L'Ordre des Templiers

Lieu de rassemblement des Frères de l'Ordre nés pour défendre la justice, les opprimés, les valeurs humaines et maintenir la paix au nom du Seigneur et du Sauveur dans les Royaumes Renaissants
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Messe du 21 février

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Messe du 21 février   Sam 20 Fév 2010 - 12:31

{la veille de l'office}

Cela faisait longtemps que le Grand Aumônier n'avait célébré de messes en la Villeneuve du Temple. Mais entre Reims, Rome, et récemment Cambrai, c'était un homme très pris. Cependant, devant se rendre à Paris afin d'y célébrer un office à Notre-Dame, il décida de s'arrêter par la citadelle templière, afin de réparer ce manquement. Il vint à l'église, et prépara tout ce dont il avait besoin pour son office ; s'assurant que cierges, pain et vin seraient bien présents en quantité suffisantes.


[début de l'office demain]
Revenir en haut Aller en bas
Akkar
Magister Templi
Magister Templi
avatar

Nombre de messages : 3066
Age : 37
Localisation : Fécamp
Date d'inscription : 14/10/2006

MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Dim 21 Fév 2010 - 13:21

Akkar rentra dans la chapelle et alla au fond de celle çi après s'être signé il s'installa en attendant le début de la messe

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
kaoticgroup
Turcoplier
Turcoplier
avatar

Nombre de messages : 1080
Age : 65
Localisation : Honfleur
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Dim 21 Fév 2010 - 16:05

kaotic entra dans l'église fit un signe de la tète a frère Akkar, se signa et attendit l'arrivée de ses frères et sœurs

pendant ce temps frère Bombadil continua les préparatifs en vue de la messe
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Lun 22 Fév 2010 - 17:25

Shadow se rendit a l'église . Elle se signa en rentra . Elle salua akkar et kaotic d'un signe de tete et s'assit en attendnat le debut de l'office .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Lun 22 Fév 2010 - 23:15

L'archevêque terminait de préparer l'office tandis que les cloches de la chapelle se faisaient entendre dans toute la Villeneuve. Les premiers frères et sœurs du Temple ne tardèrent pas à se présenter. Une fois les dernières vérifications faites, Thomas alla les saluer, la cape blanche frappée de la croix rouge voletant derrière lui.

Bienvenus mes Frères et Sœurs. Je vous en prie installez-vous, nous allons commencer.

Et en effet, quelques instants plus tard, le temps que tout le monde prenne place, l'office débuta, et le Grand Aumônier, derrière l'autel, s'adressa cette fois-ci à l'assemblée.

Mes biens cheres Frères, Mes biens chères soeurs, je vous souhaite la bienvenu en la chapelle Saint Michel. Avant toute chose, je vous propose de rappeler notre foi et notre croyance en récitant le credo.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
zizou13
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes
avatar

Nombre de messages : 813
Age : 35
Localisation : Bayeux
Date d'inscription : 25/09/2007

MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Mar 23 Fév 2010 - 0:35

Il fessait beau en ce dimanche, cela changeait des derniers jours. Le Turcoplier s'était préparé avec le sourire pour se rendre à la messe. Il était d'humeur joviale ces temps-ci, plutôt suspect pour un homme comme lui.

S'est donc avec le sourire qu'il arriva devant la chapelle.
Il plaisanta même avec quelques gardes de la Villeneuve avant d'entendre les cloches qui sonnaient et le frère Bombadil, qui invitait à rentrer

Il reconnut rapidement Akkar en entrant, celui-ci était installé confortablement au fond. Pour le respect des lieux il lui adressa un sourire. Il n'en fallait guère plus pour que les deux hommes se comprennent.
Il se signa et alla s'installer au premier rang pour mieux contempler le décor et la cérémonie. De plus, seul le frère Bombadil pouvait voir le sourire qui était dessiné sur son visage, au moins, sa réputation ne prendrait pas trop de coup.

Tout de même, en regardant derrière lui, il espérait que cette chapelle se remplira, en particulier des nouveaux écuyers qui devaient monter leurs dévouement et surtout leurs activité en ces murs.



Après un moment, le Grand Aumônier commença.

Mes biens cheres Frères, Mes biens chères soeurs, je vous souhaite la bienvenu en la chapelle Saint Michel. Avant toute chose, je vous propose de rappeler notre foi et notre croyance en récitant le credo.


Le fameux credo, récité des centaines et des milliers de fois qu'il le savait par cœur. C'est avec joie qu'il le récita avec ses frères et ses sœurs.


Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

AMEN
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Ricalisa
Archiviste du Temple
Archiviste du Temple
avatar

Nombre de messages : 260
Localisation : Honfleur
Date d'inscription : 20/01/2010

MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Mar 23 Fév 2010 - 2:13

Voilà pratiquement un mois que la Salmantine entra au Temple, le temps passa bien vite ici, aux yeux de la jeune écuyère, signe qu'elle s'y plaisait, elle avait pour l'instant croisé que des personnes formidables, appris une multitudes des choses, et se sentit utile ! Choses essentielles pour cette jeune femme.

En ce jour de dimanche, elle vit du monde se dirigeait vers la Chapelle Saint Michel, une première depuis son arrivée au Temple, elle décida donc de s'y rendre également.

Comme à son habitude elle arriva tout juste avant le début de la messe,
elle retira sa capuche, se signa et s'installa au fond comme à son habitude également, que se soit pour un baptême, un enterrement ou un mariage, Rica préféra de loin assister à tout cela avec de la distance.

Elle s'installa non loin de Akkar qu'elle ne remarqua qu'après s'être assise, elle le salua et lui fit un petit sourire avant de regarder le grand aumônier qui prononça ses premières paroles...

Puis son attention fut capter par une silhouette qu'elle reconnut de suite, son cœur s'emballa un moment avant de reprendre ses esprits
C'était loin d'être le lieu pour commencer à divaguer et encore moins au moment de réciter le credo q
u'elle récita à voix basse...

Je crois en Dieu, le Trés-Haut tout puissant,
Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'aprés avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyr pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Trés-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Mer 24 Fév 2010 - 0:47

j'arrivais un peu en retard, je m'était perdue, c'était si grand il faut dire. heureusement j'avais rencontrée un gentil monsieur qui m'avais dit ou allez, un peu plus je loupais la messe.
comme j'adorais la messe, j'avais hâte de voir comment monseigneur Bombadil officiait.
je le connaissait depuis peu mais déjà je l'appréciais énormément, j'avais beaucoup de chance d'être dans cette enceinte parmi eux.
j'en remerciait le très haut chaque jour. Un vrai tournant dans ma vie.
elle commençait a peine, mais le bonheur de mes rencontres m'avait amener ici, qu'elle chance.
je récita le crédo avec ferveur, plus que jamais avec mon cœur.

Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Jeu 25 Fév 2010 - 1:59

Ah ! elle était arrivée. Depuis qu'elle était devenue écuyère et avait émis le souhait de suivre la voie de chapelain, le Grand Aumônier tentait de la prendre sous son aile. Après tout, c'était son rôle. Elle récita son credo, comme les frères et sœurs présents. Une fois cela fait, Thomas fit signe à Alba, et lui demanda d'approcher. Il n'était meilleur moyen d'éprouver la jeune femme que de la faire participer à l'office, d'autant plus que devant les frères et soeurs templiers, Thomas ne doutait point qu'elle aurait toute l'indulgence nécessaire. Cependant, il pensait fermement qu'elle n'aurait pas besoin de cette indulgence. Il s'était entretenu avec Alba, et ne doutait point qu'elle s'en sortirait bien.

Alba, venez, s'il vous plaît. Je vais vous laisser réaliser ce sermont.

Puis, il s'adressa à la foule des templiers, en s'écartant, laissant la place à Alba.

Mes Frères et Soeurs, l'écuyère Alba vous dira le semont du jour.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Jeu 25 Fév 2010 - 2:26

http://www.youtube.com/watch?v=MDxgPdOo1TI
(a écouter pendant les que vous lisez, c'est une surprise)

j'arrivais a coté de monseigneur un peu émue. les circonstance un peu grave m'avait conduite a une prière assez rare, peu utiliser mais après tout je les considérais comme des soldats de dieu.


Me doutant de leur leur intelligence, leur esprit je pense qu'il apprécieront ce geste, et qu'il comprendrait que j'ai raison en de faire cette bénédiction qu'il verrais même la beauté de cette image, mais peux être ensuite.


je pensais aussi avec un sourire intérieur que Genève avait bien de la chance d'avoir de si fier combattant.

je déposa au centre d'un cercle tracé à la craie sur la table 4 objets de belle facture. Une vasque d'eau pure pour l'eau, une neuvaine pour le feu, une pierre taillée pour la terre et un encensoir pour l'air sont les symboles des quatre éléments de la théorie aristotélicienne. Le cercle et le prêtre figurent eux le dernier élément mystique : l'éther, symbolisation de l'âme et de la présence du divin en toute chose.

je pris la neuvaine et la mise au dessus de ma tête, pourquoi une neuvaine car c'est une prière qui allais durée 9 jours pour qu'elle monte jusqu'à lui, et surtout pour que le souhait qu'il soit au paradis solaire se réalise.



Face à la flamme du brasier qui monte vers le ciel, que le Feu aristotélicien purifie et donne bénédiction à leurs âmes et leurs esprits.

je marquais un temps d'arrêt pour que chacun puisse se recueillir sur ces paroles et s'en imprègne, puis je porta au-dessus de sa tête la vasque d'eau pure et récite :

Face à l'eau symbole de pureté, que l'eau aristotélicienne purifie et donne bénédiction à leurs mémoires.


je posa la vasque regardais l'assemblé, j'étais concentré même déjà un peu avec eux en pensée dans la bataille.

puis je porta au-dessus de ma tête l'encensoir et récite :

Face à l'odeur de l'encens qui chasse les mauvaises émanations, que l'air aristotélicien purifie et donne bénédiction à ton œuvre.

je posa l'encensoir, puis prie la pierre taillée, je me demandais si l'assemblée comprenais la symbolique de cette prière si particulière si il en palpais la profondeur. Car devons nous être égoïste, ou bien devons nous penser au bonheur des combatants ?

je porta au-dessus de sa tête la pierre taillée et récite :


Face à la pierre taillée, socle fondateur sur lequel repose toute l'architecture de l'édifice de notre Sainte Église Aristotélicienne, que la Terre aristotélicienne purifie et donne bénédiction à leur combat pour la jutice en ton nom.
[/b]
je terminais par :


[b]Que l'éther aristotélicien achève lui-même ce les autres éléments ont débutés. Et que cette bénédiction permette à la quintessence divine de descendre sur les templiers combattant pour ta gloire et y demeure à jamais.

Saints Archanges, qui chantez sans cesse les louanges du créateur de toute chose, qui ne respirez que la gloire du Très Haut, et qui resplendissez du feu de son amour, qui présentez au Père les misères et les vœux de ses Enfants, qui volez à notre secours, bénissez leur combat.

je regardais à nouveau l'assemblée nul doute qu'il y allait avoir des réactions bonnes ou mauvaises, je le verrais par la suite. Est ce que cet amour pur que j'avais pour chacun de ces templiers , allait être compris ? c'était autre chose.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Jeu 25 Fév 2010 - 17:19

Il y a un bon moment que Noko attendit le prêche du frère Bombadil, aussi c'est avec un immense plaisir qu'elle entra dans la chapelle pour écouter la messe.

Beaucoup de ses frères et soeurs étaient déjà installés...

Noko était assise à côté d'Alba, sa chère amie qui était venue la rejoindre au Temple .

Noko récita tout bas le crédo et fut surprise d'entendre le Chappelin appeler Alba pour qu'elle fasse le sermont...

Une grande émotion parcoura le corps de Noko à l'écoute de son sermont, et c était une grande fierté pour elle.

Noko savait que sa soeur irait loin dans la voie qu'elle s'était choisie, et quand Alba eut finit , les larmes d'émotion coulaient le long des joues de Noko..

Elle ne su parler, tant elle était sous l'emprise, mais c'est d'un regard qui en disait long qu'elle la félicita.....


Dernière édition par Nokomis_chausiku le Dim 28 Fév 2010 - 13:51, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Ven 26 Fév 2010 - 12:25

Kalie plaçée au fond de la Chapelle , discrete; ecouta la preche de la Templiere nouvellement arrivée .
Elle sentait dans la voix de la Jeune fille, une forte conviction.
Kalie reçita le Crédo...et ses pensées volerent vers l'Ame de son Tendre
Revenir en haut Aller en bas
Ricalisa
Archiviste du Temple
Archiviste du Temple
avatar

Nombre de messages : 260
Localisation : Honfleur
Date d'inscription : 20/01/2010

MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Ven 26 Fév 2010 - 12:49

Ricalisa écouta et regarda Alba faire cette prière originale à ses yeux encore peu habituée aux messes... d'ailleurs elle regretta de s'être mise en fond de la chapelle...elle pourtant si curieuse aurai aimer voir ceci de plus près...

Elle voyait une profonde implication et sincérité en cette sœur, une certaine émotion flotta en ce lieu, encore indescriptible...

Quand elle eut terminée, elle ne savait pas encore pour qu'elle raison mais elle sourit, pourtant le sens de certains passages lui échappèrent encore, sa curiosité l'avait emporté sur le recueillement, mais... cette attention la toucha et étrangement elle se senti agréablement bien.
Elle se voyait même à méditer sur ceci un peu plus tard.


Puis les yeux de la salmantine qui n'apprendront surement jamais à rester en place, regardèrent les visages de ses frères et sœurs présent histoire de voir leurs réactions...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Sam 27 Fév 2010 - 1:49

Wallou entendit les cloches de la chapelle, elle était en retard. C’était impardonnable, elle, la Maréchal, elle se devait de montrer l’exemple aux plus jeunes et elle arrive en retard. Elle était très déçue d’elle-même en même temps, avec ces guerres, elle n’avait plus la notion du temps. Elle qui, au début faisait plus souvent des escortes que de défense des villages. Elle couru dans les couloirs pour se rendre au plus tôt à la messe ne s’attendait pas à ce qu’elle allait voir en entrant.

Wal rentra dans la chapelle, la scène qu’elle y voyait était étonnante. Elle salua d’un signe de tête respectueux les frères et sœurs présentent qui l’avait vu rentrer. Elle s’installa sur l’un des bancs derrière pour pas troubler ce qui s’y passait devant prenant un certain temps à comprendre qu’il s’agirait pas d’une messe dont elle était habitué mais d’une sorte de cérémonie de bénédiction. C’était sa fillote qui l’officiait, elle en éprouvait une certaine fierté. Il y avait longtemps qu’il n’avait pas eu de vraies messes où Bombadil en assumait habituellement le rôle. Elle l’observa, chaque élément y faisait parti formant un tout. Elle avait eu la chance d’arriver avant les premières paroles de l’Écuyère bien quelle avait sans doute raté ceux du Chapelain avec regret. La Maréchal soupira, elle devra se reprendre et se lever plus tôt la prochaine fois, pourtant depuis un moment elle était plustot du genre insomniaque ayant trop de soucis en tête.

Elle écouta avec attention la prière formuler par Alba ne résistant pas à la fin de la prière à simplement dire « Amen ». La bénédiction, sans le savoir, elle en avait besoin pour continuer. Pour savoir où elle allait, la guider. La jeune femme sourit. Sans qu’Alba ne le sache, elle venait de lui donner la force de continuer son œuvre.

Elle n’avait jamais été du genre à extérioriser ses sentiments se repliant continuellement sur elle-même malgré les apparences qu’elle donnait. Le seul sentiment qui arrivait à sortir sans difficulté était sa colère lorsqu’on atteignait la limite de sa patience lorsqu’on l’embêtait ou embêtait ceux qu’elle aime et apprécie que ça soit ses amis ou sa famille. Très peu de gens l’avait vu en colère ce qui était une bonne chose. Elle se rappelait la dernière fois ou elle avait vraiment été en colère. Ce Gnazzdemozgard, après, dès qu’il la voyait, il partait carrément préférant la fuir que l’affronter à nouveau. Le pire c'est que physiquement elle le savait plus fort qu’elle mais il n’avait pas l’habitude qu’on lui tienne tête. Ce moment datait de beaucoup, c’est pour dire comment elle l’était pas très souvent. Ça lui avait plus arrivé depuis son entrer au temple. La patience acquiert depuis son entrer contribuait à la rendre encore plus calme pourtant la discipline elle y dérogeait pas. Ça avait son importance à ses yeux.

Elle adressa une prière silencieuse fermant les yeux pour se retrouver seul avec le Très Haut malgré la présence de ses frères et sœurs présent. Ce qu’elle avait été témoin ces derniers jours, elle ignorait combien de temps elle allait garder son calme devant ce qu’elle voyait de certaines gens du village où ils étaient assigné pour un moment. Elle trouvait décevant la façon dont l’un d’eux agissait depuis quelques jours pensant sans doute que chaque templier présent allait déménager et délaisser leurs duchés d’où ils venaient. Se plaignant du seul fait qu’ils étaient venus au départ pour défendre leur village et non pour y habiter. Il leur a demandé leur aide, ce qu’ils lui ont accordé et tout ce qu’il recevait était que du mépris finalement de sa part. Elle se demandait si d’autre de ses frères et sœurs avait été témoin de ce genre de sarcasme d’un ou plusieurs habitants à part des Lion ou des autre qui s’y trouvaient aussi. Elle pria le Très Haut pour que ces personnes voient le droit chemin et qu’ils soient guidés. Lorsque la Maréchal eu fini elle murmura pour elle-même.


Amen.

Lorsqu’elle ouvrit les yeux à nouveau, la jeune femme jeta un coup d’œil à l’écuyère qui semblait attendre une réaction quelconque à sa bénédiction toujours à l’avant avec Bombadil. Wallou compris que c’était fini. Elle aurait dû le comprendre plus tôt vu que la jeune femme avait récité la prière bénédictine en impliquant chacun des 5 éléments. Elle se leva et s’approcha de l’autel ou se trouva frère Bombadil et la jeune écuyère et sourit s’inclinant respectueusement comme à leur égal. Malgré les grades, pour elle tous était égaux, tous frères et sœurs tel une grande famille, tous solidaire. Si l’un d’entre eux avait des problèmes, tous rappliquait.

Bonjour, je suis vraiment très impressionné par vostre prestation…. Enfin si on peut appeler ça comme ça bien sûr. Je dois dire que c’est une très bonne idée cette bénédiction. Ce qui est curieux c’est que ça adonne juste au moment où, justement, j’en avais le plus besoin…. Comme si…hum… comment dire ?... comme si vous saviez que le moral est pas très fort en ce moment. Enfin ça n’implique que ma personne bien sûr, j’ignore les sentiments de mes frères et sœurs, mais c'est vraiment très apprécié je vous assure.


Wallou sourit voulant rassurer Alba de la sincérité de ses dires.
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Sam 27 Fév 2010 - 15:08

Alba sourit a sa marraine, puis lui murmura

Non wallou c'est pas finis, ce n'est pas comme cela que ce déroule une messe.

Soeur Alba était heureuse des réactions entendue, dieu a travers cette bénédiction nous avons donc visité.
Alba vit sa marraine, regagner sa place, la sœur était fière d'avoir quelqu'un comme le maréchal, pour la guider au sein du temple, car elle avait la plus belle des qualité : la qualité du cœur.
beaucoup de ces templiers l'avait et c'était une famille, et c'était bien cela leur force.


Mes Sœurs, mes frères je vais vous lire un passage du livre des vertus
Le passage ou Aristote dit qu'il faut savoir s'entourer de véritable amis, comme ici dans notre famille de l'ordre du temple.
A n'en point douter notre force.


Citation :
Aristote avait été invité à une réception chez un riche marchand athénien exerçant également les fonctions d'archonte. Il s'appelait Polyphilos. C'était un homme riche et puissant, passionné par la philosophie. Il venait souvent écouter Aristote, aussi souvent que ses charges et son statut le lui permettaient. Sa maison était pleine à craquer, et les tables regorgeaient de victuailles.

Aristote tenait une coupe de vin qu'il venait de remplir au cratère. Il prit une feuille de vigne farcie quand Polyphilos s'approcha de lui.

Polyphilos : Aristote, cher maître. Comment trouvez-vous cette réception ?

Aristote : Je vous avoue que je préfère les plus petits comités, on ne s'entend pas, ici. Mais votre maison est splendide et le banquet est digne des plus grands rois.

Polyphilos : Merci pour ces compliments. Mais rien n'est trop beau pour mes amis et j'aime à les avoir tous autour de moi.

Aristote : Tous ces gens ici, sont donc vos amis ?

Polyphilos : Bien entendu. Nul n'entre ici qui ne soit mon ami.

Aristote : Je vois pourtant des gens de toutes extractions sociales et occupant diverses fonctions pour la Cité.

Polyphilos : Et alors ? Je ne suis pas hautain. Je laisse ça au nouveaux riches.

Aristote : Certes, c'est tout à votre honneur. Mais il ne peut s'agir d'amitié véritable. Un vrai ami est un égal car l'amitié doit être parfaitement réciproque et équitable. Si elle ne l'est pas, ce n'est plus de l'amitié mais de l'intéressement. Un roi ne peut rien attendre d'un mendiant, ce dernier est incapable de l'aider en cas de besoin, or l'entraide est la base de l'amitié. Donc il n'y a pas d'amitié possible entre personnes par trop inégales.

Le jeune fils de Polyphilos s'était approché.

Eumónos : Je le répète sans cesse à mon père. Ces gens ne sont pas ses amis et il doit prendre ses distances.

Aristote : Ce serait tomber dans l'excès inverse, jeune homme. L'amitié est le plus grand bien de l'homme. Elle noue les liens des communautés. Et les communautés forment à leur tour la Cité. L'amitié permet les relations sociale et l'Humain peut alors prendre part dans les affaires de la Cité. Et comme la vertu cardinale de l'homme est la participation à la cité, l'amitié est une chose essentielle.

Eumónos : Mais comment trouver un parfait égal ?

Aristote : Ce n'est pas nécessaire. Il faut surtout que l'intéressement ne soit pas trop prononcé dans le chef d'un des prétendus amis. Le juste milieu, celui de la vertu, c'est de savoir s'entourer d'amis véritables, de gens qui peuvent compter sur vous et sur qui vous pouvez compter.

Polyphilos et Eumónos hochèrent la tête pour marquer leur accord. Aristote s'éloigna de quelques pas avant de se retourner.

Aristote : Ces feuilles de vigne sont délicieuses, aussi délicieuses que le conseil d'un ami, vous ne trouvez pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Sam 27 Fév 2010 - 15:57

Alba repensait a ses amis de Nancy, certes pas nombreux mais de qualités.
La sœur regardait avec un regard attendrit l'assemblé, celle de cette nouvelle famille, qui l'accueillait, qui était soudé et aimante les uns avec les autres.
Le chapitre étant les parents et le reste les enfants, des enfants des fois tumultueux, agités, mais qui avaient un énormes respect et beaucoup d'amour entre eux.
Ainsi la vie était ici, cette vie si précieuse, et j'étais sur que de cet harmonie la victoire pouvait nous sourire.
Après un moment de silence, afin de laisser méditer sur le texte, sœur Alba repris la parole.


De vrai amis voila le problème de gens d'en face, l'amitié aristotélicienne est un des fondement de notre religion et pour certain d'entre nous, ce n'est pas un vain mot.

Vivre en société, permet d'exercer la vertu comme dirait Aristote, si quelqu'un tombe un ami peut l'aider a se relever.
Une famille c'est une société en plus soudé, ou chaque membre peut compter les un sur les autres.
Nous sommes une famille, alors que les lions sont une société, société avec certainement des dissensions car pour la plupart il ne suivent pas le chemin de la lumière, déjà être un lion de juda, c'est ne pas suivre le chemin de la lumière.


/me sourit.

A Genève le tocsin qui vas sonner n'est pas un signal d'alarme mais l'immensité de toute un peuple en arme.
IL faut nous unir ne pas céder, ne pas tomber dans se piège si grossièrement tendu, de l'ennuie et la mélancolie d'être loin de chez soi, car un templier est toujours chez lui, partout ou il va.


http://www.youtube.com/watch?v=IAG8iD-XS44

A Genève oui vous êtes chez vous, comme autre part, Nous sommes une famille, et nous pouvons tous compter les uns sur les autres, s'appuyer sur l'autre car ils vous aime et est votre frère ou sœur.
Dieu nous accompagne et est avec nous.
Oui nous combattons pour lui et en son nom, et il vas nous apporter la victoire et vous allez apporter la victoire a Genève mais au delà de cela a Dieu.

Trembler les lions car vous n'êtes que des chatons, la vérités et dieu nous guident et nous sommes invincibles,
Notre courage, notre foi et notre amour triompherons de tout les obstacles.


puis sœur alba se tut pour observé les regards brillant dans la salle, car Alba étais sure du bien fondé de ce combat au nom de dieu et la sœur voulait savoir si tous était conscient de ce fait.
Revenir en haut Aller en bas
kaoticgroup
Turcoplier
Turcoplier
avatar

Nombre de messages : 1080
Age : 65
Localisation : Honfleur
Date d'inscription : 17/02/2009

MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Sam 27 Fév 2010 - 16:39

Kaotic écouta attentivement la messe et récita le crédo avec le reste de l'assemblée.

Créateur du Ciel et de la Terre,
Des Enfers et du Paradis,
Juge de notre âme à l'heure de la mort.

Et en Aristote, son prophète,
le fils de Nicomaque et de Phaetis,
envoyé pour enseigner la sagesse
et les lois divines de l'Univers aux hommes égarés.

Je crois aussi en Christos,
Né de Maria et de Giosep.
Il a voué sa vie à nous montrer le chemin du Paradis.
C'est ainsi qu'après avoir souffert sous Ponce,
Il est mort dans le martyre pour nous sauver.
Il a rejoint le Soleil où l'attendait Aristote à la droite du Très-Haut.

Je crois en l'Action Divine;
En la Sainte Eglise Aristotélicienne Romaine, Une et Indivisible;
En la communion des Saints;
En la rémission des péchés
En la Vie Eternelle

Amen
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Dim 28 Fév 2010 - 3:15

Alba voyait que ces hommes et ces femmes avait retrouvé couleurs et que leur moral avait quelque peut remonter.

La sœur était contente que ces fiers combattants du très haut soit dans un meilleur état d'esprit afin de ce battre contre le sans nom.
car il prenait bien des apparences et bien des atours
On ne le dira jamais assez, méfier vous du sans non.


maintenant mes chers frères et mes chères sœurs, communions avec le très haut, communions entre nous pour nous donnez la foi et la force dans le combat

/me sourit chaleureusement


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Lun 1 Mar 2010 - 9:33

Shadow avait reciter le credo avec ses frere et soeur . Elle assister a une messe formidable . Alba faisait un travaille magnifique . Elle sourit et assista au reste de la messe .
Revenir en haut Aller en bas
phantome
Sergent d'Armes
Sergent d'Armes
avatar

Nombre de messages : 354
Age : 44
Localisation : puy de dome
Date d'inscription : 26/09/2008

MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Jeu 8 Avr 2010 - 19:59

Phantome arriva dans la chapelle pour se recueillir et se retrouver face au Très-haut pour retrouver sa sérénité mise à mal par toute ses épreuves.

Il s'agenouilla et deux larme se mirent à couler, il se redressa et pria


Prions, Seigneur Jésus, Christ saint, Père éternel et Dieu tout-puissant, sage Créateur, Dispensateur bienveillant et Ami révéré, humble et pieux Rédempteur, Sauveur clément et miséricordieux, nous Te prions humblement et Te requérons de nous éclairer, de nous délivrer des embûches du diable rugissant et de nous protéger, avec tous les Frères du Temple et tout Ton peuple chrétien qui est dans la confusion et dans l'angoisse de l'avenir.

Accorde-nous, Seigneur, en qui sont et de qui proviennent toutes vertus, bienfaits, dons et grâces du Saint-Esprit, accorde-nous de connaître la vérité et la justice, la faiblesse et l'infirmité de notre chair, d'accepter la véritable humilité, afin que nous puissions mépriser ce triste monde et ses souillures, les vains plaisirs, l'orgueil et toutes les misères, de n'aspirer qu'aux biens célestes, de travailler humblement au maintien de nos vœux et de Tes commandements.

Toi qui vis et règnes, étant Dieu, par tous les siècles des siècles.

Amen.

Seigneur, donne moi la force de vaincre les ténèbres qui m'entoure, donne moi la force de te servir et de servir mon prochain.
Aide moi à surmonter la peine qui envahit mon cœur, toi qui est le salut et la force apaisante


Phantome voulut se relever mais les larmes couler toujours, il se blottis désemparé pour la première fois de sa vie comme un enfant que la nuit effraie et se laissa aller aux larmes sans pouvoir endiguer leurs flots .....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Jeu 8 Avr 2010 - 22:32

Shad étais entrain de se baladait quand elle vit phantome . Elle lui fit un signe de la main mais remarqua qu'il ne l'avait pas vus . Elle décidât de le rejoindre mais remarqua qu'il avait de l'avance . Il était rentre dans la chapelle .

Elle rentra dans la chapelle et le vie accroupie . Elle s'approcha de lui en souriant . Arrivait a sa hauteur , elle remarqua des larmes coulais sur ses joue . Elle perdit son sourit et lui mit une main réconfortante sur l'épaule . Elle préféra ne pas parlais , par moment il était préférable de ne pas ouvrire la bouche .
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Jeu 15 Avr 2010 - 20:40

Nuage rentra dans l'église et vit de loin que sa soeur et son fiancé qui etaient là..
Elle compris au dos courbé de son amour que quelque chose le peser pale

Elle approcha doucment de lui et de sa Shadow
pinça les fesse de sa soeur en souriant Smile mais son sourire tomba quand elle vit les larmes de Phantome


Nuage s'agenouilla à la hauteur de Phantome et en lui chuchottant à l'oreille
Hé mon amour je ten pris je suis là ..c'est quoi ces larmes ...
Elle lui donna la main et lui dit "ne la lache jamais plus "sourit mon amour je suis vivante et prete à me refaire entendre au temple...Tu crois pas que je suis une battante je te le prouverai Nuage lui sourit et essuya ces larmes
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Messe du 21 février   Sam 17 Avr 2010 - 23:42

Alba qui passait par la fut choquée par ce jésus, christ saint etc se dit qu'une bonne éducation religieuse de base serait nécessaire a donner ici.
elle se rendait bien compte qu'une pastorale éloignée était un danger et que les messes manquaient.
Mais après les remontrance qu'on lui avait faites, elle ne le dirait pas, mais ne comprenais pas qu'on raconte des compte pour enfant au sein d'une chapelle d'une omr.
c'était pour elle plus qu'une interrogation, c'était une stupéfaction.
elle savait que ce n'était pas le seul et que la confusion était facile, pourquoi pas la bible pendant qu'ils y étaient.
elle ne riait pas elle l'avait entendu a Reims, le pire de tout c'est que personne ne relève ce genre de phrase anodine, en plus elle le savait ils y avait plein de gens d'église en ces murs.
un seul mot lui vint la bouche le sans nom.
mais elle fut heureuse que l'amour triomphe de tout en voyant nuage s'adresser a phantome.
c'est si beau l'amour.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Messe du 21 février   

Revenir en haut Aller en bas
 
Messe du 21 février
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Messe du 21 février
» Messe d'adieu à notre frère Anatol
» Messe d'adieu à notre soeur Audra.
» TEMPETE du 27 février 2010.
» [RP]Messe du mardi soir - par Enosh de Noirlac..

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
L'Ordre des Templiers :: Enceintes de la Villeneuve du Temple :: Chapelle Saint Michel-
Sauter vers: