanche et le jour du seigneur

kaotic ne voulait pas manquer la première messe de frère Bombadil

il entra dans l'église se signa et commença a prier en attendant ses autres frères et sœurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Elyena
Haut Justicier
Haut Justicier
avatar

Nombre de messages : 971
Localisation : Fécamp (normandie)
Date d'inscription : 21/05/2006

MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Dim 19 Juil 2009 - 18:47

Au son des cloches, Elyena qui était dans son bureau, comprit qu'une messe allait avoir lui.
Laissant ce qu'elle était en train de faire, elle se prépara rapidement et se prit le chemin de la chapelle.

Une fois sur place, elle salua les frères et soeurs sur place et commença à papoter un peu en attendant que le frère Monseigneur leur ouvre les portes.

_________________



Rendons grâce au Très Haut car il est juste et bon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
zizou13
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 35
Localisation : Bayeux
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Dim 19 Juil 2009 - 19:46

[ Bureau du Turcoplier, 10h]

Le frère Zizou s'était levé tôt, il avait put se débarbouiller et se préparer un petit plateau avec du lait chaud et quelques tartines de confiture de pomme. Il savourait ce moment de solitude, où il peut se recentrer sur lui même. Il entendit alors les cloches, se n'était pas là une alerte, mais l'appel à la messe. Pendant un bref instant, il se posa la question si se n'étais pas un mauvais coup fait par quelques écuyers. Dans les deux cas, il se devait de se présenter en la chapelle. Il termina sa dernière tartine et enfila sa cape.

[ Chapelle, 10h12]


En arrivant, il comprit que s'était bien une messe, et fut rassuré. Sa voix ne s'usera pas ce matin à cause d'un coup de gueule. Il entra donc serein et calme après avoir retiré son épée. Il se signa avec l'eau bénite et s'installa dans les seconds rangs, ni trop loin, ni trop prêt. Il adressa un signe de tête en guise de salut aux deux membres présent, puis se concentra sur l'écuyer Bonbadil qui organisait cette messe après en avoir eut l'autorisation. Un qui avait compris que l'on ne peut pas faire tout et n'importe quoi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Dim 19 Juil 2009 - 20:40

Wallan entendit les cloches sonner fesant penser qu'il s'agissait du jour de la messe. Elle arriva tranquillement à la chapelle apres avoir préparer la suite du cours qu'elle avait commencé quelque jours plustot.

Déja quelque personne y était et elle les salua respectueusement et pris place pour la messe.
Revenir en haut Aller en bas
Estoile
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes


Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Dim 19 Juil 2009 - 21:56

Très fatiguée car en rterad sur le groupe et chevauchant seule depuis deux jours de route , EStoile arriva essouflée à la chapelle et récita intèrieurement son acte de confession avant que l'office ne commence. Elle faisait toujours ainsi car la somme de bêtises qu'elle pouvait sotir en une journée , méritait bien qu'elle prie aussi intensément et remette ainsi son âme et son couer entre les mains du Très-Haut qui allais certainement absoudre ses péchés.

Elle vit ses frères et soeurs déjà présent avec notamment son copain de jeu El Zizou et alla s'assoir près de Wallan, l'office ne faisait que commencer !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Lun 20 Juil 2009 - 19:40

Jen avait besoin de se recueillir, tout etait confus dans sa tête ,elle pensa que prier ne lui ferait que l'aider à trouver reponses à toutes ses questions
Elle fut surprise d'y trouver son frère Bombaldil prêt à célébrer une messe, elle en fut heureuse, certains de ses frères et soeurs étaient déjà là
Elle se fit discrère et alluma une bougie pour tous les disparus et pour tous les gens qu'elles aimaient

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Lun 20 Juil 2009 - 21:20

Les Frères et Soeurs arrivaient pour l'office, et Bombadil allait pouvoir commencer. Il les invita à s'installer sur les bancs de la chapelle, tandis que lui alla prendre place derrière l'autel.

Mes biens chers Frères, mes biens chères Soeurs, nous voilà rassemblé aujourd'hui pour la messe dominicale. Je vous proposerai, pour commencer, de réciter le credo pour proclamer notre foi.

Et Bombadil entama le credo, accompagné des frères et soeurs.

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Lun 20 Juil 2009 - 22:41

Je crois en Dieu, le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Estoile
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes


Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Mar 21 Juil 2009 - 3:45

EStoile reprit elle aussi le credo en coeur :

Je crois en Dieu,

Le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Mar 21 Juil 2009 - 4:13

Du fond de l'église on entendait une petite voix qui répondait avec les autres templiers au crédo.

Je crois en Dieu,

Le Très-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Mer 22 Juil 2009 - 22:49

Une fois le credo récité, Thomas poursuivit avec le sermont.

Mes frères et mes soeurs, aujourd'hui, je souhaiterai vous parler d'un Saint que vous connaissez sûrement bien, mais, qui, de doute façon, vous vous devrez de connaître, puisqu'il est celui qui donne son nom à notre chapelle : Saint Michel.

L'archevêque ouvrit le Livre des Vertus à la partie des hagiographie, pour faire la lecture d'un cours passage de la vie du Saint.

A l’âge de treize ans Michel avait déjà la carrure et la force d’un adulte, aîné des garçons de la famille, c’était souvent lui qui défendait ses frères et soeurs en s’interposant face à ceux qui leurs voulaient des misères. Et bien qu’il n’ait jamais blessé personne, il était craint et respecté par ceux des faubourgs. Très vite on lui demandât d’arbitrer les conflits car on disait de lui qu’il pouvait lire dans le cœur des gens.

Quand il n’y avait pas de preuve pour départager deux personnes, il déposait sa lance sur la tête d’un des deux, et, si la lance restait en équilibre, c’est que la personne disait la vérité, dans le cas contraire il mentait. Mais très vite, il ne devait même plus utiliser sa lance.
Le seul fait d’annoncer qu’on le ferait venir, le coupable renonçait, et les choses se réglaient d’elle même. Certains disaient qu’il avait un pouvoir surnaturel, mais les plus sages savaient de quoi il en retournait.


Il referma le Livre, laissant quelques instants à ses Frères et Soeurs pour intégrer le passage.

Finalement, voyez-vous, Saint Michel est à l'image de tout ce que je peux souhaitez pour l'Ordre. Un modèle à la fois de force et de sagesse ; pouvant à la fois convaincre par sa force de caractère, ou imposer ses idées par la force lorsque cela est nécessaire.
Et c'est cela que je souhaiterai que chaque templier est en tête, lorsqu'il se rend en mission, ou est en contact des fidèles. Que sa vie se doit d'être exemplaire, afin de pouvoir imposer le respect à autrui, et pouvoir en cela minimiser l'usage de la force.


Il laissa quelques instants, afin que chacun puisse méditer sur ses actes, et retenir ce sermont.
Revenir en haut Aller en bas
Estoile
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes


Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Jeu 23 Juil 2009 - 1:25

Citation :
Finalement, voyez-vous, Saint Michel est à l'image de tout ce que je peux souhaitez pour l'Ordre. Un modèle à la fois de force et de sagesse ; pouvant à la fois convaincre par sa force de caractère, ou imposer ses idées par la force lorsque cela est nécessaire.
Et c'est cela que je souhaiterai que chaque templier est en tête, lorsqu'il se rend en mission, ou est en contact des fidèles. Que sa vie se doit d'être exemplaire, afin de pouvoir imposer le respect à autrui, et pouvoir en cela minimiser l'usage de la force.
EStoile avait bien écouté et la lecture des écritures du livre des vertus racontant une partie de la vie de Saint Michel et le sermont qui en suivit.
Qui plus en tant que dame de Saint Ursin du Mont saint Michel , elle n’était pas sans connaître sa hagiographie ... (sa vie)
Elle se fit la réflexion que son père EsQuaLyBur devait connaître la vie de ce saint là car dans son enfance de gamine il mettait une petite épée sur sa tête d'enfant et l'épée tombait souvent Et ça , il le faisait à chaque fois qu'elle essayait de lui cacher quelque chose ... ensuite il lui disait , je ne veux plus te voir , tant que tu me raconteras des balivernes ...elle esquivait par une pirouette … ( cacahuète – si j’étais un petit –homme je … ) … et quand elle en avait carrément marre d'être seule , elle revenait et lui disait la enfin vérité ; comme quoi il suffit d'un rien des fois !

En ce qui concerne le sermont EStoile a toujours eu à l'esprit le fait de soutenir les plus démunis , d'écouter tout un chacun de se plier en quatre au maximum de ce qu'elle pouvait faire et être et c'est pour ces valeurs d'abnégation et d'humilité que représentait le temple qu'elle y était entrée. Ainsi elle en suivait les préceptes tous les jours et se faisait violence elle - même quand elle se sentait dériver. La prière était si salvatrice qu'elle retrouvait toujours son chemin , même s'il eut des périodes dans sa vie où celui-ci fut dur à suivre comme plus obscur et noyé dans la noirceur d’une nuit sans fin et interminable. Mais miraculeusement , au bout la lumière était toujours allumée et son coeur vibrait à nouveau de joie.

Elle essayait d'enseigner cela aussi autour d’elle et le diffusait largement , mais elle savait pertinemment que ce n'était pas évident à mettre en place dans la vie quotidienne , leur frère l’archevêque Bombardil avait donc raison de le leurs rappeler. Dire et redire était toujours de bon aloi. La force était nécessaire en tout ne serait-ce que celle de conviction de croire Dieu et donc par conséquences en soi-même , mais l’utiliser en était une autre chose qui était à manipuler avec précautions si le résultat désiré se devait d’être saint , équilibré , et à fortiori juste, surtout juste et alors le respect était vraiment la base de tout mais insuffisamment employé malgré tout.

Enfin il y aurait tellement eu de choses à dire et en peu de mot l’homme d’église avait su en faire un bon résumé . Elle allait applaudir … s’en aperçut et cacha ses mains derrière le dos car ça la démangeait bien de le faire. Ah ce moment là son visage souriant irradiait la lumière quand un rayon de soleil pénétra le vitrail d’en face !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Jeu 23 Juil 2009 - 10:40

Jen écouta la prêche de son ami Thomas, et se sentit d'un coup très heureuse, rassurée, son désarroi s'envola, voilà qui ressemblait bien fort a tout ce qu'elle rêvait d'être, tout le travail qu'elle accomplissait pour y arriver
Décidément ces deux jours pour elle étaient très constructifs
Elle le regarda, lui fit un sourire radieux et l'aurait bien embrassé, aurait t il deviné ce qu'elle ressentait ?
Revenir en haut Aller en bas
Haeven
Grand Maître
Grand Maître
avatar

Nombre de messages : 2180
Age : 30
Localisation : Belley ( Savoie )
Date d'inscription : 23/05/2006

MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Sam 25 Juil 2009 - 3:02

Au son des cloches , Haeven s'était rendue à la chapelle avec au fond du coeur le vague espoir qu'elle assisterait enfin à une messe .
C'est donc avec une vive émotion qu'elle s'installa et assista à l'office dominical .

Lorsqu'elle écouta le message du frère Bombadil , une larme roula sur sa joue . Elle était une guerrière certes , mais avant toute chose , elle essayait de pouvoir négocier la paix . Mais cette fois ci ça avait été peine perdue et elle avait vu des scènes d'une grande dureté . Ceci dit jamais elle n'avait engagé le combat d'elle même , elle avait riposté aux attaques mais pour l'heure elle avait le coeur chargé de remords . Bien que sachant qu'elle n'avait fait que défendre la foi aristotélicienne et qu'elle avait vu de quoi étaient capables les Lions de Juda . Certaines villes où elle était passée avait été mise à sac et de pauvres orphelins trainaient les ruelles , essayant de survivre .
Elle avait aidé ensuite comme elle pouvait mais tant de misère était difficile à vivre .
Elle sortit de ses pensées et se reconcentra sur la messe .

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Dim 26 Juil 2009 - 20:40

Wallan se leva tot comme a tout les jours, aujourd'hui dimanche, c'était jours de repos et de priere, elle se rendit donc a la chapelle prete pour aller a la messe.

Elle salua ses freres et soeurs respectueusement sans trop les déranger durant leur prieres et alla prendre un place pour en faire autant .
Revenir en haut Aller en bas
Estoile
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes


Nombre de messages : 201
Date d'inscription : 23/04/2008

MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   Lun 27 Juil 2009 - 2:08

EStoile arriva dasn le lieu saint pratiquement en même temps que Wallan et s'assit à coté d'elle.
Le sourire que distribua la Diaconesse envers sa soeur signifait un bonjour sans qu'aucune parole ne fut échanger en ce jour béni et dédié au Très-Haut !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messe du 19 juillet 1457   

Revenir en haut Aller en bas
 
Messe du 19 juillet 1457
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe du 11 Janvier 1457
» Cérémonie - juillet... 1457
» Acm : Esclavagisme - 6 juillet 1457 [acmxxx]
» Messe du 17juin 1457
» Messe d'adieu à notre frère Anatol

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Templiers :: Enceintes de la Villeneuve du Temple :: Chapelle Saint Michel-
Sauter vers: